Débloquer son ELO

5 (100%) 1 vote

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur https://boutiqueleagueoflegends.com/

————————————————————————————————————————————-

Introduction

Salut à tous !

FrF Fimens in game, j’avoisine le Plat 1 et je suis un grand fan de soloq. J’ai commencé les rankeds en saison 3, en tombant bronze 1 après mes matches de placement. J’ai ensuite fini par redescendre jusqu’à bronze 4(en rejetant naturellement la faute sur mes coéquipiers, les afks et les trolleurs, qui, il est vrai, sont très présents en low elo). Mais est-ce que c’est vraiment ça qui m’empêchait de monter ?

Eh oui, « Qu’est ce qui m’empêche de monter ? » c’est ça la vraie question ! Celle qu’il faut absolument vous poser quand vous êtes coincé et celle que vous aurez toujours à vous poser, quel que soit votre niveau. Vous pouvez être coincé en bronze 4, mais vous pouvez aussi être coincé en gold 2, ou en diamant 1 sans jamais réussir à atteindre le master (par exemple).

image1

 

Ne pas avoir le niveau

On ne prendra ici que des facteurs liés à votre personne, vous le joueur et votre façon de jouer. Sachez quand même que si votre PC tourne sur Windows XP, qu’il est vieux comme le monde et que vous avez 8 FPS constant, il est possible que vous restiez bloqué en bronze V sans jamais pouvoir monter, quel que soit votre niveau.

C’est dur à avouer. Difficile de penser que l’on vaut la même chose que le « bronzos que j’ai défoncé à ma dernière game » et qui lanait contre moi, mais si cela fait déjà une bonne centaine de parties que vous êtes coincé là, c’est que c’est surement le cas.

Le but de cet article n’est pas de vous dévaloriser bien entendu, mais d’être capable d’identifier ses défauts est très important. Si vous êtes capable d’émettre l’idée que vous avez atteint votre réel niveau, vous serez beaucoup plus ouvert à la critique, et vous allez pouvoir entrer dans une recherche active de moyens de progresser.

Pour ma part, je suis passé de Platine V 0 LP à Platine II 50 LP en à peine 30-40 parties. Depuis, je dois avoir joué environ 40 parties et je n’en suis qu’à Platine 1 17 LP.
J’ai donc émis l’hypothèse que je commençais à atteindre mon réel niveau et que je ne méritais certainement pas, du moins pas encore, de passer diamant. Inutile donc de rejeter la faute sur mes coéquipiers, qui m’auraient peut-être (et je dis bien « peut-être ») empêché de gagner 3-7 parties mais ne sont certainement pas responsables de la totalité de mes défaites.

17

« Et alors ? Est-ce une fatalité pour autant ? » Vous allez me dire. Non, bien sûr que non. Je vous invite même à lire plusieurs des nombreux autres articles du site qui vous donneront de nombreux conseils sur comment progresser, mais la question traitée ici est plus celle de l’identification du problème que de sa résolution.

Pour en revenir au sujet, la capacité de se remettre en question est donc primordiale pour progresser.

PS : Gardez quand même une chose en tête : Vous n’êtes et ne serez jamais nuls. Vous avez juste une grande marge de progression !

f967c07a2a755665e16021b02722d2f4

La Confiance

La confiance, autrement dit, le mental, est extrêmement importante dans un jeu stratégique comme League of Legends. Alors en quoi l’absence de confiance peut-elle vous empêcher de monter ? Comment la confiance se manifeste-t-elle dans League Of Legends ?

Une fois que vous avez compris que vous êtes le principal facteur de votre progression, vous êtes prêt à comprendre ce qui ne va pas. Nous avons vu tout à l’heure que votre niveau individuel pouvait être la cause de votre lente progression dans le ladder, mais si c’était autre chose ?

Vous vous êtes mis à poser des wards. Mécaniquement, vous arrivez toujours, ou presque, à tenir votre adversaire en lane voire à le surclasser complètement. Vous avez appris à farmer, vous prenez des kills. Vos stuffs sont adaptés et vos runes et maitrises correctes. Vous êtes donc passé Top Silver, Gold, à la limite low plat. Votre niveau n’est plus à contester, League Of Legends est un jeu auquel vous savez jouer. Mais alors, pourquoi êtes-vous coincé en mid elo ?

C’est peut-être dû à votre manque de confiance sur vos dernières parties. Je vais prendre un exemple qui parlera principalement aux mains jungles, mais j’expliciterai après:
Admettons que vous soyez autour du dragon. L’équipe adverse est en train de le combattre et vous vous tenez prêt à le steal, de l’autre côté du dragon pit. On partira du principe que vous jouez un personnage à dash (amumu, Jarvan, lee, sejuani, gragas, zac, Vi etc.) et que votre smite est up. C’est un évènement qui se produit souvent, pour moi comme pour beaucoup d’amis jouant cette position : quand vous êtes en place, quand le dragon est à peine commencé, vous savez quand vous allez le voler et quand ça va rater (même si dans tous les cas vous allez essayer). Ce phénomène s’appelle la confiance. Vous connaissez les dégâts de votre smite, les dégâts de la team adverse et les vôtres.

12

C’est la même chose en situation de 1v1, ou, à plus grande échelle, quand vous vous apprêtez à prendre un fight 1v2/3/4/5.  Le phénomène de confiance est extrêmement important et vous fera gagner plus d’objectifs et de kills que vous ne le pensez. Vous ne pouvez pas faire de plays qui fonctionnent si vous n’avez pas confiance en vous. De la même façon, vous ne pouvez pas obtenir la victoire si vous n’avez pas confiance en votre équipe, d’où les fameux 13% de défaites supplémentaires pour ceux qui ont une attitude négative par rapport à ceux qui ont une bonne attitude.

18

Et là vous allez me dire : C’est bien beau tout ça, mais « la confiance » c’est un peu vague comme facteur de défaites non ? Comment résoudre ce problème de confiance ? Comment en générer ? Et vous avez raison ! Pour que tout soit plus clair, je vais vous donner des choses simples pour pallier à ce manque de confiance.

Primo :

  • Prendre des champions que l’on a l’habitude de jouer et qui nous plaisent! Ne laissez pas la fièvre de la méta prendre le pas sur vos picks confortables. Si vous prenez un champion avec lequel vous êtes habitué à jouer, vos saurez comment réagir face à telle ou telle situation, vous connaitrez vos dégâts et quand vous pouvez all in (vous ne raterez plus d’occasions pour renverser la donne quand vous êtes derrière !), vous connaitrez la range de vos sorts, les matchups (et donc quand vous avez besoin d’aide et quand vous n’en avez pas besoin), etc. En pickant un champion qui vous plait, vous serez en confiance.

19

Deuxio :

  • Ne pas s’en tenir au niveau de vos adversaires ou de vos alliés. Je vais m’attacher plus particulière à ce point parce qu’il n’est pas toujours évident pour certains. Pour ma part, je déteste lolnexus, op.gg, et tous ces logiciels qui vous donnent les pseudo-niveaux de vos adversaires et de vos alliés, et qui influe directement sur votre confiance alors que la partie n’a même pas commencé. Vous avez pick un champion que vous maitrisez, à une position que vous maitrisez encore plus. Alors pourquoi vous laisseriez vous déstabiliser par le fait que le joueur en face de vous soit diamant 2 et des brouettes ? Si vous n’êtes pas en confiance parce que vous considérez l’adversaire plus fort, vous n’oserez pas faire de plays, même aux moments où votre champion sera le plus fort (powerspikes) et allez perdre votre lane sans même que le joueur adverse ait à faire quoique ce soit. S’inquiéter du niveau du joueur adverse est humain, mais non recommandable. A l’inverse, si l’un de vos alliés est à un niveau plus bas, vous allez réagir plus négativement à ses erreurs qu’a quelqu’un de votre niveau et risquez même de rejeter la faute de votre défaite entièrement sur lui, sous prétexte qu’il a un moins bon niveau en soloq. Mais peut-être auriez-vous pu vous concentrez sur la façon dont vous pouviez sauver la partie tout seul plutôt que de tenter de corriger sa façon de jouer ? En bref : si vous vous en tenez aux niveaux écrits à côté du profil de chaque joueur au lieu de l’ignorer, vous allez perdre en confiance alors que vous connaissez parfaitement le match up, le niveau de votre adversaire n’y change rien.

13

Tercio :

  • Inspirer confiance. Pingez, parlez, communiquez ! En montrant aux autres que vous savez ce que vous faites, vous allez générer en eux ce phénomène de confiance. Si vous êtes bot lane, le phénomène est multiplié par deux ! Montrez à votre adc/support que vous êtes prêt à le suivre s’il veut engage, et si vous ne le souhaitez pas, faites-lui comprendre gentiment. Quand vous faites un call, ajoutez une légère justification pour pousser vos alliés à vous suivre « jungler dead, no wards, free drake ! Come guys ! 😀 » « 3 of them are bot, let’s go fast baron I have a pink ! » et j’en passe. Une fois que vous êtes en confiance, il faut inspirer confiance autour de soi pour une free win.

Tous cette confiance ne peut être générée qu’avec de l’habitude. Prenez l’habitude de jouer tel ou tel personnage avec telles ou telles runes et à telle ou telle position, et vous serez en confiance avec. Même chose pour les adversaires et les alliés : l’habit ne fait pas le moine. Prenez l’habitude de ne pas y faire attention et la question ne se posera même plus. Idem pour l’inspiration donc si vous prenez le réflexe de parler et de défendre un call rapidement et efficacement, les joueurs vous suivront.

g

 

 

Votre Attitude

Ceci nous mène au troisième et dernier point (jamais deux sans trois !) : vaguement évoqué dans les deux points précédents, la façon dont vous interagissez avec les autres est très importante dans un jeu en équipe comme celui-ci.

14

Que ce soit en soloq ou en team, vos mécaniques (premier point), la confiance de vos plays et de vos calls (deuxième point) sont toutes aussi importantes que votre attitude. Si vous avez déjà plus de 100 parties en soloq, impossible que vous ne soyez pas d’accord avec moi : vous avez déjà été témoin de quelqu’un qui trollait/ragequittait à cause de quelqu’un d’autre qui l’avait insulté/critiqué. Quand ce genre de cas se produit, c’est déjà quasiment free loose pour vous.

On a donc ici l’exemple typique de trois choses qui peuvent vous empêcher de monter quand vous avez le niveau mécaniquement parlant et que vous êtes en confiance.
La première :

  • Vous critiquez ouvertement la façon de jouer d’un membre de votre équipe. Ceci est la pire chose que vous puissiez faire pour inspirer confiance (voir point n°2) à votre équipe. A partir du moment où vous faites ça, le joueur en question n’aura aucune envie de suivre vos calls ou de faire ce que vous dites. Gardez à l’esprit que les joueurs de soloq ne sont pas des amis avec lesquels vous souhaitez progressez, ils ne prendront pas vos critiques comme des points à améliorer ! Pire encore, vous pouvez altérer sa confiance à un point qu’il ne souhaitera plus jouer. Non, la seule et unique remarque tolérable en SoloQ concerne le build et elle doit être concise, convaincante et factuelle. « Gragas, I think you should go for magic resist instead of armor, since they have 4 AP and only 1 AD. » C’est tout. Pas la peine de spamer le chat, si l’un de vos alliés build mal son personnage malgré vos remarques, laissez tomber. Mieux vaut un joueur buildant mal son personnage mais qui essaie de gagner qu’un joueur qui troll.

 

La deuxième :

  • Vous réagissez à ceux qui vous critiquent. Depuis la lecture du point précédent, vous avez décidé d’arrêter de perdre votre temps avec des joueurs que vous ne reverrez sans doute jamais et vous allez vous concentrez sur vous et votre façon de gagner votre lane puis la partie. Mais qu’en est-il de ceux qui vous critiquent et vous agacent ? Ne réagissez pas excessivement, c’est inutile. Vous pouvez très rapidement devenir ce troll/afk qui jouait sérieusement jusqu’à ce qu’on le critique. League of Legends a mis en place un merveilleux bouton « mute » qui vous permet de ne pas voir les messages posté par l’un des membres de votre équipe. Servez-vous en à bon escient quand vous sentez que votre patience risque de ne pas tenir le coup. Ne cédez pas à la curiosité !

La troisième :

  • Vous êtes négatif. Oui, votre équipe est en 2/8 et vous venez de perdre le premier dragon. Oui, la victoire semble être aussi loin de vous que Hong Kong de votre maison. Mais est-ce que c’est perdu pour autant ? Non. Très loin de là. Plus vous descendez en elo, plus le nombre de throws et de combacks sont possibles, sachant qu’il y en a déjà régulièrement en diamant. Il ne faut donc rien lâcher ! Que vous soyez à l’origine du désavantage de votre équipe au début de la partie ou non, vous devez, avec votre équipe, remonter la pente. Et le meilleur moyen est de se montrer positif, de réconforter son équipe !

20

(Petit exemple bien marrant : https://www.youtube.com/watch?v=oB6wM2P0w4U )

A moins d’être vraiment doué en relations sociales, vous ne pourrez pas faire grand-chose quand ces trois cas se produiront sans vous impliquer. Cependant, vous pouvez drastiquement réduire leur nombre en faisant en sorte de ne jamais en faire partie.

f967c07a2a755665e16021b02722d2f4

Conclusion :

Voilà, c’est tout ce que j’avais dire sur un sujet qui est pour moi primordial : Identifier ce qui nous empêche de monter avant même de penser à progresser. Alors, est-ce vos mécaniques, votre attitude envers les autres joueurs ou alors votre manque de confiance qui vous gêne ? Dites-nous tout ça en commentaires J

PS : Gardez en tête que personne n’a 100% de Win Rate (Faker a, par exemple, 517 Victoires en soloq mais aussi 425 défaites). Certaines défaites sont inévitables, l’important est d’en tirer le plus de leçon possible.

Comme dirait Confucius :

15

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous aimerez aussi...

18 réponses

  1. Cagou dit :

    Je trouve la meta bien trop oppressante. Etant joueur ADC, je me sens obligé de pick Lucian à chaque fois qu’il est dispo. D’une parce que le build armor shred scale un peu trop bien et d’autre part pour ne pas que l’équipe en face le pick. J’aime bien jouer Lucian mais cette « saison des adc » ne permet décidément pas de sortir mes favoris.
    Bon article sinon!

    • Klaygunt dit :

      Pareil, j’ai aussi spam Lucian et Jhin pendant 2-3 moins et franchement maintenant je ne joue QUE miss fortune. Beaucoup beaucoup de victoires (winrate a 70%) mais quand je dois prendre autre chose je suis 20x moins confiant et surtout je me sent coupable d’abuser du pick

  2. Corki Saint Jax dit :

    Bonjour/Bonsoir ^^,

    J’ai trouvé l’article super intéressant ! Le passage sur la « confiance » m’a fait sourire ;). En effet, j’ai joué une fois en botlane avec un ami et le support en face était Plat III ( je suis silver III ^^ ). Du coup, mon ami était pas trop motivé mais en fin de compte, on a totalement stomp la botlane adverse x) Comme quoi ^^

    Sinon, lors de ces vacances, je me suis lancé un challenge : arpenter le niveau plat en fin de saison ( Gold I – Plat V ) et avec vos articles + mes replays, je suis gonflé à bloc 😉

    Continuez ce que vous faites !

    Désoler d’avoir un peu raconté ma vie ^^

    A bientôt.
    Corki Saint Jax.

  3. Pachakuteq dit :

    Le  » mute  » des invocateurs toxiques est primordial, hier, je joue une game cette nuit (au modeste niveau moyen silver1-gold5).

    Je prends Voli jungle, je gank mon wukong

    • Pachakuteq dit :

      *au top, first blood! Ma botlane se fait gank, le supp meurt :  » no jungler, gg wp tard, noob voli  » hop premier mute.

      Mon viktor mid (gold 5, je suis silver 1, naïvement j’aime à croire que les gens de mon niveau ou mieux ont un minimum de connaissances du jeu) m’insulte (la famille, toutssa… ^^) car après qu’il soit bêtement mort (refuser de back alors que tu as 2 pv…), je vais sur sa lane pour tanker les creeps (une dizaine) puis freeze la lane just devant sa tour et last hit ceux qui sont sur le point de tomber => 2ème mute.

      Vu ce que disait le Wukong, les deux toxic players avaient l’air de continuer de flame en permanence, le fait de les avoir mute m’a permis de rester dans la game, résultat, on a carry l’abruti de Viktor (qui lui est gold 🙁 ) avec Wukong.

      Moralité, au moindre doute, il faut mute. Les autre le font rarement, donc même si vous ne pouvez pas lire leur message, vous pouvez toujours être lu et la communication ne s’en trouve pas trop entamée!

      Concernant les sites comme op.gg & co, c’est effectivement trompeur. Je suis S1 et j’ai un pote B2/B3, 90% des games ont les fait contre une team full silver mais plutôt entre S3/S5, les mecs doivent se dirent que c’est autowin alors qu’on a genre 70% de winrate (l’écart de niveau est, je trouve, très important entre s1/s2 et s4/s5). Alors effectivement ça donne une indication les runes et masteries, mais en regardant les stats de champions régulièrement, on a une idée des runes et masteries utilisées (sans en avoir le détail pour autant hein? I’m noob!), le starter utilisé donne également une bonne indication ^^

      Voilà pour le 36 15 my life de noob

  4. Carcharot dit :

    Bonjour, je viens de lire l’article que j’ai trouvé très intéressant :). Je tiens cependant a te faire part d’un point : les sites tels que LoLNexus permettent aussi d’avoir accès aux maîtrises et aux runes des adversaires, ce qui peut aider dans les choix a faire en tant que jungle par exemple (si mon jungle est ad et que j’ai remarqué que le top n’avait pas d’armur je fonce)

    • admin dit :

      Bonne remarque !

    • Fimens dit :

      Tu as bien raison, dans ce cas là lolnexus est un bon outil. Mais serais-tu capable de regarder ses runes tout en faisant abstraction de son rang/niveau ?
      Surtout que beaucoup ne s’en serve principalement que pour le niveau et le « ouai c’est bon ils ont un bronze, on va win » ou « oh mon dieu je lane contre un diamant comment je vais faire » mais si tu arrives a t’en servir correctement n’hésites pas, fonce! 🙂

    • headshot5071 dit :

      Tu peux aussi regarder les stats de tes adversaire pendant que tu clean tes camps ^^De plus la plupart des gens ont les même runes passé un certain niveau ( en jaune ce serait le plus souvent armor et HP[flat ou /lvl]) donc tu devine largement suivant le perso qu ils jouent la page de runes d un adversairz

  5. Sadrac1854 dit :

    Vraiment très très bon article sur ces aspects « psychologiques » sur League of Legends, je ne suis que lvl29 en passe de jouer mes premières rankeds et vous venez de me faire découvrir mon cruel manque de confiance personnel, et d’une certaine façon vous m’en avez donné puisque je remplis (je pense) tous les autres critères que vous avez énoncé !

    Continuez ce que vous faites, c’est vraiment du bon boulot et vous en aidez plus d’un 🙂
    Sadrac.

    • admin dit :

      Merci ! 🙂

    • Delroy dit :

      Salut, petit conseil, fais plein de parties en normal avant de commencer les ranked ! Perso, j’ai commencé direct et je suis tombé bronze 5 ^^ »

      • Pachakuteq dit :

        Mon pote (bronze 2/3) avait atterri silver 4, il avait eu de la chance sur les matchs de placement et ça ne reflétait pas du tout son niveau, il a sombré jusqu’en bronze 5 également. Je conseil également de faire des normal game, quitte à faire des draft afin d’étoffer un peu son jeu (et son pool de champion ^^)

  6. KinderSurprise dit :

    Sympa l’article 😉

    Ce serait cool que des phrases extraites de cet article soient visible à l’écran de chargement, pour nous rafraîchir la mémoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.