TIER LIST SOLOQ – Patch 6.23

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09

Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

————————————————————————————————————————————-

Important :
Nos tierlists s’adressent aux ligues Bronze / Argent / Or et bas de Platine et s’articulent autour de trois axes :

  • Les champions Meta : les champions en forme du moment et qui illustrent la méta actuelle de la ligne. Ce ne sont pas forcément les champions que nous conseillons de jouer, mais plutôt ceux qu’il faut vous attendre à croiser et dont il faut vous méfier. Bien sûr, savoir et pouvoir les jouer est un plus.
  • Les champions conseillés : au-delà ou en complément des champions forts du moment, il s’agit pour chaque ligne d’une liste de champions que nous sélectionnons pour vous. Si vous hésitez ou cherchez un nouveau champion à jouer, cette liste est faite pour vous.
  • Les champions à bannir : pour chaque rôle, si vous deviez bannir un champion. Soit trop dangereux pour être laissé ouvert, soit simplement ne pas avoir à l’affronter, voici une liste possible de champions à retirer.

Même si nous considérons les informations telles que les champions joués en LCS et autres ligues pro, ou encore les plus forts taux de ban/victoire du moment, nous privilégions avant tout la réalité de la solo Q pour les ligues concernées et la prise en main ou la viabilité des champions conseillés.
Certains choix peuvent vous paraître étranges mais gardez à l’esprit que nous cherchons aussi à orienter des joueurs parfois non-habitués à un rôle et pour des ligues souvent plus permissives. Nous espérons que vous apprécierez notre travail et notre point de vue.

Enfin, il se peut que nous venions ajuster cette liste en fonction de l’évolution de la meta, d’une mise à jour intermédiaire de Riot, des retours des joueurs/lecteurs, ou même d’un détail qui nous aurait échappé.
Et si vous n’êtes pas familier avec le langage de League of Legends ou certains termes de joueurs que nous pouvons utiliser, n’hésitez pas à consulter notre Lexique.

Dernière mise à jour le 25.11.16

Bonne lecture !

Hightlight

Afin d’illustrer notre tier list, nous mettons à l’honneur 1 ou 2 champions dans notre vidéo spotlight de ce patch.
Tirés de nos listes, le ou les champions que nous vous présentons dans cette vidéo ne sont pas forcément les champions sur-dominants du moment. Il s’agit davantage de champions que nous voulons mettre en avant pour les changements reçus sur ce patch.

Top Lane

Champions Meta : Rang S+

Poppy s’est confortablement installée sur la voix du haut, forte de la nouvelle maîtrise Courage du Colosse qui lui offre une tankiness encore accrue. Toujours aussi difficile à sortir de sa ligne, la Yordle profite d’un équipement assez peu cher pour monter en puissance, tout en attendant l’ouverture qui lui permettra de punir son adversaire. Plus tard au moment des combats d’équipe, Poppy est un énorme tank qui encaissera les dégâts pour son équipe tout en perturbant le placement de l’équipe adverse. A ne pas sous-estimer!

Yasuo est toujours aussi populaire sur la voix du haut (comme sur celle du milieu). Son arsenal de sorts lui permet de mettre sous pression ses adversaires qu’il peut facilement punir s’ils s’exposent. Il est globalement à l’aise à tous les moments de la partie, et il est capable de déployer un snowball hors norme si on lui en donne l’occasion. Surtout face à un adversaire qui réagirait mal face à lui. Même sans ça, Yasuo ne sera jamais à sous-estimer si la partie avance…

Jayce monte en puissance quand vous montez en ELO. Le séducteur profite d’une meta qui lui convient autant dans sa forme que dans la durée moyenne des parties, attention tout de même à la montée en puissance des tanks qui s’annonce. Jayce est très complet et agressif, et il domine la plupart de ses match up par sa portée et son poke. Plus tard dans la partie, il peut se regrouper et faire pleuvoir ses orbes pour affaiblir l’équipe adversaire, ou s’orienter vers du split push.

Kennen reste fort en ce début de pré-saison. Les parties n’ont pas encore tendance à ralentir pour le moment et donc l’impact de Kennen ne change pas.  Sa présence au top laisse le champ libre à un possible champion AD sur la voix centrale, et le double AP reste de toute façon efficace. Le ninja peut continuer d’abuser de ses contrôles, de son burst à distance et de sa mobilité pour agresser et épuiser ses adversaires. À l’heure des combats d’équipe, le flanking d’un Kennen laisse redouter son arrivée dévastatrice sous R (Maelström).

Champions conseillés

Poppy est encore et toujours le choix de la sécurité pour cette ligne du haut. Très simple mécaniquement, il est difficile de sortir la Yordle de sa ligne. Elle tient relativement bien contre tous les champions (ou presque), son équipement est facile à assurer et les dégâts de son combo surprennent toujours. Son passif (Ambassadrice de fer) lui assure même un peu de farm si jamais elle est zonée, ou un poke à ne pas trop négliger. Poppy se joue en 12/0/18 pour profiter des nouvelles maîtrises (Intrépide et Force du Colosse) qui renforcent encore un peu plus ses points forts, et elle se monte tank autour de la Cape Solaire, du Gantelet Givrant et généralement d’un Visage spirituel. Son rôle sera de tenir son poste avant de venir tanker pour son équipe, de bloquer les carry adverses lors des combats ou d’enlever les menaces immédiates ou la front lane adverse de son R (Verdict de la Gardienne). Poppy n’est pas playmaker, mais extrêmement solide.

Nautilus est de retour, et si vous préférez les tanks aux bruisers ou assassins du moment,  alors il est fait pour vous. Le style de Nautilus change assez peu, et même s’il manque un peu de dégâts sur cette top lane il compense d’un assez bon contrôle de sa ligne, notamment via son E (Réplique). Nautilus est difficile à tomber car son kit de sorts lui permet énormément de largesses. Mais il devra souvent patienter jusqu’à la venue de son jungler pour prendre ou lui offrir un kill sur son adversaire qui aura du mal à s’échapper de tous les contrôles dont dispose le Titan. Nautilus s’équipe volontiers d’un Portail ZZ-Rot afin de refuser l’accès à sa tour, jusqu’à inverser petit à petit le rythme des vagues vers les tours adverses. Nautilus a adopté un 12/0/18 monté autour des nouvelles maîtrises de l’arbre Volonté qui renforcent pour lui aussi les domaines dans lesquels il était déjà fort. A moins que vous ne préfériez l’option Méditation et Bandit qui permettent de mieux tenir les débuts de parties. Côté équipement, privilégiez le ZZ Rot et les classiques Cape Solaire, Gantelet Givrant ou Médaillon de l’Iron Solari.

Pantheon est un pur champion de Solo Q, et c’est pour cela que nous le conseillons (surtout si la meta tank ne vous intéresse pas!). On lui reprochera de ne pas être playmaker, de ne pas être meta ou de ne pas avoir un combat d’équipe dans les standards. Mais Pantheon dispose de tout ce qu’il faut pour de la solo Q. Il est très simple à prendre en main: bons dégâts, poke sans skillshot et un combo très facile à placer. Il est pénible à affronter entre sa Protection de l’égide, le zoning du A (Vélite) et le passif de son E (Crève-cœur) qui expose son adversaire alors que sa vie baisse. Même si son plus gros défaut est qu’il a souvent besoin d’être devant pour rester dominant. Une fois débloqué privilégiez une utilisation de votre R (Météore) vers la bot-lane: on y trouve plus de joueurs à piéger pour une ligne plus longue que celle du milieu, et avec un possible dragon à récupérer après ça. Pantheon se joue en 12/18/0 pour augmenter la pression de son combo et s’équipe de dégâts: Lame spectre de Youmu, Hexdrinker (Gueule de Malmortius) et Couperet noir.

Bans conseillés


Yasuo
est un ban de sécurité car même s’il est très demandeur mécaniquement, il est trop facile de voir un coéquipier se laisser abuser par sa mobilité et son burst dès le début de partie. Un bon Yasuo c’est en général la chose que vous ne voulez pas voir dans l’équipe adverse. Autant ne pas prendre le risque.


Poppy
est trop pénible à affronter depuis le 6.22 et l’arrivée de la Force du Colosse dans le jeu qui lui permet d’être encore plus solide tout en contrôlant les combats.

 Jungle

Champions Meta : Rang S+

Hecarim était déjà populaire en saison 6, et ce début de saison 7 lui va à ravir. Entre la nouvelle jungle et la Force du Colosse, Heca trouve un début de partie moins délicat tout en profitant d’une puissance de gank et d’engagement renforcée. Hecarim tient parfaitement sa jungle, terrorise les lignes et peut snowball toute une partie.

Lee Sin est toujours ce jungler capable de mettre énormément de rythme dans une partie. La nouvelle jungle lui permet de rester haut en PV tout en enchaînant les camps (les corbins à part jusqu’à avoir un peu d’équipement) puis ses ganks, et le moine reste un jungler qui gank très fort (dégâts, mobilité…). Les parties relativement courtes et dynamiques le laissent s’orienter plus AD (en soloQ) et gomment un peu l’essoufflement qu’il peut avoir en fin de partie.

Rengar a trouvé une seconde jeunesse dans sa mise à jour au patch 6.22. Ce nouveau Rengar a faussement besoin d’être plus précis pour assurer ses kills, et une fois en main son potentiel de traque et de 1v1 n’a rien perdu. Si son A (Esprit sauvage) peut être manqué, une bonne exécution est toujours récompensée d’un kill comme autrefois (et c’est encore plus vrai dans les ligues plus faibles). Son nouveau collier lui assure un énorme gain de puissance, potentiellement plus rapidement qu’avant s’il assure correctement ses cibles.

Kha’zix s’est imposé comme un incontournable de la jungle dans cette pré-saison. L’insecte du néant a besoin d’une meilleure vision de jeu pour être efficace et il fait face à de nouveaux choix d’évolution. Si sa base de dégâts sur une cible isolée est ajustée, il gagne désormais en dégâts sur le temps face à elle(s). Kha’zix est ainsi plus efficace dans le contrôle de sa jungle, et moins frustrant pour les cibles qu’il peut surprendre. Sans doute un peu moins fort sur son ancien pic de puissance (anciennement au niveau 6), Kha’zix doit attendre le niveau 11 pour retrouver (voire dépasser) la puissance qu’il pouvait déployer.

Champions conseillés

Hecarim est un excellent choix s’il est laissé ouvert. Relativement simple d’accès, les nouvelles maîtrises ont renforcé encore un peu plus sa puissance d’engagement. Hecarim reste également à l’aise dans cette nouvelle jungle, entre son soin, ses dégâts AOE et le support des nouvelles plantes qui amoindrissent un peu son début de partie parfois difficile. Le centaure se joue en 12/0/18 et cherchera toujours à compléter sa Force de la Trinité au plus vite. L’enchantement Titan cendré est quasiment obligatoire avec la disparition de la Force des âges, et Hecarim endosse ainsi ce rôle de bruiser qui engage pour son équipe, prêt à terroriser les rangs adverses et à retirer complètement un carry ennemi de l’équation lors des combats.

Vi profite de la meta plus early et qui s’emballe de nouveau depuis la phase de lignes. C’est un ganker redoutable et son A (Brise-coffre) viendra bien souvent consommer un flash dès son premier gank sur la ligne du haut ou celle du centre (parfois les 2), car l’encaisser peut trop facilement être synonyme de mort concédée. Une fois le flash consommé, c’est un appel à revenir pour le Cogne de Piltover. Pour être parfaitement efficace avec Vi, il faut apprendre à profiter du passif du son Z (Coups fracassants) pour infliger très vite d’énormes dégâts tout en profitant de ses effets, mais aussi à bien orienter votre Brise-coffre pour repousser l’ennemi vers vos alliés. Une fois le R (Marteau-Pilon) débloqué, il assure bien souvent un kill en phase de laning, ou permet d’aller chercher un Carry lors des combats (tout en semant un peu de chaos sur votre chemin). Vi aura tendance à elle aussi aller chercher la Force du Colosse dans un 12/0/18 qui lui permet d’encaisser la réaction adverse après engagement. À moins que vous ne préfériez l’option plus all-in avec un Décret du Lord fulminant. Privilégiez un équipement AD que vous pourrez orienter bruiser dans un second temps au besoin. Et alors que la Force de la Trinité reste extrêmement populaire et efficace sur la championne, n’hésitez pas à lui préférer le Couperet noir si la composition adverse laisse présager un trop plein d’armure.

Shyvana est légèrement modifiée sur ce patch, notamment sur son passif et sa forme de dragon. Les changements sont intéressants sans rendre la championne surpuissante, mais ils suffisent à lui redonner une certaine forme d’efficacité. Surtout dans cette nouvelle jungle que Shyvana traverse tout aussi facilement que la précédente, forte de son Z (Combustion) qui lui offre une rapidité de déplacement et un nettoyage absurde de n’importe quel camp (Corbins et Krugs inclus). Au final seul son nouveau E (Souffle de flammes) en forme de dragon est à appréhender (un peu), et le seul « combo » est de savoir appliquer un A (Morsure double) sur un ennemi marqué au préalable par votre E (Souffle de flammes), idéalement avec votre Z (Combustion) déjà actif afin de multiplier les bonus. Si vous n’êtes pas familier avec les mécaniques de la jungle, Shyv est faite pour vous. Et même si vous êtes jungler de métier, ce petit boost de puissance pourrait vous intéresser. Surtout avec l’effet augmenté à l’impact de la Lame du roi déchu, l’objet retrouvera très certainement sa place dans l’inventaire de la dragonne. Deux optiques de maîtrises s’offrent à vous: le classique 18/12/0 vous assure de monter très vite en dégâts, alors qu’un 0/18/12 vous permet de rester collée à votre cible et d’encore mieux contrôler votre jungle. Côté équipement, privilégiez vitesse d’attaque et d’effets à l’impact (Enchantement: Rasoir Sanglant, Lame du roi déchu, Maillet gelé, Hydre titanesque…) pour rentabiliser votre A (Morsure double), à compléter d’un peu de tankiness au besoin (Plaque du mort, Visage spirituel…).

Bans conseillés


Hecarim est très fort actuellement en plus d’être très simple mécaniquement. Énormes ganks, bons dégâts, mobilité, capacité de snowball et d’engagement… C’est sans doute le jungler à enlever de la sélection.


Rengar est vraiment puissant dès qu’il est un peu trop nourri, et la légende veut que le Rengar adverse finisse toujours par l’être… Très fort et surtout très populaire suite à sa mise à jour, c’est sans doute une sage décision que de l’enlever.

Mid Lane

Champions Meta : Rang S+

LeBlanc a demandé un peu de temps à ses adorateurs pour prouver l’efficacité de sa mise à jour au 6.22, le temps que ses joueurs s’habituent à ses nouvelles possibilités. Son nouveau passif lui donne une excellente tenue de ligne, et si son burst est décalé dans le temps il n’a pas perdu en dégâts et laisse la Manipulatrice dominer ses débats. Mais c’est surtout son nouveau R (Imitation), qui lui permet plus que jamais de manipuler ses ennemis d’une ligne à l’autre, ce qui la rend si délicate à affronter. Perdre la vision sur la championne, c’est s’exposer à se laisser piéger par son double…

Viktor est relativement à l’aise face à beaucoup de champions de cette ligne, et il profite de sa portée et de son kit de sorts pour progresser tranquillement jusqu’à pouvoir arracher ses adversaires qui auront du mal à lui résister après la complétion d’un Sceptre de Riley ou d’un Fléau de la Liche (véritables boosts dans l’arsenal du champion). Viktor met un peu plus de temps à obtenir son (vrai) premier pic de puissance qu’une Syndra, mais il est tout autant capable de snowball une partie et de dominer les combats d’équipe.

Zed a finalement repris petit à petit l’ascendant sur l’autre assassin AD pourtant à la mode, Talon, largement plébiscité sur le 6.22 mais qui s’avère perdre trop vite en puissance face aux tanks ou dès que l’on s’habitue à jouer contre lui. A l’inverse Zed conserve une puissance indéniable en 1 contre 1 et n’a rien perdu de son snowball. Il parviendra le plus souvent à aller chercher le carry adverse qu’il aura désigné pour cible. Zed est de retour (si on accepte de considérer qu’il ait pu s’absenter un peu de nos soloQ).

Champions conseillés

Ahri reste globalement à l’aise dans un peu chaque meta, s’adaptant à ses adversaires et au rythme des parties sans réellement souffrir de (trop) mauvais match up. Elle assure un bon farm relativement facilement de son A (Orbe d’illusion) tout en agressant son adversaire, qu’elle pourra burst en un combo si son E (Charme) trouve sa cible. Son niveau 6 lui offre un excellent burst tout en lui permettant de se repositionner lors des combats. Excellente tenue de ligne, très bonne capacité à décaler, et snowball toujours efficace : voilà ce qui fait d’Ahri un laner à conseiller. Elle se joue autour du Décret du lord fulminant dans un 12/18/0 classique, et s’équipe d’un Morellonomicon avant s’orienter généralement vers un boost de son burst et de sa mobilité (Sceptre Abyssal, Echo de Luden…).

Ekko garde pour le moment sa place dans cette liste.  Légèrement modifié au patch précédent, le Fractureur du temps n’a pas tant changé et son rythme d’agression reste semblable à ce qu’il a été (dans sa version AP), et son R (Chronofracture) représente un énorme atout face aux lignes agressives que l’on peut rencontrer en ce moment. Habituez-vous au champion avant de vous lancer dessus en parties classées, et il faudra souvent plus d’une cinquantaine de parties avant d’être vraiment à l’aise dans toutes les situations. Mais si son style vous convient, Ekko est un champion redoutable et qui restera quoiqu’il arrive un champion dont il faut se méfier. Il se joue en 12/18/0, et nous conseillons un build Burst et 40% de réduction des délais de récupération: Morellonimicon, Scepte Abyssal, Protoceinture Hextech (ou un Fléau de la Liche, si l’un des deux derniers objets ne s’avère pas nécessaire à votre partie). A compléter d’un Ange Gardien ou d’un Rabadon.

Orianna a l’énorme avantage d’avoir une bonne tenue de ligne et d’être à l’aise face aux deux extrêmes de la meta que l’on rencontre en ce moment. Face aux assassins, elle peut adopter une position sécuritaire et les contrôler à distance en s’assurant un bon farm et un bon poke. Face aux tanks, elle peut adopter un rôle plus utilitaire pour préserver ses coéquipiers et contrôler l’espace de combat tout en infligeant ses dégâts. La demoiselle mécanique pourra même décider de l’issue d’une partie sur une bonne utilisation de son R (Onde de choc) tant le sort est puissant dès qu’il piège plusieurs ennemis dans son rayon. Il faut consacrer du temps de jeu à Orianna avant de la sortir en parties classées, potentiellement beaucoup de parties même. Mais l’investissement sera payant, Orianna n’étant jamais complètement hors meta. Adoptez un 12/18/0 et orientez votre équipement vers les objets vous assurant d’appliquer de lourds dégâts: Morellonomicon, Rabadon et Bâton du vide.

Bans conseillés


Zed
est de nouveau un  danger dans nos parties, surtout dès qu’il accumule un peu d’avance. C’est plus sage de le retirer, à moins que votre équipe ne veuille le sécuriser.


LeBlanc
n’est à considérer pour ces bans que si vous redoutez de croiser des joueurs suffisamment bons et créatifs mécaniquement. Ca ne concerne sans doute pas les ligues les plus basses, à moins que vous ne craigniez vraiment ce champion.


Syndra
n’est plus dans cette liste mais elle garde un impact (souvent psychologique) encore trop fort sur son adversaire, et son snowball reste effrayant. Il n’est pas illogique de lui consacrer un ban.

AD Carry

Champions Meta : Rang S+

Vayne est sans aucun doute l’ADC dominant du moment. Son équipement s’est réorienté vers les coups critiques (Poignard de Stattik, Lame d’infini…) et la championne est ainsi très à l’aise face aux champions fragiles qui tentent de s’emparer de la meta. Le passage de son R (Combat ultime) d’un bonus de camouflage à une invisibilité la rend encore plus délicate à gérer lors des combats. Elle peut alors littéralement tuer en trois coups ses adversaires grâce aux bonus de son A (Roulade), qu’elle priorise désormais, et du troisième Z (Carreaux d’argent).

Twitch est monté en puissance depuis ces derniers patchs. Le 6.22 venait modifier la mécanique de son A (Embuscade), moins frustrant mais offrant plus de possibilités: Twitch peut surprendre ou décaler plus efficacement qu’avant (durée augmentée) mais en prenant garde à ceux qui l’entourent (ce n’est plus qu’un camouflage!). Sur ce patch, Twitch voit dans le buff de la Lame du roi déchu un gain de puissance indirect. Le rat joue ainsi encore un peu plus de son camouflage pour tourner autour de ses ennemis et se positionner de façon à les surprendre et appliquer au mieux son burst de dégâts. Quant à son R (Panique) inchangé mais renommé (anciennement Ratatata!), il représente toujours un énorme pic de puissance chez le champion surtout s’il est associé à un support agressif et capable de l’accompagner.

Jhin peut déployer des dégâts colossaux tout en étant utile pour son équipe très tôt dans la partie via sa portée et ses contrôles. Le Virtuose a cependant besoin d’une équipe capable de le protéger pour être pleinement efficace et lui permettre de lier l’immobilisation de son Z (Floraison mortelle). Mais bien entouré, il est véritablement à craindre. Bien maîtrisé (ou bien protégé), le champion compense même son manque de mobilité par ses mécaniques de kiting, et il peut sortir de loin derrière pour rejoindre les combats grâce à la portée de ses sorts et infliger d’énormes dégâts à distance.

Champions conseillés

Jinx s’assure un farm simplifié par son A (Flip Flap !) en forme de minigun, et punit de sa forme Lance-roquettes un adversaire qui s’exposerait un peu trop à sa portée ou à son Z (Zap !). Pour le reste, Jinx est assez simple à prendre en main et vise le late-game avant tout. Car c’est bien en mid/late game qu’elle brillera sur l’activation de son passif (Enthousiasme), détruisant alors cible après cible si on lui en laisse l’accès, bâtiments inclus. Gardez tout de même en tête que la championne n’a aucune mobilité, et qu’elle doit être largement protégée pour être efficace. Il lui faut donc un support adéquat. Jinx se monte en 18/12/0 (ou en Ferveur du Combat, au choix). Elle essaye généralement de revenir de son premier achat avec un Glaive BF en poche, puis privilégie l’Ouragan de Runaan avant de compléter sa Lame d’infini, et ce afin de minimiser l’attente entre ses pics de puissance. Pour le reste c’est un ADC fidèle à la vieille école: Soif-de-sang, Canon ultrarapide, Salutation de Dominik…

Ezreal est un ADC plus compliqué à jouer que d’autres. Il faut savoir appuyer sur ses temps forts, et il faudra lui consacrer suffisamment de parties avant de pouvoir penser le maîtriser. Ezreal doit jouer très agressivement dès le début de partie et jusqu’à son premier achat où le champion accuse encore une perte de vitesse par rapport aux autres tireurs (la faute à la Larme de la déesse). Son vrai premier pic de puissance se rencontre avec l’acquisition du Gantelet givrant qui ajoute alors un peu de contrôle à un poke simplifié. Le blue build reste sans doute le meilleur choix d’équipement, notamment avec le buff de la Lame du roi déchu sur ce patch qui n’est pas pour déplaire à Ezreal. Ainsi le champion se retrouve à l’aise face aux tanks qu’il peut poke et kite en reculant, mais également  face aux assassins grâce au Gantelet qui lui procure un peu d’armure (un luxe pour un ADC!) tout en ayant de quoi s’extraire de leurs assauts grâce à son E (Transfert arcanique). L’explorateur prodigue se joue en 18/12/0 et s’équipe en bleu: Larme de la déesse (1er achat), Gantelet Givrant, Bottes de lucidité, Manamune, Lame du roi déchu…

Bans conseillés


Vayne
n’est peut-être pas une priorité lors des bans, mais si vous avez un ADC à retirer c’est clairement elle.


Support

Champions Meta: Rang S+

Blitzcrank est un support réellement craint malgré une phase de laning qui peut vite devenir ingrate. Il n’en demeure pas moins redoutable et redouté, surtout dans les ligues plus basses où chacun de ses grappins trouvera généralement une cible (trop de joueurs sont aimantés à nas ELO!). Le Golem peut condamner ses victimes s’il gère suffisamment bien ses agressions (et touche ses Grappins propulsés), et il dispose d’un peel appréciable via son E (Poing d’acier). Blitz demeure ce support capable du meilleur comme du pire sur sa ligne, mais qui sera dans tous les cas game breaker en fin de partie sur le moindre grappin réussi.

Zyra se sert de sa capacité à immobiliser un ennemi et à lui infliger d’énormes dégâts pour zoner et prendre le contrôle de la voie du bas. Attention tout de même à ses ronces qui peuvent rendre difficile le travail de last hit de votre ADC, ou aux duos adverses capables de la all-in car Zyra reste très fragile. Une fois son R (Ronces étrangleuses) débloqué, Zyra peut découper toute une équipe ou aider à valider rapidement un objectif comme un Dragon ou le Baron Nashor.

Champions conseillés

Janna n’est jamais totalement hors meta, surtout pas en solo Q, et surtout pas quand les assassins se font pressants. Sur sa ligne, Janna assure son tireur de sa protection et gêne énormément le duo adverse de son poke et de ses contrôles. À l’heure des combats d’équipe, son poke continue de gêner les rangs ennemis et son R (Mousson) permet de repousser un engagement plus dur, tout en assurant ses co-équipiers de son soin. Janna gère ainsi l’espace pour garder ses alliés en position de sécurité. Il vous faudra sans doute consacrer 20 à 30 parties avant d’être parfaitement à l’aise avec votre rôle et vos outils, car Janna doit s’occuper autant de ses alliés que de ses ennemis. Son 0/18/12 rend ses soins et boucliers encore plus efficaces, alors que le support tirera sans doute partie des nouveaux objets et notamment du récent Rédemption qu’elle couplera à son Encensoir ardent (mais la Pierre et le Rubis de vision doivent rester votre priorité!).

Morgana est un support qui contre de son E (Bouclier noir) les agressions d’un Blitz, d’un Thresh ou d’une Leona pour ne citer qu’eux. Elle peut également lier de bons dégâts sur son A (Sombre dessein) et son Z (Terre maudite) qui lui permettent de facilement tirer partie de la Lame du voleur de sorts et de ses évolutions. Généralement jouée en 0/18/12 afin de renforcer la pression qu’elle peut mettre de son A ou de son Z, vous pouvez tenter de rentabiliser votre Lame du voleur de sorts en abusant de votre Z (attention à votre mana !), ou patienter jusqu’à connecter votre Sombre dessein afin de maximiser vos dégâts. Les dégâts de Morgana suivent d’ailleurs très bien un équipement plus AP que les autres supports et lui permettent de semer le chaos dans les rangs ennemis lorsqu’elle active son R (Chaînes spirituelles), sort qui peut justifier la présence d’un Sablier de Zhonia dans l’inventaire de la dame. À noter également que le nouveau Rédemption pourrait séduire plus d’un joueur de Morgana, et il ne serait pas étonnant de la voir renforcer son rôle de support (via son Bouclier noir) grâce à ce genre d’objets.

Karma est un support très agressif, capable de diriger la bot lane et de carry une partie. N’hésitez pas à abuser de son poke très violent et de ses bons dégâts pour agresser sans cesse le duo adverse, tout en prenant garde à votre mana. Son boost de vitesse et les contrôles apportés par son A (Flamme intérieure) ou son Z (Volonté concentrée) lui permettent de jouer autant agressivement que défensivement, et font de la championne un ennemi redoutable capable de punir une erreur de positionnement adverse afin de préparer les kills pour son équipe (ou pour elle-même). Karma se joue en 0/18/12 et vient profiter elle aussi du nouveau Rédemption qu’elle combine volontiers à l’Encensoir Ardent et à un peu d’AP.

Leona est sans doute le support à privilégier si vous voulez jouer davantage tank et endosser le rôle d’engagement pour votre équipe. La championne est très facile à comprendre et se prend en main en quelques parties à peinse. Elle est naturellement très résistante grâce à son Z (Eclipse), qui consommera souvent votre troisième point de sort (niveau 3 seulement) mais que vous maximiserez par la suite. Pour le reste, il s’agit de punir une erreur de positionnement adverse de votre E (Lame de Zenith) suivi d’un A (Bouclier de l’aube), à moins que l’adverse ne vous néglige réellement auquel cas l’ordre d’activation des deux sorts peut parfois s’inverser. C’est encore plus vrai face aux champions statiques (Jhin, Twitch, Miss Fortune…) qui devront consommer leur flash pour compenser cette erreur. Et une fois le niveau 6 acquis et votre R (Eruption solaire) appris, vous gagnez d’autant plus en force d’engagement! Leona se joue en 0/12/18 et appartient aux supports capables de tirer partie de la Force du colosse. Pour son équipement, c’est sans surprise du tanking et de l’utilitaire qui apparaissent dans son inventaire après l’acquisition d’une Pierre de vision. Leona tirera notamment avantage du nouveau Vœu du chevalier.

Bans conseillés


Blitzcrank
peut trop souvent condamner un ADC ou un support inattentif à bas ELO, et faire snowball sa ligne (et la partie) pour son équipe. C’est sans doute le choix le plus sécuritaire pour ce poste. Cette priorité de ban peut se ré-orienter sur Zyra lorsque vous montez en ELO, avant même de disparaitre. Mais en attendant c’est bien de Blitz que l’on parle.


Zyra
est très pénible à affronter en ligne et représente une vraie menace, source d’AP à ne pas négliger malgré son rôle de support. Si vous commencez à la voir fleurir dans vos parties, un ban semble tout à fait approprié.

 

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. xxretetexx dit :

    super les gars a chaque nouveau patch j’attends la liste et elle m’est très utile.
    continuez comme sa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.