TIER LIST SOLOQ – Patch 7.14

3 (60%) 2 votes

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09

Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

————————————————————————————————————————————-

Important :

Nos tierlists s’adressent aux ligues Bronze / Argent / Or et bas de Platine et s’articulent autour de trois axes :

  • Les champions Méta : les champions en forme du moment et qui illustrent la méta actuelle de la ligne. Ce ne sont pas forcément les champions que nous conseillons de jouer, mais plutôt ceux qu’il faut vous attendre à croiser et dont il faut vous méfier. Bien sûr, savoir et pouvoir les jouer est un plus.
  • Les champions conseillés : au-delà ou en complément des champions forts du moment, il s’agit pour chaque ligne d’une liste de champions que nous sélectionnons pour vous. Le plus souvent simples d’accès, si vous hésitez ou cherchez un nouveau champion à jouer cette liste est faite pour vous.
  • Les champions à bannir : pour chaque rôle, si vous deviez bannir un champion. Soit trop dangereux pour être laissé ouvert, soit simplement pour ne pas avoir à l’affronter, voici une liste possible de champions à retirer.

Même si nous considérons les informations telles que les champions joués en LCS et autres ligues pro, ou encore les plus forts taux de ban/victoire du moment, nous privilégions avant tout la réalité de la solo Q pour les ligues concernées et la prise en main ou la viabilité des champions conseillés.
Certains choix peuvent vous paraître étranges mais gardez à l’esprit que nous cherchons aussi à orienter des joueurs parfois non-habitués à un rôle et pour des ligues souvent plus permissives. Nous espérons que vous apprécierez notre travail et notre point de vue.

Enfin, il se peut que nous venions ajuster cette liste en fonction de l’évolution de la méta, d’une mise à jour intermédiaire de Riot, des retours des joueurs/lecteurs, ou même d’un détail qui nous aurait échappé.
Et si vous n’êtes pas familier avec le langage de League of Legends ou certains termes de jeu que nous pouvons utiliser, n’hésitez pas à consulter notre Lexique.

Dernière mise à jour le 18.07.17

  • Ajout de Cho’Gath au détriment de Sejuani parmi les junglers conseillés. Si Sej reste très solide, le buff de Cho’Gath sur ce patch n’est pas àç ignorer. Il prend la place du tank facile à jouer.
  • Retrait de Kayn des bans conseillés, le champion se montre trop faible pour le moment. Remplacé par Cho’Gath, le champion se montrant trop fort en ce moment.
  • Retour de Jhin parmi les ADCs de rang S+, fort du buff de la létalité.
  • Retour de Miss Fortune parmi les ADCs conseillés, et du retour de son build létalité.
  • Ajout de Janna parmi les supports conseillés, et retrait de Leona (Taric occupant finalement cette place de tank capable de contrôler le champ de bataille).

Bonne lecture !

 

Top Lane

Champions Méta : Rang S+

Yasuo est toujours à considérer en soloQ dans lesquelles on lui laisse en général trop d’espace pour pouvoir s’exprimer. Et c’est pourquoi il est généralement sélectionné sinon banni. Il conserve ainsi sa place dans nos listes.

Darius est toujours à craindre en solo Q, car la Main de Noxus punit les erreurs de son adversaire lors d’échanges qui tournent généralement à son avantage dès qu’ils sont un peu trop longs. Capable de déployer d’énormes dégâts en ligne ou lors des combats s’il est laissé un peu trop libre, Darius reste une plaie en solo Q (au moins à bas ELO, et parfois même plus haut).

Riven devrait se maintenir sur ce patch, son plan de jeu étant moins affecté par les plus gros changments survenus (Thornmail, létalité…). Riven est un champion qui doit être maîtrisé pour pouvoir être efficace, mais placée dans les bonnes mains elle sera capable de dominer sa ligne et la partie (à l’inverse, une mauvaise Riven ne sert rapidement… à rien).

Fiora subit un nerf sur ce patch, réduisant les bonus de vitesse de déplacement qu’elle pouvait déclencher. Un nerf de Fiora était nécessaire et attendu, mais il faut avouer qu’il est assez timide. Fiora va rester pénible à affronter, très puissante en duel, et toujours efficace en split push. Ce nerf ne devrait pas la faire totalement tomber de son piedestal.

Champions conseillés

Pantheon dispose de tout ce que l’on peut attendre d’un champion en Solo Q, et reste ainsi dans nos champions conseillés : simplicité de prise en main, très bons dégâts, un poke ciblé et un combo très facile à placer. Il va même profiter de la mise à jour de la létalité, et les changements sur la Lame Spectre de Youmu devrait largement lui convenir. Rien ne change côté gameplay: Pantheon met son adversaire sous pression à force de A (Vélite) jusqu’à l’exposer au passif de son E (Crève-cœur) alors que sa vie baisse. Apprenez à gérer votre mana et vous pourrez zoner votre adversaire. Son passif Protection de l’égide offre même un bon surplus de protection qui complexifie encore un peu plus une prise de duel avec lui, et si vous prenez l’avantage vous pourrez largement dominer votre ligne. Privilégiez une utilisation de votre R (Météore) vers la bot-lane, une fois débloqué et après un retour au magasin. On y trouve plus de joueurs à piéger pour une ligne plus longue que celle du milieu, et avec un possible dragon à récupérer après ça. Pantheon se joue en 12/18/0 pour augmenter la pression de son combo, et ce patch va renforcer son départ létalité: La Lame spectre de Youmuu est parfaite pour lui permettre de rentabiliser son ultime, l’Epée vespérale de Draktharr n’est pas exclue, et on conserve les classiques Couperet noir, Hexdrinker (Gueule de Malmortius) et Ange Gardien.

Quinn peut voir dans ce patch une belle opportunité de revenir en force. La létalité est désormais plus faite pour les solo laners, La Lame dentelée lui offre un meilleur apport via le nouveau passif, la Lame Spectre de Youmu est encore plus faite pour elle qu’avant, et même l’Epée vespérale de Draktharr (pour ceux qui aimait l’équiper) a de quoi la séduire. Quinn trouve ici de quoi assurer et même amplifier son snowball. Pour le reste, Quinn se joue toujours comme avant: énorme pression en ligne, poke jusqu’à épuiser l’adversaire et à prendre le kill, validation de la tourelle, et utilisation abusive de son ulti pour passer d’une ligne à l’autre afin de punir l’adversaire ou enterrer sa ligne. Vous pouvez jouer Quinn en 12/18/0 si vous voulez assurer encore un peu plus votre début de partie et votre puissance de 1v1, ou en 18/12/0 qui reste très intéressant dans une optique moins all-in. Côté équipement, la Youmu est plus que jamais votre priorité, après quoi le Poignard de Statikk, la Lame d’infini, la Draktharr ou même le Couperet noir sont tous des options possibles. Faites votre choix pour optimiser l’ordre de vos objets à votre style de jeu.

 

Bans conseillés


Yasuo
reste suffisamment dangereux en solo Q. N’hésitez pas à l’enlever.


Darius
est un énorme lane bully en solo Q. Si vous le craignez ou si vous pensez ne pas avoir dans votre équipe un champion capable de le contenir, il est toujours possible de lui consacrer un ban.


Fiora
est un moins un must-ban, mais la retirer de l’équation ouvre certaines possibilités à votre top laner (comme Kled, pour ne citer que lui). La championne est de toute façon suffisamment performante pour justifier ce choix.

 Jungle

Champions Méta : Rang S+

Zac conservera probablement son trône encore pour ce patch. Extrêmement solide, extrêmement mobile, proposant énormément de contrôles et pouvant surgir de nul part, c’est actuellement difficile de contester le Blob. Si le champion semble plus équilibré que ce qu’il n’était quelques patchs en arrière, il reste en place dans ce haut de tableau encore pour ce patch.

Nunu est probablement l’un des junglers les plus efficaces actuellement. Orienté counter-jungle dans un premier temps, Nunu s’assure de prendre l’avantage en subtilisant les ressources de la jungle afin de ralentir la progression du jungler adverse. Le rôle premier de Nunu sera ainsi d’assurer les objectifs neutres pour son équipe, tout en contrôlant son vis-à-vis. L’enfant et son Yéti finiront alors par s’orienter vers un rôle de Jungler Support qui lui permet de sublimer leur ADC, et d’assurer ainsi sa puissance en fin de partie tout en perturbant les combats d’équipe de ralentissements à répétition.

Lee Sin reste extrêmement populaire en solo Q (comme sur la scène compétitive), le champion profitant de sa mobilité pour dicter le rythme des débuts de partie. Placé dans de bonnes mains, le champion continue d’impressionner.

Warwick poursuit son petit bonhomme de chemin, marqué des odeurs de sang de ses potentielles victimes. Warwick est très à l’aise dans sa jungle, qu’il nettoie facilement, et profite des erreurs de soloQ pour placer des ganks redoutables. Le champion peut parfois souffrir quand les parties s’éternisent un peu, mais il n’est surtout pas à sous-estimer avant ça.

Champions conseillés

Warwick est un champion que nous continuons de conseiller, s’il passe entre les bans (actuellement assez cléments avec lui): il est très simple à jouer, son kit de sorts lui permet de tenir facilement sa jungle et le passif de son Z (Traque sanguinaire) lui laisse mettre en place des ganks redoutables sur les cibles marquées, ou de simplement profiter des chemins marqués pour passer plus rapidement de camp en camp. La pression psychologique qu’il applique à ses adversaires par sa simple possible présence les feront même hésiter à poursuivre certains échanges. Bien combinés, vos sorts permettent de sauter vers vos victimes d’une pression maintenue sur A (Dents de la bête) afin de passer derrière elles. Et votre E (Hurlement bestial) chargé en amont enverra alors votre cible vers vos coéquipiers, tout en semant la zizanie parmi les siens. Quant à votre R (Contrainte infinie) il est dévastateur sur une cible isolée ou sur un carry mal positionné. Monté dans un 18/0/12 et autour d’un équipement basé sur ses résistances et le vol de vie, Le Tiamat est une première étape à valider avant votre objet de jungler. Et si certains joueurs poussaient le vice jusqu’à compléter l’hydre Titanesque avant même le Titan cendré, les changements apportés sur les Cendres de Bami et le Titan cendré devraient accélérer l’arrivée de l’objet dans l’inventaire du garou (et donc de le placer avant l’hydre). Côté résistances, les Visage spirituel et autres Plaque du mort restent un classique sur Warwick, et la nouvelle Cotte épineuse peut s’avérer intéressante face à certaines compositions. Attention tout de même aux parties un peu longues ou aux compositions capables de vous contrer.

Jarvan IV est actuellement une très bonne alternative aux joueurs recherchant un champion agressif, suffisamment résistant au besoin, et pouvant offrir une force d’engagement pour leur équipe. Et Jarvan a même l’avantage de laisser planer le doute sur son rôle lors de la sélection des champions: car si le champion s’utilise régulièrement sur la ligne du haut, c’est bien à ce poste de Jungler que nous vous le conseillons. Jarvan est assez simple à prendre en main, son seul combo étant de savoir faire suivre son A (Frappe du dragon) sur son E (Etendard démacien) suffisamment bien placé auparavant (indice: derrière le ou les champions que vous voulez projeter). Le Z (Egide doré) complète votre panoplie en vous offrant un bouclier et un ralentissement des champions ennemis proches. Il est ainsi difficile de se tromper dans l’utilisation des sorts de l’Exemple demacien. En début de partie, votre venue sur une ligne peut rapidement forcer un Saut éclair (flash), aussi essayez d’en abuser et de vous montrer présent. Plus tard, votre niveau 6 et votre R (Cataclysme) débloqués, vous aurez bien souvent de quoi assurer un kill (ou un autre flash, au minimum). A l’image de vos 3 autres sorts, Cataclysme ne peut pas vraiment se rater: c’est une compétence ciblée, et donc à moins de vous tromper de cible… vous devriez faire mouche. Jarvan IV rentre généralement dans la Faille du haut d’un 12/18/0 qui lui permet d’amplifier la puissance de ses premiers ganks. Pour son équipement, nous vous conseillons de partir sur l’enchantement Guerrier avant d’acquérir un Tiamat (à moins que vos lignes ne vous permettent pas de gank, auquel cas le Tiamat peut se récupérer en premier). Laissez l’Hydre de côté et privilégiez le Couperet noir avant de seulement finir l’Hydre titanesque si vous êtes suffisamment bien dans la partie. Sinon la Plaque du mort peut venir avant, et l’Hydre attendra encore un peu. En dernier objet l’Ange gardien est parfait si vous menez les débats, ou le Lithoplastron de gargouille si votre temps de survie dans la mêlée ne semble pas suffisante (ou face à quelques champions plus orientés AP).

Cho’Gath vient piquer la place de Sejuani dans cette liste, dans le rôle du tank facile à comprendre et à maîtriser. Cho’Gath sort d’une refonte de son E (Piques vorpales) qui lui permet de facilement nettoyer sa jungle et notamment les camps à AOE (ses piques et son passif faisant alors largement le taff). Le reste de ses sorts bouge assez peu, ce sont donc bien les piques qui justifient cette entrée. La portée augmentée du sort et le court ralentissement appliqué permettent à Cho’Gath de placer ses attaques. Et ce qui nous intéresse le plus, ce sont les dégâts bonus en pourcentage des PV de la cible. Il ne s’agit « que » de 4% par défaut, mais le sort inflige 0.5% supplémentaire par effet Festin cumulé. Quand on sait que Cho peut cumuler jusqu’à 6 charges sur les monstres et sbires, on comprend qu’il est facile de monter les dégâts bonus du sort à 7% (4% par défaut + 6 * 0,5). Et à l’échelle d’une partie il n’est pas rare de voir Cho’Gath monter entre 8 et 10% de bonus, appliqués 3 fois en un court AOE… voilà qui permet à Cho’Gath d’infliger des dégâts très intéressants lors des mêlées qu’il perturbe de ses Ruptures et de ses Cris sauvages. Ajoutons à cela le ratio de PV supplémentaires (+10%) mis en place depuis le 7.4 sur le R (Festin) de la bête, et Cho’Gath tank prend alors tout son sens. Ses PV et résistances montent alors que ses dégâts progressent dans le même temps. Ainsi nous vous le conseillons en 6/6/18 afin d’augmenter (encore) vos PV et votre rôle utilitaire. Il s’agira de monter votre E pour nettoyer vos camps rapidement, et engloutir au plus vite vos premiers effets de Festin sur les monstres de la jungle. Votre rôle de jungler vous permettra d’assurer les objectifs neutres (votre Festin surclassant un smite plus classique), ou de croquer un laner un peu bas en vie. Sans surprise, équipez-vous du Titan Cendré et de la Lame du traqueur, puis montez vos PV et vos résistances. Et le combo Lithoplastron de Gargouille et Médaillon de l’Iron Solari fait des merveilles sur Cho’Gath.

Bans conseillés


Zac reste redoutable. N’hésitez pas à lui consacrer un ban.


Cho’Gath est simple à jouer, il devient trop vite un tank trop énorme, et il pourra alors perturber la mêlée tout en menaçant vos carry de son « Gnum Gnum ».


Nunu devient un choix de ban possible si vous montez en ELO et commencez à le voir plus souvent. Sa puissance en début et milieu de partie est difficile à contester dans la jungle, et on n’est jamais à l’abri d’un Nunu capable d’assurer les objectifs neutres, de nullifier votre jungler en le privant de ressources, puis de venir sublimer l’un de ses alliés. Ce n’est peut être pas un must ban selon votre division, mais il faut le garder en tête.

Mid Lane

Champions Méta : Rang S+

Zed serait-il de retour?? Les changements sur la létalité devraient lui faire grandement du bien, et lui permettre de snowball plus que largement lorsqu’il prend l’avantage. Sans compter les ajustements sur les objets à létalité qui lui offrent tout ce dont il a besoin.

Orianna profite d’une bonne tenue de ligne, de très bons dégâts de zone, et d’un excellent suivi avec son équipe. Elle a l’avantage également de pouvoir tenir tête à Zed ou Talon, dont on annonce le retour. Elle garde une bonne synergie avec la majorité des junglers à la mode, et une seule bonne utilisation de son R (Ordre : Onde de choc) en fin de partie peut toujours décider de l’issue de celle-ci.

Kassadin se maintient, et Riot continue de fermer les yeux sur les statistiques du Chasseur du néant. Sensible en début de partie, bien maîtrisé un Kassadin donnera facilement le sentiment de 1v9 même si son équipe est derrière au moment où il démarre sa domination: Kassadin finira par déployer une puissance écœurante quoiqu’il ait pu se passer avant, plus ou moins tôt dans la partie selon son départ.

Malzahar était déjà en forme, et si les Zed, Talon et autres Kassadin se confirment, alors Malzahar gagnera encore en intérêt. Son passif lui assure une phase de ligne assez tranquille, surtout face aux champions incapables de l’approcher sans s’exposer, et Malzahar finira ainsi par contrôler sa ligne jusqu’à débloquer son R, véritable tournant dans sa partie.

Champions conseillés

Malzahar est un champion efficace sur cette ligne centrale tout en étant assez simple à comprendre. Son début de partie est toujours un peu délicat à prendre en main, ainsi n’hésitez pas à lui consacrer quelques parties d’échauffement avant de vous lancer dessus en parties classées. Car il faut s’habituer à bien gérer son passif et le rythme de sa ligne, qui se contrôle de nouveau depuis ses Nuées et ses Visions maléfiques. Une fois le niveau 6 atteint, déployez votre puissance pour punir votre adversaire s’il est suffisamment affaibli, ou synchronisez-vous simplement avec votre jungler pour assurer le kill en combinaison avec votre R (Poigne du néant). Malzahar se joue en 18/12/0 pour accentuer les dégâts de sa vision, et cherche le plus souvent à s’équiper d’un Morellonomicon et de pénétration magique (Liandry, Bâton du vide…). De notre côté, on aura tendance à vous conseiller de directement débuter sur un Sceptre de Rilay: la tenue de ligne reste délicate un peu plus longtemps (sans la régénération du Morello), mais vos Nuées deviendront directement une horreur à éviter.

Ahri est toujours à  l’aise, s’adaptant à ses adversaires et au rythme des parties: duel de talent face aux autres assassins, poke et positionnement face aux champions plus reculés, et possibles décalages si sa ligne semble vouloir rester neutre. Elle assure un bon farm avec son A (Orbe d’illusion) tout en agressant son adversaire, qu’elle pourra burst en un combo si son E (Charme) trouve sa cible. Mage et Assassin par définition, son niveau 6 lui offre un excellent surplus de dégâts et de mobilité, lui permettant de se repositionner lors des combats tout en appliquant une forte pression aux ennemis à portée. Rarement bannie, prise en main assez directe, très bonnes tenue de ligne et capacité à décaler, et snowball toujours efficace : voilà ce qui fait d’Ahri une championne à conseiller pour cette voie. Elle se joue autour du Décret du lord fulminant dans un 12/18/0 classique, et s’équipe d’un Morellonomicon avant de s’orienter vers un Voile de la Banshee qu’elle fait généralement suivre d’un équipement qui accentue son burst et sa mobilité (Echo de Luden, Coiffe de Rabadon, Bâton du vide…).

Anivia est parmi ces champions que nous conseillons pour sa simplicité (relative), sa force de depush et de contrôle des sbires, ainsi que pour les dégâts massifs qu’elle peut infliger. Si Anivia est facile à comprendre, ne vous méprenez pas car elle demande un minimum de temps de jeu pour être jouée efficacement: auto-attaque assez spéciale, rythme de ses agressions, positionnement de son mur de glace… Ses mécaniques viennent assez vite mais il faut prendre le temps d’acquérir les habitudes de jeu nécessaires sur le champion. Cela étant dit, Anivia vise le farm avant tout et le contrôle de sa ligne. Contentez-vous de connecter votre Gelure à votre A (Lance de glace), ou plus tard à votre R (Tempête glaciale), et les dégâts infligés à votre adversaires vous permettront de le tenir à distance. Répétez l’opération, sans vous exposer inutilement (contentez vous de le punir dans un premier temps), et petit à petit vous il aura à choisir entre quitter votre ligne, ou rester et risquer la mort alors que vous tenez tranquillement vos sbires. Essayez de conserver et de jouer autour de votre passif (Renaissance), il rend hésitants beaucoup de vos adversaires qui pourraient y perdre plus que vous lors d’un échange inconsidéré. Et votre objectif premier est d’être prêt pour les combats d’équipes, afin de contrôler et diviser vos ennemis à distance tout en infligeant d’énormes dégâts. Montée dans un 12/18/0, le Bâton de l’Archange et le Bâton séculaire sont au cœur de votre équipement (d’où l’importance de votre farming). Par la suite, le Bâton du vide et la Coiffe de Rabadon trouveront facilement une place dans votre inventaire. Vous représenterez alors autant une menace pour l’équipe adverse qu’une énorme force de défense de tourelles pour votre équipe.

Bans conseillés


Kassadin est probablement le champion le plus difficile à affronter, surtout quand les parties s’éternisent, ou lorsqu’il parvient à récupérer quelques kills assez rapidement. Et c’est bien pour ça que nous vous conseillons de l’enlever.


Zed
devrait se croiser régulièrement sur ce patch, qui augmente potentiellement assez largement son impact. N’hésitez pas à le retirer.


Malzahar
était déjà un choix possible, et le retour de certains matchup sur la ligne centrale va renforcer encore un peu sa popularité. Si vous vouliez justement en profiter, ou si vous n’avez rien de mieux à enlever, il est suffisamment frustrant pour être retiré.

AD Carry

Champions Méta : Rang S+

Jhin revient en force, fort d’un buff reçu au patch précédent et la létalité améliorée sur ce patch. Sans surprise, Jhin retrouve ses marques de début de saison pour revenir dominer la ligne du bas de sa portée et de ses dégâts.

Draven se réjouit une nouvelle fois du nerf de Caitlyn, qui devrait renforcer sa bonne forme (et popularité) du moment. Capable de déployer d’énormes dégâts dès les premiers niveaux de jeu, surtout s’il parvient à récupérer un kill ou deux assez rapidement, il peut mettre en place un snowball dont lui seul à le secret. Pourtant sans mobilité et prévisible dans ses déplacements, Draven continue de surprendre en solo Q, et de ravir son public.

Caitlyn reçoit un nerf conséquent  ce patch, ces 2% de perte de vitesse d’attaque par niveau représentant 36% au eau 18 (soit un équivalent de 900 PO d’équipement environ). Mais caitlyn conserve ses points forts et une bonne Cait restera efficace. Ne l’enterrons pas trop vite.

Twitch se réjouit également du nerf de Caitlyn, qui lui procure sans doute la place dont il avait besoin. Caitlyn baissant d’intensité, le Rat peut désormais espérer passer une meilleur phase de laning, même face au Shérif de Piltover. Et sa puissance en fin de partie reste effrayante.

Champions conseillés

Ashe est simple à prendre en main. Si vous n’êtes pas habitué à la championne ou au rôle d’ADC, son Z (Salve) est un excellent outil qui complète la portée déjà avantageuse de la championne. En le maximisant, vous vous assurerez farm et poke dans un style relativement simple à jouer. Une fois plus accoutumé à elle, priorisez plutôt le A (Concentration du ranger) et vous gagnerez énormément en puissance lors des prises d’agression. Et une fois votre niveau 6 atteint, Ashe a l’avantage de pouvoir engager (ou désengager) pour son équipe. Ce qui n’est pas souvent le cas chez les ADCs. Gardez cependant à l’esprit que vous n’avez aucune mobilité directe (en dehors du ralentissement que vous pouvez appliquer) et que vous serez donc sensible aux assauts adverses si votre positionnement n’est pas assez bon. D’un autre côté, l’Archère de givre est suffisamment simple à jouer pour vous laisser vous concentrer sur votre position. Ashe se joue donc en 18/12/0, à moins que l’optique 18/0/12 n’ait votre préférence. Pour son équipement, plusieurs solutions s’offrent à vous. Si vous abusez de la Salve, la Faux spectrale vous assurera la mana nécessaire. Sinon la Lame du roi déchu a fini de convaincre les joueurs de la championne, et elle se voit très souvent acquise en premier objet. Après quoi les traditionnels Ouragan de Runaan et Lame d’infini restent efficaces, peu importe votre premier choix.

Tristana revient assez largement à la mode, et pour cause. Capable d’assurer tranquillement sa ligne, Tristana va viser le farm avant tout afin d’acquérir ses premiers objets, et de gagner en niveau et en portée d’attaque. Une fois suffisamment bien dans sa partie, la canonière s’empressera alors de détruire les bâtiments et de canoner les combats d’équipe. Sa portée lui permet de conserver une position très sécuritaire tout tirant sur ce qui dépasse, son Z (Saut roquette) lui permettant de se repositionner (agressivement ou défensivement, selon les besoins). L’explosion de son E (Charge explosive) et les stéroïdes de son A (Tir rapide) lui permettent de largement dominer les combats. Tristana se joue en 18/0/12 afin d’assurer ses débuts de partie, et nous vous conseillons d’équiper un Poignard de Statikk en premier objet, afin d’assurer encore un peu plus votre phase de laning. A moins que vous ne soyez confiant ou suffisamment bien dans la partie, alors une Lame d’Infini s’envisage largement. Pour le reste de votre équipement, c’est du très classique ADC: Soif-de-sang, Dominik, Canon Ultra-rapide…

Miss Fortune est de retour sur ce patch, les changements sur la létalité lui permettant à nouveau d’en abuser. La phase de laning de la championne redevient mortelle pour ses adversaires, si la miss parvient à appliquer correctement son poke. Mais surtout, Miss Fortune n’est plus bloquée dans un équipement lent à récupérer (sur base de 3 glaives BF) alors que la championne voudrait accélérer dès le début de partie. Létalité augmentée, Youmu et Draktharr améliorés? C’est suffisant pour qu’elle retrouve ses amours passés et se relance dans un départ létalité avant de compléter soit le Couperet noir, soit une Lame d’infini ou un Canon ultra-rapide, selon vos préférences ou les compositions adverses. Pour le reste, Miss Fortune reste le même ADC, simple d’accès et potentiel destructeur de combats d’équipe. Le tout sera d’apprendre à bien gérer votre mana, et à enchaînez correctement vos compétences et votre passif pour en profiter. Conservez un classique 18/12/0, ou préferrez la maîtrise Soif de sang du guerrier. A vous de choisir.

Bans conseillés


Draven
est un champion vite agaçant lorsqu’il domine sa ligne pour l’équipe adverse, les parties dérapant rapidement en sa faveur dès qu’il parvient à prendre l’avantage.


Caitlyn
n’est sans doute plus une nécessité, son nerf n’étant pas négligeable en fin de partie. Néanmoins une bonne Caitlyn continuera de faire le boulot, ce qui est argument suffisant pour ceux qui n’aiment pas l’affronter.

Support

Champions Méta : Rang S+

Thresh dispose d’un kit de sorts assez complet, et lorsqu’il est bien joué il peut aussi bien proposer des ouvertures à ses coéquipiers que des options de retraite : une Peine capitale qui touche, un Fauchage qui repousse, une Lanterne qui ramène du renfort ou rappelle son ADC, ou encore sa Boîte qui perturbe tout un combat et condamne un ennemi. Très complet, et définitivement en forme.

Blitzcrank est un support qui peut connaitre une phase de laning ingrate mais il n’en demeure pas moins redoutable et redouté, surtout dans les ligues plus basses où chacun de ses grappins trouvera généralement une cible : le Golem peut alors condamner ses victimes s’il touche ses Grappins propulsés. Blitz demeure ce support capable du meilleur comme du pire sur sa ligne, mais qui sera dans tous les cas game breaker en fin de partie sur le moindre grappin réussi.

Lulu se maintient, forte de ses boucliers et de ses contrôles. Dotée d’un assez bon poke et d’un excellent boost d’allié(s), elle a surtout l’avantage de pouvoir refuser les agressions adverses et de compenser (ou renforcer) le tanking de toute une composition. Lulu est à la mode, Lulu est efficace, et au besoin Lulu ouvre des combos extrêmement puissants en solo Q.

Champions conseillés

Janna revient dans nos listes, la puissance de l’Encensoir ardent dans son inventaire justifiant presque la présence de la championne à elle seule. Janna rassure son allié de ses boucliers, et perturbe l’adversaire des ses ralentissements et tornades. Si Janna a besoin d’un minimum de temps de jeu pour vouloir être parfaitement efficace, elle a surtout l’avantage de pouvoir se jouer très simplement en ne faisant rien d’autre que de placer ses boucliers sur on ADC, et de ralentir ou repousser les assauts adverses. Vous ne serez dans ce cas pas du tout playmaker, mais si votre ADC est suffisamment doué pour placer des auto-attaques, alors ça peut parfois suffire. Adoptez une position reculée, très sécurisée, et faites en sorte de maintenir vos alliés en vie et de gérer l’espace autour de vous (et de votre ADC donc). Avec l’habitude, vous commencerez à prendre plus d’initiatives et à adopter un comportement (un peu) plus agressif. Méfiez-vous tout de même des assauts adverses qui pourraient vous viser si vous vous exposez inutilement. Janna se joue en 0/18/12 et s’équipe de l’Encensoir ardent. Privilégiez la gamme de la Pièce antique aux autres objets de support, puis complétez votre inventaire du désormais classique Rédemption.

Taric est peut-être un champion à ressortir du placard grâce au buff reçu sur ce patch, qui rend un peu plus logique son rôle et son évolution. Le A (Bénédiction stellaire) est sans doute désormais le premier sort à monter: si le soin ne progresse plus autant, vous pourrez accumuler des charges pour soigner vos alliés à la chaîne. C’est d’autant plus intéressant que votre passif (Plastronneur) vous offre à la fois une charge et une réduction du délai de récupération de ce sort. Dans le même temps, Taric voit son E (Eblouissement) assez largement renforcé. C’est presque l’équivalent d’un rang qui est gagné, ce qui permet à Taric de se concentrer sur ses autres sorts. Bref, Taric avait parfois un peu de mal en ligne et devait croiser les doigts pour atteindre son niveau 6 sans trop de heurts, voire les milieux ou fins de partie où son R (Lumière cosmique) prend tout son sens. Un champion fort en fin de partie, et dont le départ est renforcé? Oui, il est peut être temps de ressortir Taric. Jouez le en 0/18/12 pour augmenter vos soins et boucliers, et équipez-vous des classiques du tank support: Visage de la montange, Rédemption, Zeke, Voeu du chevalier… Ce n’est pas le choix qui manque.

Soraka peut toujours transformer votre ADC en « lane bully », sans avoir besoin d’une incroyable maîtrise dessus. En conservant une position relativement reculée, vous pourrez assurer votre coéquipier de vos soins tout en perturbant le positionnement adverse de vos A (Appel de l’étoile) et E (Équinoxe). Soraka peut alors rendre gagnant n’importe quel échange ou presque : votre ADC pourra tenir sa ligne pendant que vous compenserez ses erreurs. Soraka est aussi frustrante pour ses adversaires tant son soin agace et épuise, qu’elle n’est appréciable pour ses alliés. Attention cependant au manque d’engagement et plus généralement de contrôles, car si Soraka est très forte en ligne, sachez qu’elle n’apporte rien (ou trop peu) lorsqu’il s’agit d’engager un combat d’équipe. Assurez-vous de la présence d’un minimum de contrôles sur vos autres lignes avant de valider votre choix.  Prenez également gare aux supports adverses capable d’engager plus fort que votre soin ne peut compenser, surtout si vous devenez leur cible. Soraka se joue en 0/18/12 et s’équipe du parfait kit utilitaire du support : vision (pour ça, choisissez l’objet qui vous correspond le mieux), Rédemption, Encensoir ardent, Médaillon de l’Iron Solari…

Karma est un support relativement simple à jouer et qui peut dominer très largement la duo-lane de son poke et de son kit de sorts. Les dégâts du support sont redoutables en début de partie, et son A (Flamme intérieure) sous le bonus du R (Mantra) permettent autant de zoner que d’entamer sévèrement la santé de vos adversaires. Patientez pour trouver le bon angle, et tentez de positionner votre Flamme persistante de façon à gêner l’ADC adverse en augmentant vos chances de le piéger dans la seconde explosion. Ses autres sorts permettent autant à Karma de rassurer son ADC que de gêner ou punir les tentatives adverses. Analysez la situation et utilisez vos outils à bon escient : poke, bouclier, vitesse de déplacement, immobilisation… Karma se prend assez vite en main, et elle se joue en 12/18/0 si vous voulez accentuer la pression de votre poke, ou en 0/18/12 si vous préférez l’optique plus sage de protection. Pour votre équipement, l’orientation Support-AP est le choix le plus classique : Œil des veilleurs, Rédemption, Encensoir ardent… à compléter d’un peu d’AP ou d’utilitaire au besoin. Mais il est également possible d’assumer un peu plus d’AP si votre composition vous demande de combler un manque, ou si vous récupérez rapidement quelques kills : Prise de la reine de givre, Morellonomicon… mais sans oublier l’obligatoire Pierre de vision et probablement une Rédemption (l’objet étant vraiment trop fort pour s’en passer).

Bans conseillés

/
Selon votre ligue et vos craintes, privilégiez Blitzcrank (bas elo en général) ou Thresh (généralement moins présent à bas elo) lors de vos bans. Les 2 peuvent même être bannis depuis le passage à 10 bans, surtout si vous n’avez rien de plus urgent à enlever.


Lulu
est assez pénible à affronter. Elle peut compenser un manque de tank dans son équipe et elle ouvre trop de combo/duo pouvant permettre à son équipe de gagner la partie à elle seule ou presque. C’est toujours un support à considérer lors de cette phase de bans.

 

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous aimerez aussi...

19 réponses

  1. Anonyme dit :

    Salut ! Et pour ce qui est de vladimir en mid lane ? Je pense qu’il a sa place

  2. Anonyme dit :

    Pantheon devrait de retrouver dans les s+ plutôt non ? Le buff sur la létalité lui a fait énormément de bien lui qui était déjà très solides en toplane ou mid (hardcounter kassadin)

    • xWormer dit :

      Oui et non.
      Pantheon est clairement content de cette nouvelle létalité, de la Youmu et de la Draktharr. S’il prend l’avantage il peut espérer enterrer rapidement la partie.
      Mais Pantheon reste Pantheon: il se contient aisément, il s’épuise toujours en late game, et s’il est bloqué il est vite inutile. Si jamais sa popularité explose je reverrai peut être ma copie, mais en attendant on le laisse à sa place 🙂

  3. Sormyr dit :

    Il me semble que Nocturne léthalité a sa place dans les top méta de la jungle.
    Ce buff lui a fait énormément de bien et il est , qui plus est, extrêmement facile à prendre en main.
    Dans l’état des choses actuel, passé le premier item, à chaque fois qu’il y a ult il y a kill. Le champion os n’importe quel carry et avec un peu de maitrise peut très bien en supprimer deux. De quoi s’assurer le snowball d’une lane et ensuite supprimer une menace d’un teamfight de manière certaine.

    • xWormer dit :

      Nocturne one-shot létalité est en effet de retour 🙂
      Il ne peut pourtant pas être placé S+, les champions de la liste les surclassant (n’ayant pas besoin de snowball, et étant « utile » même en dehors de leur CD d’ulti). Quant à le conseiller… Nocturne létalité c’est un assassin certes très fort sur l’activation du R (surtout avec la Draktharr en poche), mais très fragile et particulier à jouer. Et il peut se faire contrer/outscale lorsque les joueurs adverses jouent correctement (même si en solo Q c’est facile d’en abuser, on est bien d’accord). Pour ces raisons et à notre avis, il se place juste derrière les quelques uns cités ici.

  4. NeNwO dit :

    Pourquoi ya 2 Malzahar ? xD

    • xWormer dit :

      Parce qu’on le positionne dans les champions en forme de la midlane (S+), et qu’il est assez simple à comprendre et passe malgré tout suffisamment au travers les bans pour être conseillé 🙂

  5. Cohen dit :

    Et fizz il n’est plus assez fort?

    • xWormer dit :

      Salut Cohen,
      Fizz est un champion dont il faut toujours se méfier, toujours solide quand il snowball, mais qui se retrouve un cran au dessous des champions S+ indiqués dans nos listes. Et ce n’est pas un champion à conseiller, car particulier à jouer. Il n’est plus dans la liste, mais rien ne dit de ne pas le jouer.

      • Cohen dit :

        C le champion que je maîtrise le mieux lvl 7 je le lâcherai jamais! je voulais juste savoir pk il avait été retiré
        en passent que pensez vous de Kayn? vue son passif il devrait être viable sur pratiquement toutes les lanes et pas seulement la jungle: top en bruiser, mid en assasin… je me trompe?

        • xWormer dit :

          Pas vraiment pour Kayn.
          Après, n’importe quel champion est potentiellement jouable n’importe où, mais si on regarde son kit de sort il est vraiment fait pour le rôle de Jungler. Son passif lui permet en effet de s’adapter, et de passer du bruiser anti-tank à l’assassin en fonction des compositions d’équipe. L’avantage d’être jungler dans ce cas, c’est de pouvoir mieux choisir ses lignes et cibles à abattre pour orienter son passif. Ajoute son E (Passe-muraille) qui a besoin d’éléments du décor, et qui gagne en puissance lorsqu’on ne le voit pas directement rentrer dedans (effet de surprise direct à la sortie). Une ligne diminue grandement cet aspect.

          • Anonyme dit :

            Bah au final à part en AD y’a pas bcp de gens qui peuvent le rendre assassin ça fait moins d’options. J’ai fait quelques parties avec lui pour passer assassin il faut focus l’adc, au mid yen a bcp moins maintenant

  6. Anonyme dit :

    Pas de renekton pour la top lane ? Je le trouve tres fort et tres meta

    • xWormer dit :

      Renekton est très fort, et très meta. On ne l’a pas rentré pour le moment, même si on a hésité à le placer dans les champions conseillés (qui ne sont que 2 actuellement). On a préféré se donner un peu de temps pour suivre l’évolution du patch, et on le rentrera au besoin dans les jours à venir lors d’une mise à jour de la liste.
      Dans tous les cas, Renek reste fort, et meta. Aucun doute là dessus. Mais peut être pas S+ 😉

  7. Anonyme dit :

    Je pense que sur Taric, l’ardent censer et la redemption ne sont pas à négliger vu qu’il peut profiter plus souvent de son soin (et possiblement le mettre en zone avec son lien) surtout si on envisage un 0/18/12. Avant le up c’était inutile car il valait mieux jouer la poigne de l’immortel, mais maintenant la bénédiction passe devant et Taric devient clairement un enchanteur (mais tanky), le seul item tank qu’il faudra prendre absolument par contre c’est le vœu du chevalier.

    • xWormer dit :

      Taric peut en effet se reposer sur l’Encensoir ardent et la Rédemption au besoin, surtout s’il n’est pas la seule source de tanking dans son équipe. 0/18/12 dans tous les cas, qu’il soit tank-healer, ou healer un peu tanky. C’est un autre avantage de cette mise à jour pour lui: pouvoir s’adapter et ne plus être bloqué dans un build unique. Merci pour ton com’!

  8. Etikal dit :

    Pourquoi Janna n’est pas dans les supports meta? Vu l’efficacité de l’encensoir ardent , ça m’étonne que vous ne l’aillez meme pas conseillé d’autant plus qu’elle fonctionne bien avec des adc tels que twitch ou draven qui sont god tier

    • xWormer dit :

      Salut Etikal,
      Tu as raison de dire que Janna est en effet très en forme (enfin… L’encensoir est très fort, et Janna le rentabilise largement).
      Jusqu’au patch précédent, on avait privilégié des supports plus simples, plus directs à prendre en main. Mais c’est vrai qu’avec l’entrée de Taric dans cette liste ce n’est plus vraiment logique. On prépare une mise à jour de la liste dans les jours à venir, il n’est pas impossible que Janna la réintègre. Merci pour ton com’!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.