TIER LIST SOLOQ – Patch 8.6

  • c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09

Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

————————————————————————————————————————————-

Important :

Nos tierlists s’adressent aux ligues Bronze / Argent / Or et bas de Platine.
Les champions qui la composent s’articulent autour de 2 axes:

  • Les champions Méta : les champions en forme du moment et qui illustrent la méta actuelle de la ligne. Ce ne sont pas forcément les champions que nous conseillons de jouer, mais plutôt ceux qu’il faut vous attendre à croiser et dont il faut vous méfier. Bien sûr, savoir et pouvoir les jouer est un plus.
  • Les champions conseillés : au-delà ou en complément des champions forts du moment, il s’agit pour chaque ligne d’une liste de champions le plus souvent simples d’accès et que nous sélectionnons pour vous. Si vous hésitez ou cherchez un nouveau champion à jouer cette liste est faite pour vous.

Afin de compléter cette liste, vous trouverez en fin d’article un exemple type des bans à viser lors de la sélection de champions: champions soit trop en forme pour être laissés ouverts, soit simplement pénibles à affronter.

Même si nous considérons les informations telles que les champions joués en LCS et autres ligues pro, ou encore les plus forts taux de ban/victoire du moment, nous privilégions avant tout la réalité de la solo Q pour les ligues concernées et la prise en main ou la viabilité des champions conseillés.
Certains choix peuvent vous paraître étranges mais gardez à l’esprit que nous cherchons aussi à orienter des joueurs parfois non-habitués à un rôle et pour des ligues souvent plus permissives. Nous espérons que vous apprécierez notre travail et notre point de vue.

Enfin, il se peut que nous venions ajuster cette liste en fonction de l’évolution de la méta, d’une mise à jour intermédiaire de Riot, des retours des joueurs/lecteurs, ou même d’un détail qui nous aurait échappé.
Et si vous n’êtes pas familier avec le langage de League of Legends ou certains termes de jeu que nous pouvons utiliser, n’hésitez pas à consulter notre Lexique.

Dernière mise à jour le 26.03.18

Bonne lecture !

Top Lane

Champions Méta : Rang S+

Sion est inchangé, et restera logiquement parmi les meilleurs tanks du moment, sinon le meilleur: simple à jouer, simple à comprendre, et autant efficace en ligne qu’utile pour son équipe.

Swain a grappillé les  échelons depuis sa refonte et à force de buffs reçus. Mieux équilibré, Swain est délicat à affronter lorsqu’on ne le connait pas assez. Une fois correctement installé dans sa partie, Swain forcera l’hésitation dans le camp adverse: faut-il se risquer à se concentrer dessus (sa régénération rendant la chose parfois difficile), ou au contraire le considérer comme une cible secondaire (au risque de le laisser déployer ses dégâts)?

Darius va conserver son état de forme pour ce patch encore. La Main de Noxus peut se montrer autant efficace que dominateur, et toujours aussi frustrant à affronter en solo Q.

Camille demande de meilleures mécaniques que les autres champions de cette liste. En tous cas si elle veut être efficace et mériter ce rang. Mais une fois maîtrisée, elle dispose de tout ce qu’il faut pour assurer la victoire à son équipe: bonne tenue de ligne, énorme potentiel de duel, et roaming extrêmement punitif si on lui laisse un peu trop d’espace.

Champions conseillés

Cho’Gath ne change pas, et il méritait peut être sa place depuis quelques patch. On en profite pour lui rendre justice et le (re)rentrer dans nos listes. Mais alors, pourquoi Cho’gath? La ligne du haut hésite encore entre quelques bruisers qui peinent encore à emballer leurs parties, et des tanks dont le but est d’être prêt pour les combats d’équipe (et non pour dominer leur ligne). Si Cho’gath se présente sur sa ligne comme un tank (qui grossira pour son équipe), il aura surtout et malgré tout des dégâts capables de menacer le moindre carry qui se retrouverait à portée de son R (Festin). Cho’ sera d’autant plus capable de tenir les bruisers ou les AP (comme Swain, pour ne citer que lui), fort de la régénération dont il profite. Ajoutez à cela une relative simplicité de prise en main et la Terreur noire a tout à fait sa place dans nos listes. Pour vous lancez dessus, adoptez des runes Volonté + Sorcellerie (la page officielle des runes n’étant pas à jour, sachez qu’il faut mieux sélectionner Plaque d’os, Second souffle et Surcroissance), et tenez tranquillement votre ligne le temps de grossir. N’hésitez pas à utiliser votre R (Festin) sur un sbire ou sur le Carapateur, le temps d’accumuler les effets autorisés sur les monstres et sbires. Et si votre adversaire s’expose un peu trop, il sera toujours temps de le punir (le combo Fracture + Cri sauvage + Festin est autant efficace qu’il n’est frustrant à encaisser). Les changements sur le Masque Abyssal renforce son utilité sur Cho’gath, après quoi le kit parfait du petit tank vous permettra de diriger les combats d’équipe et d’y survivre: Gloire du juste, Warmog, Lithoplastron…

Malphite peut encore et toujours être conseillé. S’il n’aura pas forcément naturellement le dessus sur les champions listés ci-dessus, il a l’avantage d’être très simple à jouer et de se reposer sur un équipement moins cher à compléter que d’autres champions jugés davantage « carry ». Adoptez les runes Volonté + Sorcellerie (en privilégiant Plaque d’os) pour assumer le rôle premier du Monolithe: celui de tank. Votre seul plan de jeu sera d’être prêt pour les combats, lors desquels votre R (Force indomptable) peut faire des ravages. La Cape solaire est un classique à assurer, mais il est possible de privilégier un Gantelet givrant en premier objet si vous sentez qu’il peut vous aider à dominer votre duel. A faire suivre d’un Masque abyssal, d’une Cotte épineuse et d’un Présage de Randuin. En adaptant l’ordre à vos adversaires et à votre partie.

Jungle

Champions Méta : Rang S+

Kha’zix reçoit un buff face aux cibles isolées, afin de compenser le nerf de la Draktharr. Si le pic de puissance à l’acquisition de la lame est logiquement réduit, Kha’zix gagne en puissance alors que la partie évolue (grâce à un ratio AD revu à la hausse sur Goût de la peur). Il va sans dire que l’insecte continuera de terroriser ses cibles.

Jax est à la mode depuis quelque temps, et alors que les utilisateurs de la Draktharr voient l’efficacité de l’objet réduite, Jax trouve au contraire dans ce patch de quoi se réjouir: la Guinsoo s’adressant plus directement à son style de jeu, il peut de nouveau s’équiper en véritable bruiser (notamment avec le duo Pistolet Hextech + Guinsoo, avant de monter ses résistances).

Warwick garde une position privilégiée dans la jungle: choix moins risqué que Kha’zix et plus direct que Jax, il occupe la place de tank tout en étant capable d’infliger de lourds dégâts, le tout pour un champion redoutable et très facile d’accès.

Champions conseillés

Skarner conservera encore sa bonne forme sur ce patch. En jouant autour de vos cristaux, il est très facile de nettoyer vos camps. Le champion est très simple mécaniquement et comprendre vos ganks sera tout aussi aisé. Ganks qui ne seront jamais aussi simples à placer qu’une fois votre niveau 6 atteint. La plus grande faiblesse de Skarner, c’est finalement la dépendance à son flash, ou sa faiblesse relative lorsqu’il s’éloigne de ses cristaux. C’est ici qu’interviennent les runes Inspiration + Sorcellerie: récupérations accélérées du flash (pour vos combos Flash + Empalement) et du smite (tenue de jungle simplifiée). A moins que vous ne préfériez l’optique Prédateur avec des runes Domination + Sorcellerie. N’hésitez pas à essayer les deux et à conserver celle qui marche le mieux pour vous. L’optique de jeu reste similaire dans tous les cas: power farm jusqu’à votre niveau 6, ganks opportunistes sur les over-extends potentiels, prise de vision et punition autour des objectifs (dragons, tours…) ou jusqu’à trouver une opportunité de flashr-ulti (ou Prédateur-ulti) sur un carry mal positionné. Le tout avec un sac rempli d’un Titan cendré, d’une Force de la trinité, ou encore d’une Gloire du juste et de résistances.

Xin Zhao revient faire un petit coucou dans nos listes, à la place de Volibear. L’ours peut toujours être sorti, mais il a bien souvent besoin d’attendre de connaître la composition adverse avant d’être sorti. Ce qui n’est pas le cas de Xin. Et la raison de sa présence ici (au-delà du remplacement de Voli), c’est qu’il peut largement prendre de vitesse les champions actuels de la jungle. Notamment en solo Q, et d’autant plus à plus bas ELO. Car finalement, Xin est capable de gank très violemment dès son niveau 3 et de venir consommer le flash de ses adversaires. Comprendre vos sorts ne demandera pas une grande pratique, et il s’agit surtout de parvenir à activer la projection de votre A (Frappes des trois serres). De retour dans la jungle, votre Z (Vent et foudre) permet un nettoyage efficace et rapide, de quoi enchainer rapidement avec un (nouveau) gank. A recommencer, sans modération. Joué en Précision + Domination, Xin cherchera avant tout à compléter son Enchantement Guerrier et sa Force de la Trinité. Différentes options s’offrent alors à vous. S’il était commun de voir Xin s’équiper d’un Sterak ou d’un Ange gardien avant ce patch, les ajustements de la Guinsoo pourraient largement le séduire sur ce 8.6. A coupler d’une Lame des rois déchus, ou d’une Malmortius par exemple.

Sejuani est une valeur sûre pour celui qui cherche un champion résistant et doté de contrôles. Sej est assez directe d’accès, et jouée avec des runes Volonté + Précision elle n’est relativement exposée que lors de son premier tour de jungle. Après quoi elle devient rapidement un monstre de résistances, doté d’une très bonne capacité à nettoyer ses camps et capable de mettre en place des ganks qu’elle dirige de ses contrôles. Pour vous montrer efficace sur la Fureur du Nord, il faut surtout savoir assurer le retour de votre Z (Colère de l’hiver) qui permet d’appliquer un ralentissement et assure bien souvent la 2e ou 3e marque du passif de votre E (Permafrost) qui exposera vos cibles à votre gel. Vos ganks prennent une autre dimension une fois votre R (Prison de glace) débloqué, car il vous permet de surgir de loin pour appliquer un étourdissement souvent mortel (si correctement suivi par vos alliés). Autre point fort de la cavalière: son équipement. Largement orienté tank, il a l’avantage de demander moins de ressources que celui d’autres champions plus gourmands en Or: Titan cendré, Warmog, Plaque du mort, Randuin, Lithoplastron… votre seul objectif sera d’être résistante afin de contrôler le champ de bataille pour vos alliés.

 

Mid Lane

Champions Méta : Rang S+

Swain est très largement monté en puissance, et ce patch devrait lui permettre d’assoir sa domination sur la ligne centrale. Frustrant à affronter, Swain peut poke ses adversaires (ou tenter de voler les buffs ennemis), il peut les contrôler, et il est doté d’une excellente régénération qui le rend finalement très tanky.

Anivia est très performante à l’heure actuelle, et l’ajustement du Séraphin ne l’empêchera que d’en abuser (mais clairement pas d’en profiter!). Forte de ses contrôles de l’espace et des foules, Anivia est parmi les meilleurs mages de ce patch.

Cassiopeia est, un peu comme Anivia, un champion très efficace à l’heure actuelle. Il faudra vous en méfier au fur et à mesure que vous grimperez le ladder, bien qu’elle commence à se populariser même dans les ligues les plus basses. Et sans forcément se montrer inefficace, sa puissance en entrée de mid-game étant suffisante pour compenser quelques erreurs mécaniques.

Zed va souffrir un peu du nerf de la Draktharr, mais l’environnement de solo Q et le up reçu en compensation devraient lui permettre de s’exprimer comme il l’entend. Sans doute moins puissant, il ne faudra pas le sous-estimer pour autant.

Champions conseillés

Ahri conserve sa place parmi les champions conseillés, la renarde ayant retrouvé un peu de peps depuis le 8.4. Relativement versatile dans son jeu comme dans son équipement, Ahri pourra se jouer de façon agressive ou au besoin de façon plus reculée. Elle est assez simple à comprendre, et pourra assurer son farm de ses A (Orbe d’Illusion) tout en grignotant les PVs de son adversaire. Elle dispose également d’un combo assez simple à poser pourvu que votre E (Charme) se connecte à votre cible. Si vous parvenez à prendre l’avantage, Ahri sera capable de littéralement dicter son rythme (push, roaming, assassinat…). A l’inverse, si vous chutez un peu derrière, elle est tout à fait capable de faire le dos rond et de se rendre utile par son Charme. Adoptez des runes Domination + Sorcellerie afin de renforcer vos échanges. Assurer un premier retour avec Sceau noir + Chapitre perdu est idéal si vous pensez pouvoir rentabiliser la bague (faites la sauter sinon). Complétez votre Echo de Ludden, et faites suivre d’un Morellonomicon.

Malzahar était laissé à l’entrée de nos listes depuis quelques patchs, le champion se montrant moins tout puissant que plus tôt dans la saison. Malgré tout Malzahar est assez simple à jouer, une fois que l’on s’est habitué au rythme dicté par ses E (Visions maléfiques) et Z (Nuée du néant). Ces deux sorts se montrent même d’une grande aide aux joueurs ayant du mal à last hit, exercice largement simplifié (voire quasiment automatique) dès que le mage dispose d’assez d’AP. Votre A (Appel du néant) et votre passif sont à conserver autant que possible pour vous prémunir des ganks que des assauts adverses. Malzahar s’équipe de runes Sorcellerie + Inspiration qui renforcent largement son dot (Visions maléfiques). Si votre adversaire s’expose un peu trop aux rebonds de vos Visions, ou simplement si vous parvenez à lui appliquer directement dessus, vous grappillerez petit à petit ses PVs en combinaison de vos Nuées. Une fois votre niveau 6 récupéré, et si vous avez déjà entamé sa santé, n’hésitez pas à saisir la moindre opportunité pour appliquer votre combo afin de l’achever: E, Z, R. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à appeler votre jungler afin de combiner votre Poigne du néant à son gank. Côté équipement: Luden et Bottes de Lucidité, à faire suivre des Rylai, Liandry, Bâton du vide et Rabadon.

Fizz n’est peut être pas à prendre à l’aveugle, mais si vos mécaniques sur le champion sont suffisantes Fizz est actuellement un très bon personnage de contre face aux mages statiques de cette ligne (attention tout de même aux champions que vous ne pouvez pas burst d’un combo). Mais Fizz n’est pas à sortir à la légère, car si sa capacité de snowball peut être autant jouissive qu’elle n’est écœurante pour ses adversaires, il faut avant tout savoir se mettre dans la bonne position pour y arriver. Fizz est un champion de mêlée, relativement fragile, et dont les échanges sont à bien comprendre et connaître pour ne pas faire n’importe quoi. Le plus dur sera d’apprendre à temporiser en abusant de vos sorts, afin de rester coller à votre cible tout en vous tenant prêt à esquiver les sorts importants de l’ennemi (étourdissements, burst…) de votre E (Joueur/Filou), tout en profitant de son apport de dégâts quand la situation le permet. Il n’y a rien de vraiment compliquer à comprendre, mais son application demande un minimum d’expérience et de lecture du jeu. Une fois ces quelques points acquis, il s’agira de savoir faire le dos rond jusqu’à trouver la bonne ouverture qui vous permettra de lancer votre domination. Fizz se joue généralement en Domination + Sorcellerie, et cherchera à s’équiper d’un Fléau de Liche. Selon votre préférence, il est possible de débuter par une Proto-Ceinture Hextech ou par une Orbe de l’oubli, en fonction de votre style de jeu ou de votre adversaire. Assurez ensuite vos dégâts entre le Fléau, la pénétration du Morellonomicon et du Bâton du vide, et augmentez le tout d’un Rabadon.

AD Carry

Champions Méta : Rang S+

Caitlyn va rester en place, sa portée et sa puissance en début de partie lui permettant de dominer et d’assurer ses premiers objets. Difficile à affronter en ligne, Caitlyn profitera plus tard d’une énorme puissance de siège et d’un contrôle d’objectifs plus qu’appréciables pour son équipe.

Xayah subit un ajustement qui réduit la puissance de son duo avec Rakan, mais la tireuse devrait rester dominante malgré tout (et même sans Rakan). Pression en ligne, contrôles et possibilité d’esquive, Xayah n’a rien perdu de ses forces.

Kai’Sa reçoit de multiples buffs sur ce patch, buffs qui vont lui faire énormément de bien alors que le patch précédent était surtout marqué par son arrivée et des joueurs qui s’essayaient encore dessus. Avec une portée augmentée, on devrait désormais pouvoir voir Kai’sa s’exprimer un peu plus en ligne et réussir à s’équiper pour déployer son potentiel.

Champions conseillés

Jinx est relativement sensible dans les premiers niveaux, mais elle finit par abuser de la vitesse d’attaque offerte naturellement par les rangs de son A (Flip flap!). Si votre Jinx parvient à en profiter, elle trouvera largement de quoi s’exprimer et dominer. La Gâchette folle de Zaun est assez instinctive à prendre en main (sinon cette absence de mobilité directe dont il faudra vous méfier), mais elle aura sans doute besoin d’un support ou d’un jungler capable de la protéger et de contrôler les rangs adverses afin qu’elle puisse s’exprimer. N’hésitez donc pas à vous lancer dessus si l’occasion se présente, car Jinx a finalement de très bons atouts à faire valoir dans l’environnement actuel de solo Q. Adoptez des runes Précision + Inspiration, et foncez vous équiper d’une Lame d’infini, d’un Poignard de Statikk et d’un Ouragan de Runaan. Résultats garantis.

Varus est un ADC intéressant lorsqu’il s’agit de prendre de vitesse Tristana ou Vayne. En combinaison avec le bon support, Varus pourra même dominer assez largement sa ligne. Le tout sera de s’habituer à son absence de mobilité et d’apprendre à profiter de sa puissance en début de partie: poke incessant et dégâts passifs. A noter également que le tireur gagne une possibilité d’engagement avec son R (Chaîne corruptrice), avantage à ne parfois pas négliger lors de la sélection des champions. Les changements sur la Lame enragée de Guinsoo changent son premier pic de puissance. S’il est toujours possible de commencer par cette lame, Varus verra alors son efficacité baisser en comparaison au patch précédent, même timing et même objet. Mais il est possible de débuter par une Lame du roi déchu, en faisant suivre de la Guinsoo. Monté autour de runes Précision + Inspiration, Varus complètera généralement équipement d’un Au bout du rouleau et d’un Ruunan afin de monter au plus vite l’effet de la Guinsoo tout en profitant de ses dégâts mixes.

Support

Champions Méta : Rang S+

Janna fait de nouveau partie des incontournables de la solo Q, son pouvoir de protection n’étant plus à présenter. C’est d’autant plus vrai que le support peut facilement intégrer les Ombres jumelles dans son sac (objet remis au goût du jour depuis le 8.4). Et qui dit Janna dit Encensoir ardent… La méta n’aura finalement fait qu’un (petit) tour avant de revenir vers la trop célèbre stratégie de la saison 7.

Lulu conserve son rang, sans surprise et pour les exactes mêmes raisons que Janna. Protection de son duo, et abus possible des objets support à la mode (Encensoir, Redemption, Ombres jumelles…).

Champions conseillés

Morgana est suffisamment simple à comprendre et performante pour être proposée. Il y a peu à dire sur ses sorts, depuis l’étourdissement de son A (Sombre dessein) à la protection de son E (Bouclier noir), en passant par les dégâts et (autres) étourdissements de son ulti. Et Morgana pourra s’adapter à son ADC, en jouant plus reculée si le duo adverse se montre plus agressif que le votre, ou au contraire plus agressivement si votre coéquipier se montre conquérant (poke au Z, punition sur le A). A l’heure des combats d’équipe, Morgana rassurera son ADC de son bouclier pour le prévenir des sorts les plus dangereux, alors qu’elle punira sévèrement le moindre champion mal positionné (prendre un Sombre dessein en fin de partie est souvent synonyme de mort, le temps de l’immobilisation…). Et c’est là la force du champion: il n’y a pas spécialement besoin d’être créateur pour se montrer efficace dessus. Si Morgana peut s’équiper d’un peu d’AP (Ombres jumelles, Zhonia…) afin de renforcer l’impact de ses sorts, il est tout de même conseillé d’assumer votre rôle de support: les runes Sorcellerie + Domination renforceront autant vos dégâts que votre protection, et il s’agira ensuite d’opter pour un Encensoir ardent et/ou une Rédemption une fois votre Oeil des veilleurs complété.

Alistar demande un certain temps de jeu avant d’être parfaitement maîtrisé: si son combo est relativement simple à saisir, il faut savoir juger de la situation avant de foncer tête baissée. Si vous ne connaissez pas (ou pas suffisamment) le champion, nous vous conseillons de le choisir avant tout pour sa capacité à désengager de son Z (Coup de tête) des champions comme Leona. Une fois le champion mieux maîtrisé, il sera temps de jouer de votre tankiness et de votre force d’engagement pour verrouiller une cible de votre combo Z (Coup de tête) + A (Atomisation) et de lancer vos premiers dives. Ali’ se présente alors comme l’un des tout meilleurs champions à ce poste actuellement: capable de verrouiller une cible à tout moment, de lancer des dives une fois son 6 débloqué, et de perturber suffisamment la mêlée en jouant de sa tankiness. Le Minotaure s’équipe de runes Volonté + Inspiration pour mieux assumer son rôle d’initiateur une fois lancé dans la mêlée. Il s’équipe le plus souvent d’un Vœu du chevalier et/ou d’une Gloire du juste après avoir achevé le Visage de la montagne. Complétez d’un Médaillon de l’Iron Solari et d’un peu d’armure (Cotte épineuse / Cœur gelé). Et si l’occasion se présente, savoir cumuler la Bannière de commandement à un buff Baron sera un énorme plus pour votre équipe!

Taric est un champion que l’on peut conseiller aux joueurs hésitants sur leur choix de support. Il est assez versatile pour être validé sans connaître les intentions de vos coéquipiers, et pourra combler les manques de votre équipe: qu’il s’agisse de protection, de tanking ou d’engagement. Le Bouclier de Valoran n’est sans doute pas le champion le plus agressif ou le plus performant dans les premiers niveaux de jeu, mais sa puissance en milieu et fin de partie (notamment une fois son ultime débloqué) est incontestable. Capable de diriger les combats d’équipe et de protéger ses alliés, Taric est un choix très stable. Généralement joué avec des runes Volonté + Inspiration, vous pourrez largement orienter et ré-orienter votre équipement selon les besoins de votre équipe. Si les classiques Rédemption, Vœu du chevalier et autres Iron Solari sont un classique, il est tout à fait possible de concurrencer les supports à Encensoir ardent en assurant l’objet pour votre équipe, ou encore d’assumer plus franchement un rôle de tank initiateur (et moins de soutien) en complétant votre Vœu du chevalier d’une Gloire du juste.

Nami apporte poke, soin, contrôle et possible engagement à son équipe. Rien que ça. Mais l’Aquamancienne n’est pas si simple d’accès: très fragile dès qu’elle s’expose un peu trop, ses sorts demandent une certaine connaissance pour être utilisés à leur plein potentiel. Nami a aussi (et surtout) l’avantage d’apporter un possible Encensoir Ardent (qui revient largement à la mode), tout en étant capable de punir ou contrer certains champions statiques et en se montrant plus pro-active qu’une Janna ou une qu’une Lulu. La fonction première de la championne reste le buff de ses alliés, qu’elle conforte de son Z (Flux et reflux) et sublime de son E (Bénédiction de l’Aquamancienne) tout en le laissant profiter de son passif (gain en vitesse de déplacement). La championne bénéficiant de ratio AP sur l’ensemble de ses compétences, elle a tendance à se jouer en Sorcellerie + Inspiration pour abuser d’Aery dont elle profite sur l’ensemble de ses sorts. Elle s’équipera ainsi de toute l’AP que les objets support proposent: l’œil des veilleurs et l’Encensoir ardent représentent un départ nous recommandons fortement. A noter qu’il n’est pas inintéressant de vous équiper assez vite d’un Sceau noir qui peut espérer monter tranquillement (et se transformer en Mejai si tout se passe bien). Faites suivre d’un peu d’AP utilitaire, avec par exemple un Graal impie d’Athene et des Ombres jumelles.

Bans

Voici un exemple de 10 bans que l’on pourrait vouloir faire actuellement sur la faille.
Ils ne prennent pas en compte vos envies ou maîtrises, et se concentrent donc sur la forme (pressentie) de certains champions en solo Q.

 

 

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.