Bien choisir son SSD

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09

Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/


Pour commencer qu’est-ce qu’un SSD ? SSD veut dire Solid State Drive (disque électronique en français), un SSD est donc un disque dur électronique. Pour les plus débutants d’entre vous un disque dur c’est grosso modo un CD où est stocké tous les fichiers de votre ordinateur : photos, vidéos, mais aussi jeux-vidéos, logiciels, etc… Bref vous l’aurez compris tout ce qui se trouve sur votre machine. Mais du coup qu’elle est la différence entre un disque dur basique et un SSD (disque dur électronique) ?

Disque dur vs SSD

Et bien déjà le premier gros changement est dans le nom : électronique. Un disque dur basique est réellement un disque qui tourne lorsque vous ouvrez vos fichiers, ce qui forcément a des contraintes. C’est bruyant car on entend le disque se mettre à tourner, et peu rapide car la vitesse de rotation d’un disque est limitée, ce qui est le deuxième changement et pas des moindres. Un SSD ne fait pas de bruits et à peu près 25 fois plus rapide qu’un disque dur classique. Cela vient du fait qu’un SSD utilise une mémoire flash, c’est-à-dire une mémoire possédant les mêmes caractéristiques que la mémoire vive (oui la même que celle dans votre pc), mais dont les données ne disparaissent pas lorsque l’ordinateur est éteint. Ainsi lorsque vous allumez votre machine, les fichiers sont déjà tous chargés.

Points positifs : ordinateur qui démarre en 20 secondes, fichiers ouverts instantanément, déplacement de fichiers très rapides, chargement en jeu plus rapide, etc… mais aussi résistant aux chocs et vibrations.

Points négatifs : Le prix et donc souvent l’espace.

Car oui ce petit bébé vaut tout de même son pesant de cacahuète, on va encore le comparer avec un disque dur classique : Un disque dur classique qui coûte une 50ène d’euro disposera de 1To (1 000Go) tandis qu’un SSD pour le même prix aura une capacité de 120Go, qui de plus n’est pas le meilleur niveau qualité car tous les SSD ne se valent pas.

Du coup qui gagne entre le SSD et le disque dur classique ? Et bien…. Aucun. L’un est centré sur la puissance pur tandis que l’autre sur la capacité de stockage, donc tout dépend de votre utilisation.

En fait je vous conseille tout simplement d’avoir un SSD pour le système d’exploitation et où vous installerez les jeux, logiciels, etc… pour sa puissance et sa rapidité, et un disque dur où vous mettrez les gros fichiers tel que les vidéos, photos, etc…. (ce que j’ai fait). Le seul point négatif avec cette manière c’est si vous déplacer un fichier de l’un vers l’autre la vitesse sera celle du disque dur et c’est plutôt logique, car le disque ne va pas se mettre comme par magie à tourner aussi vite qu’un SSD.

Les différents SSD

Il y 3 sortes de SSD, ou plutôt 3 sortes de mémoire flash :

  • SLC : Single Level Cell
  • MLC : Multi Level Cell
  • TLC : Triple Level Cell

La différence entre ces 3 sortes de mémoires vient du nombre de bit par cellules. Pour le SLC c’est 1 bit par cellule (2 niveaux de charges), pour le MLC c’est généralement 2 bits par cellules (4 niveaux de charges) et pour le TLC 3 bits par cellule (8 niveaux de charges) aussi appelé MLC X3. Là où ça devient intéressant c’est que ça permet de réduire le cout de fabrication (et donc de vente) mais en contrepartie dégrade les performances d’écritures principalement, mais aussi sa durée de vie (SLC : 100 000 cycles d’écriture/cellules, MLC : entre 3 000 et 10 000 cycles d’écriture/cellules et MLC : 1 000 cycles d’écriture/cellules). À noter que les SLC ne sont pas accessibles aux particuliers, mais réservés aux entreprises. Donc la meilleure mémoire disponible à l’heure actuelle n’est autre que la MLC.

La vitesse de lecture et d’écriture

On a regardé le type de mémoire mais il reste encore un point plutôt important : la vitesse d’écriture et de lecture. C’est simple, plus le chiffre est gros mieux c’est. La vitesse d’écriture est la rapidité à laquelle un fichier sera mis sur le SSD, tandis que la vitesse de lecture sera la vitesse ou le fichier sera lût. En moyenne les SSD ont une vitesse de 500 Mo/sec en écriture et lecture mais ça peut changer selon les marques. Certaines préfère mettre plus au niveau de la lecture ou inversement donc faite bien attention. Je vous conseille de ne pas descendre en dessous de 500 Mo/sec.

Mon choix

J’ai personnellement craqué pour le SSD Ultra II de 240 Go de chez SanDisk car à mon goût le meilleur rapport qualité/prix : Mémoire MLC, 240Go de stockage, et une vitesse de 550Mo/sec en lecture ainsi que 500 Mo/sec en écriture. Tout ça pour 90 euros. C’est le moins chère à l’heure actuelle sur le marché avec autant de capacités. Ce petit bébé vient donc remplacer mon ancien disque dur mort au combat.

Installation

Pour installer un SSD c’est super simple, il suffit de débrancher votre disque dur mort et de brancher les mêmes câbles (câble SATA et alimentation) sur le SSD. Pour voir exactement à quoi ressemble l’action je vous invite à regarder la vidéo. Vous pouvez aussi rajouter un SSD en plus de votre disque dur, à condition que votre carte mère supporte un câble SATA supplémentaire, et pour l’alimentation généralement le câble de base propose plusieurs sorties donc pas besoin d’un câble supplémentaire.

Et bien j’espère que vous avez appréciez ce guide, n’hésitez pas à interagir dans les commentaires. C’était Ribasu, et à la prochaine !

Ribasu

Wezzar et ProLoL Member. Streamer, Videaste, Apprenti infographiste et plein d'autres trucs mais flemme.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.