Quand vous lancez une partie, êtes-vous prêt à la gagner ?

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur https://boutiqueleagueoflegends.com/

————————————————————————————————————————————-

pretgagner

Apprendre à reconnaître ses opportunités et à les saisir

Les joueurs en partie classée solo (Solo Q) sont tellement maudits. Notre situation craint. Nous devons jouer à un jeu d’équipe par nous-même, et nous sommes jugés à la fin par le résultat que nous obtenons aux côtés de parfaits inconnus. Ce serait différent si nous continuions à jouer et à nous entraîner avec la même équipe composée des mêmes joueurs que nous aurions appris à connaître. Et dans ce cas si nous étions mauvais, ce serait de notre faute. Mais mec, de temps en temps nous sommes simplement piégés par le matchmaking (le système de mise en relation des joueurs).

Mais après tout, c’est la vie non ? Nous n’obtenons pas directement le premier job auquel nous postulons, ni un rendez-vous avec la première personne  à qui nous demandons. L’échec fait partie de la vie. Et n’est-ce pas ce que Rocky disait lui-même : « Ce qui compte ce n’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le nombre de coups que tu peux encaisser tout en continuant d’avancer » ?  Arriver au rang Diamant, c’est comme se montrer à une soirée dans une voiture stylée : très peu de personnes se soucient réellement de combien vous avez dû travailler dur pour l’avoir, mais voilà, vous l’avez. Et donc qu’il vous ait fallu 50 ou 5000 parties, qui s’en soucie ? Vous y êtes arrivé.

OK, parfait. C’est donc pourquoi la plupart des joueurs ont atteint ce rang. Ils ont persévéré, encore et encore. Oh… À moins que… l’ont-il fait ?


 

UN TRUC TOUT SIMPLE ! LES ADC VONT LE DETESTER !

Ces messages sont légion. Comme tous ces autres du genre : Quel champion dois-je prendre ? Comment puis-je battre ce champion ? Quelles runes utiliser, ou quels objets acheter ? Comment puis-je carry des feeders ?

Bon sang, ceci n’est pas une devise commerciale pour la perte de poids. Tout ce qui se passe avant l’écran de chargement de la partie ne va pas vous sauver. Il n’y a pas de formule magique comme « Joue Katarina », « Prends des runes de péné magique » ou « achète une pierre de vision ». C’est comme marcher dans un gymnase de boxe et ne voir personne s’entraîner, mais à la place les entendre débattre vivement sur combien les derniers gants de chez Everlast sont mieux que ceux de chez Winnings. En boxe, si vous voulez gagner, vous devez savoir comment prendre l’avantage. À partir de là, vous devez apprendre quand poursuivre votre échange et quand reculer.


 

NOUS SOMMES TOUS SEULS

Poursuivons avec la métaphore de la boxe. La phase de laning, (lorsque vous êtes en face à face sur votre ligne de sbires) c’est comme un match de boxe lorsque les spots s’allument sur le ring. Placez un crochet quand la lumière est allumée pour gagner 1 point. Ce point, c’est un CS (ou last hit, le fait d’asséner le dernier coup à un sbire). Bien sûr, tous ces points ne servent à rien si l’autre joueur vous met K.O, en parvenant à s’approcher suffisamment pour toucher toutes les attaques du A de Riven (Ailes Brisées), pour placer le Charme d’Ahri, pour vous porter le Tir à la Tête de Caitlyn ENCORE une fois, ou  pour connecter ce grappin de Thresh ou de Blitz.

Frappez votre adversaire et vous gagnerez. Recevez ses coups et vous perdrez. Mais, plus important encore, rater son coup ou sa compétence peut s’avérer vexant et doit absolument être évité. Alors comment parvenir à toucher nos coups et compétences tout en évitant ceux de votre adversaire ?

Bien. Toute la phase de laning peut se résumer à achever les sbires pour gagner de l’or. C’est l’essence de ce jeu. Mais il y a un problème que la majorité des joueurs oublie : vous devez éliminer la vague de sbires adverses, et ceci vous expose. Utilisez une compétence, et vous ne pourrez plus l’utiliser jusqu’à ce qu’elle soit à nouveau disponible. Placez une attaque, et vous serez figé sur place le temps de son animation. À ce moment précis, vous êtes seul et sans aide. Si l’autre joueur utilise une compétence ou s’il vous attaque alors que vous vous arrêtiez pour frapper un sbire… Ainsi exposé, vous allez encaisser quelques dégâts. Mais ça marche dans les deux sens, et donc vous pouvez VOUS prédire où il sera, et ainsi lui placer un coup. Qu’il s’agisse d’une auto-attaque ou d’une compétence, vous pouvez punir votre adversaire de s’être lui-même exposé alors que vous étiez en position de le punir.


 

LE TIMING, C’EST LA VIE

Qu’est-ce qui empêche votre adversaire de vous attaquer vous et uniquement vous, plutôt que les sbires ? À moins qu’il ne s’agisse d’un champion tel que Ezreal et que vous avez un sbire en place pour bloquer son Tir Mystique (A)… Rien. Absolument rien. Il perdra ce dernier CS, mais c’est certainement rentable s’il parvient à grappiller un morceau de votre barre de vie. Et donc, comment deviner ses intentions ?

Il ne s’agit pas d’un MMO où chaque boss suit un script, et où tout ce que vous avez à faire est de ne pas vous trouver dans ce fichu crachat de feu. Vous jouez contre une autre personne. Vous devez être capable de rentrer dans sa tête. Vous devez apprendre à constamment prédire ce que votre adversaire est en train de faire et quelles sont ses intentions. À chaque CS, à chaque vague. À chaque fois, vous aurez une chance de le blesser, et il aura une chance de vous blesser.

Si vous voulez vous améliorer sur ce point, regardez le replay d’une partie, peu importe laquelle, et choisissez un joueur à suivre. Pas vous, mais n’importe quel autre. En fait, le meilleur choix est sans doute votre adversaire direct sur la ligne. Pour chaque phase de jeu que vous observez, essayez de deviner quel sera son prochain déplacement. Va-t-il tenter de prendre le prochain sbire avec une auto-attaque ? Plusieurs d’un coup avec une compétence ? Va-t-il rester de ce côté de la vague de sbires, ou s’orienter vers l’autre côté ? Pourquoi ? Également, a-t-il une routine qui serait exploitable ? Peut-être qu’il recule systématiquement pour passer hors de portée de vos skillshots, au lieu de les éviter de côté ? Est-ce qu’il utilise l’une de ses compétences à chaque fois qu’elle est disponible, ce qui signifie qu’elle est plus souvent en cooldown (recharge) que disponible (le syndrome Taric) ? Est-ce qu’il utilise tout le temps ses compétences sur les sbires, et jamais sur ses adversaires ?

Lorsque je jouais au poker, il me fallait environ une heure ou deux pour être parfaitement concentré et m’habituer au style de jeu de mes adversaires, et de mettre en place une stratégie me permettant de les battre. Dans LoL, vous n’aurez que quelques minutes. Et alors ? C’est tout ce dont vous avez besoin. Prêtez attention à ce que fait votre adversaire et essayez de le comprendre.


 

CAPTAIN OBVIOUS N’EST EN FAIT QU’UN SIMPLE DEUXIEME CLASSE

Il est temps de prendre la tangente. Je vais vous décrire 3 types de joueurs. Dites-moi donc : lequel est de niveau 30 ? Lequel est en dans le palier Argent ? Et lequel est Diamant ?

  • Un joueur ne clique jamais sur sa ligne à part pour bouger. Vous pouvez l’observer tuer les minions à l’auto-attaque.
  • Un autre joueur bouge en larges cercles. Il s’arrête le temps de frapper un sbire, puis reprend ses larges cercles.
  • Enfin, le dernier semble être atteint d’une crise. Il bouge constamment d’avant en arrière autour de ses sbires, parcourant peu de distance. Lorsque finalement il pose une attaque, il reprend son tremblement incessant.

 

On est d’accord, je n’ai pas vraiment essayé de vous piéger. Dans l’ordre, ils sont donc : pas même niveau 30 pour le premier, de niveau Argent pour le second, et Diamant pour le dernier. Et c’était le but, de ne pas vous piéger !

 

Les bénéfices d’un APM plus haut (APM = Actions Per Minute, ou la capacité à réaliser un certain nombre d’actions à la minute) sont expliqués dans un autre article (en anglais, le plus important à retenir étant qu’il est plus facile d’éviter les choses),  mais il y a un autre bénéfice tout aussi pertinent : des mouvements saccadés rendent plus difficile à prédire le moment où vous vous exposerez alors que vous prenez un CS sur un sbire. Si votre adversaire ne peut pas prédire vos mouvements, il y a des chances qu’il n’utilise pas de compétence sur vous, ou même mieux, il se peut qu’il en utilise une, vise mal et vous manque.  N’est-ce pas génial ?

Vous devez être capable de duper votre adversaire. Vous devez deviner juste, et faire que votre adversaire se trompe. Connaissez-vous cet extrait de L’Art de la Guerre où Sun Tzu dit « Tout l’art de la guerre est basé sur la tromperie » ? Et bien c’est exactement ce qu’il voulait dire. Vous voulez rentrer dans la tête de votre adversaire, mais vous devez faire votre maximum afin qu’il n’entre pas dans la vôtre.

A-B-C ! AU BOUT LA CONLUSION !

OK, donc vous avez frappé votre adversaire plusieurs fois. Et alors ? Si il a simplement back (retour fontaine) et acheté des objets qu’il aurait achetés de toute façon, vous n’avez finalement rien accompli. Mais alors, comment peut-on concrétiser ?

Vous pouvez surclasser un adversaire de multiples manières. Vous pouvez vous-même faire mouche avec une compétence, utiliser ou non un sort d’invocateur, et prendre le meilleur en solo (Kill). Votre jungler peut également se montrer et vous aider à finir le travail (Gank), ou même aller jusque sous la tour adverse si votre jungler est assez confiant (Dive). Vous pouvez laisser votre adversaire seul sur sa ligne et tenter de faire la différence ailleurs (Roam). Enfin, vous pouvez maintenir un 0-0 sur la ligne et espérer avoir d’avantage de CS que votre adversaire, pour jouer sur le scaling (l’évolution avec le temps) de votre champion (Points).

Kill, Gank, Dive, Roam, Points. Ce sont les cinq façons de gagner. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Tant que vous êtes sur votre ligne, pensez à laquelle de ces cinq est la meilleure à adopter.

Prenons mon exemple : je joue énormément Mundo top. C’est un mauvais duelliste qui n’inflige pas beaucoup de dégâts, et sans mon ultime (R), toute mes compétences aident finalement mon adversaire puisqu’elles m’enlèvent de la vie. Est-ce que ça signifie que la stratégie par les Points est la meilleure solution parce que je suis un mauvais laner, et que je ne peux rien faire d’autre que reculer et lancer mes couperets ? Presque, c’est en fait mon deuxième choix. Je joue avec Téléportation, et donc je veux gagner sur le Roaming. Je scrute ma bot lane tel un faucon, et si je peux fondre dans un combat en appuyant sur D, je me téléporte.

Le Kill ? J’en doute. Si mon adversaire est assez stupide pour manger plus de cinq couperets sur la lane sans aucun sustain (soin), alors peut-être, mais je suis rarement aussi chanceux. Gank ? Probablement pas, je suis en général loin en retrait de mon adversaire, occupé à lancer des couperets, et il faudra que je touche au moins un couperet pour espérer concrétiser le gank. Avec tous ces minions sur ma ligne, je devrais perdre du temps à m’avancer (laissant mon adversaire flairer le gank), ou même flasher ce qui serait un pari très risqué pour un simple gank. Un Dive n’arrivera pas non plus, soyons réaliste : je ne parviendrai pas à mettre mon adversaire suffisamment bas en vie, à moins qu’il ne reste  trop longtemps sur la ligne, faible en vie après un Gank manqué. Et quand bien même, mon wave clear est trop faible et je n’arriverai sans doute pas à envoyer la vague de sbires sous sa tour.

Posez-vous donc la question : laquelle de ces cinq manières de gagner est votre meilleure option ? Et laquelle est la pire ?


CAFOUILLAGE DANS LA JUNGLE

Hey, regardez, je joue encore Mundo top, du côté bleu de la carte. La partie commence, je choisis de monter mon A (Couperet Souillé) dès la fontaine parce que toutes mes autres compétences sont trop faibles. Et je suis parti pour aller recevoir mon Badge du Mérite des Jeunes Scouts de la Jungle. Couperet sur un premier buisson : vide, rentrer dans ce buisson. Couperet sur le buisson suivant : vide. Hey regardez, toute la partie supérieure de leur jungle est vide (du côté de leur buff rouge), cool. Je laisse une ward dans le buisson des corbins, et je m’en vais retourner sur ma ligne.

Je suis prêt à parier un gros paquet d’argent que le jungler adverse va commencer sur le Gromp, puis le buff bleu, puis le rouge. Lorsqu’il sera sur son buff rouge, il sera  faible en vie, même avec le soin procuré par le smite (châtiment) du buff. Et si quelqu’un est là pour l’attaquer alors qu’il tente de nettoyer ce camp, il sera en grande difficulté. Un jungler qui l’envahit peut même smite le buff rouge avant lui afin de se soigner, ou peut même se positionner de façon à ce que le Roncier Rouge (le gros monstre du camp rouge) soit plus prêt de l’autre jungler que de lui, ainsi le Roncier l’aidera en attaquant le jungler ennemi. Pas même besoin d’être jungler. En tant que Mundo, je suis faible en combats à bas niveau, mais je peux lui faire mouiller son pantalon s’il mange quelques Couperets et quelques baffes de mon E alors qu’il combat déjà le buff rouge. Et si je suis de niveau 2 sur un assassin tel qu’Ahri, c’est même de l’or en barre.

La victime de cette invade peut flasher pour s’enfuir et se retrouver en retard (en XP et en Or), ou mourir et tomber encore d’avantage derrière. Il POURRAIT être secouru par un allié. Peut-être. Mais si Jarvan IV lui pose son combo, ou si Vi parvient à prendre ses 2 resets d’auto-attaque… alors sortez vos couverts : il est cuit !


Ce guide a principalement parlé, jusqu’ici, de la phase de laning. De leur côté, les junglers eux aussi ont toutes sortes de moments de solitude. La nouvelle jungle fait sacrément mal, et si votre double ennemi se montre alors que ce camp de monstres est également en train de vous frapper ? Vous allez passer un sale moment.

En tant que jungler, vous devez connaître et reconnaître lorsque vous et votre adversaire êtes vulnérables. Si vous ne savez pas, jouez en tant que jungler le temps d’une partie et demandez-vous sans cesse: « Si le jungler adverse est dans ce buisson, jusqu’à quel point je suis baisé ? ». Vous en ferez des cauchemars et vous réaliserez à quel point il est facile de vous tuer. Après ça, demandez-vous à quel point il est difficile de se mettre à votre place pour ce jungler ennemi ?

PRESQUE, MAIS C’EST BON, PRENEZ UN CIGARE.

Lorsque vous tuez un joueur, vous récupérez de l’or, il est hors de la partie pour X secondes, puis il est renvoyé dans sa base.

Lorsque vous agressez quelqu’un mais qu’il ne meurt pas, il utilise son sort de Rappel (B). Il est finalement hors de la partie pour 10 secondes environ (le temps du rappel, possiblement plus court grâce aux maîtrises) en revenant à sa base, bien que vous n’ayez pas eu d’or.

La différence est-elle si importante?

Si vous êtes dans une partie où chacun des cinq adversaires est prêt à agir contre vous, vous devez penser à comment les mettre hors course. Prendre un kill c’est génial, mais agresser et forcer un rappel c’est bien aussi. Car vous pouvez en profiter pour prendre une tour, un Dragon, un Nashor, ou faire ce que je préfère : vider leur jungle (lien en anglais). C’est en  concrétisant des objectifs que vous vous rapprocherez du but : gagner la partie. Et donc, à l’instant où le combat se termine, vous devez immédiatement décider vers quoi vous tourner pour concrétiser. Si vous retournez sur vos lignes pour tirer sur quelques sbires… c’est bien s’il s’agit de défendre un de vos inhibiteurs. Sinon, vous laissez simplement passer une opportunité de prendre un avantage. Une opportunité que vous avez gagnée en remportant ce combat, et que vous n’aurez peut-être plus à nouveau.

BIEN, A PROPOS DE CE CIGARE…

Vous voulez voir un mauvais joueur ?

Regardez quand son adversaire direct part de la ligne avec une barre de vie pleine ou quasi pleine. Fait-il autre chose que de ping « Mon adversaire a disparu » et de farmer passivement ?

Si non, c’est un mauvais joueur.

Comme je vous l’ai décrit plus haut, gagner sur les Points est bon uniquement si vous ne pouvez pas gagner d’une autre façon. Si vous voyez votre adversaire direct quitter votre ligne, vous devez décider quoi faire. Il se peut qu’il ait utilisé son Rappel, qu’il soit allé récupérer un buff, poser une ward ou être en train de Roam. Les trois premiers cas ne sont pas trop graves, mais le dernier signifie que votre adversaire tente de gagner la partie ! Que pensez-vous faire contre ça ?

Vous auriez pu l’éviter en l’agressant d’avantage, ou en le scotchant à sa tour en poussant constamment votre ligne de sbires. Mais c’est du passé, et à présent il a une opportunité de retourner la partie. Pouvez-vous y répondre ?

Si vous le pouvez, vous le DEVEZ. Si vous avez votre téléportation, vous pouvez l’utiliser lorsque votre adversaire réapparaît sur une autre ligne. Vous pouvez également le suivre, mais assurez-vous qu’il ne soit pas caché dans un buisson attendant de pouvoir vous chopper pendant votre transition.

De temps en temps, vous ne pouvez pas répondre. Si vous êtes trop faible en vie, vous ne pouvez pas risquer de changer de ligne sans aucune vision. S’il y a trop de sbires ennemis sous votre tour, vous pourriez perdre un niveau ou plus en quittant votre ligne, ce qui vous forcerait à remporter un combat pour rester à portée d’XP de votre adversaire. Peut-être avez-vous utilisé votre Téléportation pour faire votre Rappel et revenir rapidement sur votre ligne après vos achats, et à présent vous le regrettez.

Un dernier conseil : ne pingez pas simplement Un Ennemi a Disparu (« ? » jaune). Utilisez en boucle le ping « Danger » (« ! » rouge) sur la ligne.

C’est énervant, agaçant, et vos coéquipiers pourraient même penser que vous êtes un conn***. Mais d’un autre côté, sans ça, cette Akali ennemie pourrait récolter un double-kill. De quoi vous souciez-vous le plus : de votre image auprès de joueurs inconnus avec qui vous ne rejouerez sans doute jamais, ou de vos LP (Points de Ligue) ?

Une autre éventualité est que vous n’étiez pas attentif et vous n’avez pas remarqué l’absence de votre adversaire, trop concentré à récupérer chaque last hit. Prenez l’habitude de farmer en Partie Personnalisée, non seulement parce que ça vous entraîne à tenir un meilleur farming, mais surtout parce que ça rendra votre farming plus simple, plus mécanique, et vous aurez naturellement une meilleure vision de ce qui se passe autour.


LA VIANDE EST UN CRIME, ET C’EST GÉNIAL

Il y a un TL/DR en haut de cette page, mais je veux rester fidèle au thème de cet article, ici à sa fin. Comment comptez-vous gagner ?

Vous DEVEZ savoir quoi faire pour que ça arrive. Vous n’arriverez nulle part à camper sur votre ligne et à farmer jusqu’à ce que tout le monde se regroupe au mid pour teamfight. Si vous restez toute la partie à farmer, vous n’aurez aucun impact dessus. Farmez autant que vous le pouvez, mais vous devez vous rappeler qu’il y a une partie à gagner. N’incarnez pas cette Vayne tout droit venue de la ligue Bois V (Wood V), assise dans un coin à manger de l’herbe. Vous devez être un carnivore.

Si vous ne savez pas comment le devenir, OK, mais vous avez Internet qui vous tend les bras avec tous ces gens prêts à répondre à vos questions. Si vous admettez que vous ne savez pas quoi faire, mais que vous lancez tout de même une partie classée, et bien vous récupérerez ce que vous méritez.

Avec un peu de chance, il n’y aura pas trop d’injures lancées à votre égard par vos coéquipiers.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.