Ce qui te sépare du challenger

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

————————————————————————————————————————————-

La route vers le challenger est longue. Vous devez tous le savoir, gagner en elo ne demande pas que de la bonne volonté et une motivation à toute épreuve, mais également une chance (facteur instable) au niveau du match making et la capacité à carry sa team quand on a l’avantage. Pour pouvoir monter les ligues, il vous faudra comprendre ce qui vous sépare de la ligue supérieure. D’ailleurs, en parlant de ligue, la division faite par Riot ne reflète pas forcément le niveau des joueurs. Ainsi, un joueur de niveau Silver 5 et un joueur de niveau Gold 1 peuvent avoir le même niveau et se retrouver à jouer dans la même game avec des comptes dont l’élo est compris entre le Silver 1 et le Gold 4. Vous vous êtes surement déjà retrouvé dans une game où vous vous êtes dit : « Comment fait ce **n** pour jouer au même élo que moi ? ». Tout est une question de MMR mais là n’est pas le sujet de notre article ! Contextualisons donc un peu : Je suis joueur de niveau bronze, silver , gold …… et ne sait pas pourquoi je n’arrive pas à monter. Sachez que plusieurs paramètres entrent en jeu, et comprendre ce qui vous sépare d’un joueur du palier supérieur est le meilleur moyen de vous améliorer et d’affiner votre niveau réel dans le jeu.

Bronze à Silver    bronze to silver

Sachez tout d’abord qu’en bronze, il existe 3 types de joueurs :

  • Des joueurs de niveau Bronze 5/Bronze 4 qui débutent les ranked et qui sont donc, pour la plupart, dans l’élo qui leur correspond le mieux
  • Des joueurs de niveau Bronze 3/ Bronze 2 qui commencent à comprendre le jeu et à développer leurs premières mécaniques
  • Des joueurs de niveau Bronze 2 / Bronze 1 qui jouent depuis plusieurs mois déjà mais se demandent ce qui leur manque pour passer le cap du bronze

Faire le premier pas est le plus difficile dans la progression du bronze au silver. Le point crucial ici est de se demander si l’on n’est pas la raison de ce blocage. Grand nombre de joueurs bronze rejettent constamment la faute sur leurs alliés qu’ils jugent ‘’Faibles ‘’ , ‘’ incapable de group ‘’ ou encore ‘’ inutiles en game’’. Sachez que du bronze au silver, c’est par un travail personnel que commence la progression. Un joueur du niveau bronze qui réussit à passer silver à plus de chance de passer gold qu’un joueur de niveau silver qui tentera de passer en Gold. La raison est très simple : Pour carry en Bronze, il faut tirer 2 fois plus fort et fournir 2 fois plus d’efforts. Vos alliés en silver ne feedent pas autant, commencent à comprendre l’importance des objectifs et l’importance de jouer en team. Finalement, que dois-je améliorer pour passer silver ?

Pour atteindre un niveau réel silver, il faudra remplir une liste de critère :

  • Atteindre les 80-100 creeps en 20 min en jouant de manière agressive en lane
  • Comprendre que la prise de tour est cruciale dans votre victoire
  • Adopter un build d’item approprié à votre champion
  • Commencer à rassembler les bonnes runes et modifier vos maitrises en conséquence
  • Parler moins sur le chat et se concentrer sur votre game
  • Utiliser des champions adaptés à votre élo

En travaillant les points ci-dessus (non exhaustifs mais généraux), vous pourrez franchir le cap du bronze. J’insisterai tout particulièrement sur le dernier point. Il faut savoir qu’il n’est pas conseillé de joueur des champions à mécaniques élevées car il suffit de jouer proprement en bronze pour monter. Le concept d’outplay ne s’applique pas à cet élo et un jeu avec moins d’erreurs vous permettra de ‘’ceuillir’’ les kills qui se proposeront à vous et de ‘’tirer ‘’ votre team vers la victoire. Les champions orientés teamfight vous permettront de couvrir tout manque de degat/tankiness et d’assurer la réussite du fight. En tant que joueur bronze, vous devez savoir que vous vous retrouverez souvent en 4v5 ou 3v5, et devrez donc jouer pour deux. Rien de plus simple, supprimez le carry d’en face avec un tibbers ou une guillotine et assurez-vous un fight à nombre égal. Si vous n’y arrivez, vous pouvez compter sur la justice de demacia pour finir le boulot. Ennuyeux ou peu attirant, vous pouvez toujours tenter la jungle et passer en mode prédateur pour aller chercher les carry adverses.

Du bronze au silver , il n’y a qu’une seule marche : Comprendre votre champion.

Silver à Gold

silver to gold

Vous avez franchi le pas du Bronze et êtes maintenant en Silver. Tout content, vous pensez trouver des alliés à la hauteur de vos espérances. Vous lancez la recherche de game et là ! vous retrouvez vos anciens camarades du bronze. « Je pensais les avoir laissés plus bas » vous dites-vous. Rien de bien surprenant, la différence de niveau entre bronze et silver n’est pas flagrante et une simple petite game permet de remarquer cela. C’est là que vous vous dites que la route vers le gold ne va pas être aussi facile que prévue.

Pour atteindre un niveau réel gold, il faudra remplir les critères suivants :

  • Atteindre les 100-120 Creeps en 20 min en jouant agressif en lane
  • Commencer à vous tourner vers les objectifs
  • Avoir les bonnes runes et les bonnes maitrises
  • Commencer à utiliser les pings
  • Agrandir votre pool de champions

Il sera important une fois le silver atteint de commencer à vous intéresser aux différents match-ups auxquels vous ferez face. Comprendre votre avantage en lane et en abuser, discerner votre faiblesse et ne pas trop vous exposer. Le point crucial ici sera de maitriser certains match ups et développer réflexes et automatismes qui vous permettront de survive, voir dominer la phase de lane. Une fois feed en silver, il est très simple de gagner votre game. Il suffit de ping la mid lane, group et push jusqu’à la base. Une fois fed, il est simple de guider des alliés plus à même de vous écouter car confiant en votre skill. Si la prise de tour vous semble difficile, abusez de votre avantage en kill en forcant des fights près des drake/barons et pushez après avoir Ace la team ennemie. Il sera important d’appuyer votre feed et d’abuser de vos niveaux d’avantage.

Du Silver au gold, il n’y a qu’une seule marche : Comprendre votre rôle.

Gold à Plat

gold to plat

Vous avez réussi, vous êtes maintenant Gold. Votre cadre commence à prendre des couleurs et votre confiance en vous est nourrie. Vous pensez être sorti de ce hell élo où les joueurs ont tendance à feed constamment. Pas si sûr ! Sachez que la différence entre le gold et le silver est bien la suivante : En silver, les 2 teams ont tendance à feed. En gold, une des teams feedera tandis que l’autre fera beaucoup moins d’erreurs, d’où la difficulté de franchir le cap du plat.

Pour atteindre un niveau réel platinium, il vous faudra remplir les critères suivants :

  • Atteindre les 120-140 creeps en 20 min
  • Maitriser un pool minime mais assuré de champions sur une lane principale
  • Vous concentrer sur deux lanes au maximum et vous entrainer à les maitriser
  • Comprendre les timers et faire attention à votre positionnement
  • Commencer à acheter des wards
  • Comprendre votre rôle dans la game
  • Comprendre le role de vos alliés

Il est impératif, une fois gold, de vous concentrer sur une seule lane de jeu. Il ne sert à rien de jouer 1 lane différente à chaque game, cela vous épuisera plus qu’autre chose et nuira à vos automatismes. Il est intéressant de comprendre les timings et gameplay des autres lanes, mais cela suffit amplement. En maitrisant un certain champion, vous serez confronté à de multiples match ups et arriverez mieux à assimiler la puissance des autres champions. De plus, ce champion vous permettra de préparer la transition vers un plus gros pool avec des héros dont les mécaniques sont similaires. Ainsi, en maitrisant un champion comme Talon, vous pourrez transiter vers Zed qui demande plus de mécaniques ou Ahri dont la capacité de chercher la back lane est plus importante mais demande de la maitrise. Même chose, en jouant des personnages qui se concentrent sur l’insta burst en teamfight comme annie, vous pourrez transiter sur des champions dont l’impact est plus important mais dans le placement est plus compliqué, en l’occurrence ici orianna ou Azir. Enfin, il sera important de commencer à placer vos wards stratégiquement quand vous jouez agressifs ou quand vous pushez votre tour. Dites-vous toujours que le jungler adverse n’est là que pour vous !

Du gold au platinum, il n’y a qu’une seule marche : Comprendre vos ennemis.

Plat à Diam

plat to diam

Vous avez atteint le plat, vous faites désormais partie des 10% meilleurs joueurs du jeu. Vous vous sentez au-dessus du lot et vous pensez avoir échappé au plus dur. Vous devez savoir que la division la plus haute de cette ligue, Plat 1, est la plus dure à traverser. Vous n’avez encore rien vu ! En Platinum, les joueurs sont très toxiques et le flame bat son plein. Vous regretterez, peut-être, vos journées en gold quand vous arriviez à carry votre team. Ici, carry deviens bien plus dur car des joueurs comme vous sont coincés dans cet élo. Vous vous retrouvez donc à tenter de carry des joueurs dont l’élo ne représente par leur vrai niveau et à tenter de win contre des joueurs dont le niveau est similaire voir supérieur au votre.

Pour atteindre le niveau réel diamant, il vous faudra remplir les critères suivants :

  • Atteindre les 140-160 creeps en 20 min
  • Maitriser un pool de champion sur vos deux lanes principales
  • Acheter des wards à chacun de vos backs
  • Visualiser les timers ennemis et faire attention à leurs cooldowns
  • Vous synchroniser au rythme de vos alliés
  • Adapter votre build à la team ennemie
  • Prendre conscience de l’importance des calls et du teamplay
  • Lead votre team vers la victoire en tentant des plays

Une fois le niveau plat atteint, vous devrez pouvoir aisément jongler entre les 2 lanes que vous taggerez en match making. Une fois cette étape de base franchie, il faudra apprendre à jouer la map et à commencer les rotations de base. En Plat, il sera important de noter le cooldown des summoners de vos ennemis afin de faciliter les ganks de votre jungler et permettre des actions plus maitrisées. Vous remarquerez souvent qu’a cet élo , les joueurs sont souvent perdus et ne savent pas transférer leur feed vers les autres lanes. Gank devient un aspect crucial de la game et la prise de tour le suivant est primordiale dans la sécurisation de la victoire. Le baron devient un objectif très contesté et c’est là que se jouent la majorité des games. Ainsi, il sera important de farm proprement afin d’assurer un avantage conséquent lors des fights au drake ou au baron. Enfin, c’est à vous de faire les calls et de prendre des initiatives. Si elles échouent, vous en tirerez des leçons pour les prochaines games, si elles réussissent, vous gagnerez en confiance et serez plus prompt à lead les games futures !

Du plat au Diam il n’y a qu’une seule marche : Comprendre vos alliés.

Diam à Master/Challenger

diam to challenger

Vous avez accompli l’inespéré, vous êtes diamant ! vous faites parties des 1.8% des meilleurs joueurs du jeu et vous vous sentez pousser des ailes. Et C’est là le souci ! la plupart des joueurs diamant sont tellement surs d’eux qu’ils se croient au-dessus de tout joueur. Ils n’écoutent qu’eux même et vous flament au moindre fail. Il faut savoir que la différence entre un joueur Diamant 5 et un joueur Diamant 2 est tellement flagrante que l’on dirait une autre ligue. Le diamant est une ligue qui met vos nerfs à rude épreuve, vous pouvez passer de Diamant 3 à Diamant 5 en 1 journée, l’inverse étant également vrai. Les smurfs y prolifèrent et la prise de risque devient un enjeu de victoire.

Pour atteindre le niveau réel master, il vous faudra remplir les critères suivants :

  • Atteinde les 160-180 creeps en 20 min
  • Maitriser 3 champions par lane que vous jouerez afin d’être large au niveau des match ups
  • Avoir constamment une ward dans votre inventaire
  • Comprendre les rotations et transférer votre feed sur les autres lanes
  • Comprendre les pics de puissance et en abuser
  • Joue la composition et respecter vos adversaires
  • Tenter un maximum de plays
  • Etre réactif au changement d’attitude de vos adversaires et vous déplacer rapidement sur la map
  • Commettre le moins d’erreurs de positionnement et contribuer à la victoire en maitrisant votre rôle.

Vous l’aurez compris, contrairement aux autres ligues, en diamant il faut prendre des risques. Il ne sert à rien d’attendre que la game se fasse, il vous faut forcer le destin et répondre présent en contribuant à la victoire. Rester sur sa lane n’est plus worth et les rotations commencent à prendre forme. Vous devrez jouer votre composition et jouer autour de votre carry feed. Ne pas laisser d’ouverture quand vous êtes devant et tenter des plays quand vous êtes en retard est la clé de la victoire. Le mind game devient pratique courante et la précision de vos calls et skillshoots sera mise à rude épreuve. Avoir confiance en soi est primordial dans votre victoire car cela actionnera le déclic qui vous permettra de monter en élo. Jouer la méta n’est plus aussi efficace et sortir des sentiers battus permet de surprendre l’adversaire et d’assurer un early propre.

Distinguons maintenant le low diamant du haut diamant :

  • En diamant 5/diamant 4, il vous faudra porter votre team à vous seul. L’objectif sera ici de vous feed afin de transmettre celui-ci au reste de la team ultérieurement. Vous devrez forcer les plays et abuser du mauvais placement de la team ennemie pour vous feed. Le warding devient ici primordial dans la prise d’agro. Un point crucial sera votre capacité à group et à prendre des objectifs. Ne cherchez pas à forcer vos alliés à group, ils ne vous écouteront pas. Vous devrez suivre le rythme qu’imposent vos alliés et vous adapter à celui-ci. Couvrir les erreurs de vos alliés et punir les mauvais placements ennemis, tel est le meilleur moyen pour vous de monter.
  • En Haut diamant votre objectif sera de créer un maximum d’opportunités pour vos alliés. Il n’est plus nécessaire de forcer des plays qui sont portés à échouer, vos alliés sont assez skillés pour profiter des ouvertures que vous permettez. Assurez-vous de die le moins possible et de ne pas vous retrouver trop à la traine. En Haut diamant, la team qui joue le plus propre , qui fait le moins d’erreur , qui se place bien et qui fait des plays maitrisés à tendance à win.

Du diam au master, il n’y a qu’une seule marche : Comprendre vos possibilités.

Master à challenger

Une fois le master atteint, il n’y a plus grand-chose à expliquer. Vous connaissez le jeu sur le bout des doigts (ou pas) et votre niveau actuel vous permet de juger objectivement de votre niveau. Ce que je cite ne reflète pas à 100% la réalité car certains joueurs master n’ont pas le réel niveau master et se sont retrouvés catapultés à cet élo après des centaines voire millier de ranked. Je ne suis pas là pour juger de la triste réalité du master mais pour vous motiver à vouloir l’atteindre. Sachez qu’une fois master, vous pourrez jouer avec les meilleurs des meilleurs : les joueurs lcs feront partie de vos teams et vous pourrez profiter du jeu au maximum. Ce n’est qu’une fois master que vous gouterez réellement au maximum du plaisir de jouer ! Le niveau challenger n’est alors plus qu’une question de temps si vous continuez à améliorer tous les points cités précédemment.

Pour atteindre le niveau réel challenger, il faudra remplir les critères suivants :

  • 200 creeps et plus en 20 min
  • Une connaissance profonde du jeu et des champions
  • Une vision de jeu assez développée et une capacité à être décisif
  • La capacité à forcer des opportunités
  • La capacité à lier les lanes entre elles : La disparition de la notion de lane

En challenger, la notion de lane n’est plus. Le jeu se déroule sur une map plus ou moins divisée par des ‘’lanes’’ ou se joue un early game rapidement abandonné pour la prise de fight et les skirmishes. A l’image des lcs, la coordination et les rotations font le jeu. Apprendre à se mouvoir facilement entre les lanes et à jouer la map est essentiel. L’habitude ne sera plus de quitter sa lane quand la tour tombe mais de quitter la lane pour aller chercher les tours d’autre lanes. Le splitpush devient efficace à partir de cet élo car les joueurs en comprennent la notion.

Du master au challenger, une seule marche : Comprendre ses faiblesses.

C’était votre Rédacteur & Coach Osloh, à votre service !

egg-one-button

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

Vous aimerez aussi...

22 réponses

  1. Tibtib dit :

    Tres instructif Pour un debutant comme moi cependant que veux dire feed / ping / roaming ?

    Aussi, en gros au depart on ne cherche pas a jouer, mais on sanctionne les erreurs adverses, c’est ca ?
    Pouvez vous me decrire quels type d’erreur par exemple ? 🙂

  2. Anonyme dit :

    Très bon article, mais juste : C’est Platinum et pas PlatinIum 🙂

  3. Anonyme dit :

    Les silvers ne regardent pas la mini map et c’est vrai. En silver/gold, il est rare d’avoir 3 pinks sur la map en même temps alors que en plat, on vit déjà des différences majeures

    • Øslõh dit :

      En effet, ton point de vue est très justifié.

      Il faut simplement savoir que meme en plat, la position des wards est souvent banale et mal réflechie. Le deep warding est très rare et lors de l’achat d’une pink, le joueur ce sent dépourvu de toute responsabilité pour le reste de la game, alors que c’est un warding continue que l’on cherche à atteindre ! mais bon , c’est dejà un bon debut :p

  4. Anonyme dit :

    bon boulot mais les critères ne serons pas les même pour tous je pese, je suis silver je sais « acheter des wards » et « Adapter mon build à la team ennemie »

    • Øslõh dit :

      Hello !
      Pour répondre à ton commentaire :

      1. à ton niveau, acheter des wards n’est pas décisif car tes alliés ne regardent pas la mini-map
      2. Adapter ton build est certes intéressant en silver, mais build des items snowball est encore meilleur 🙂
      Je te conseillerai de rester sur le palier Silver-Gold et de ne pas regarder plus loin car tes objectifs de progression ne sont pas les memes selon ton elo 😀 ( tu peux évidemment regarder par curiosité ou pour développer ton jeu sur les nombreuses autres facettes !)

      • Anonyme dit :

        tu sous estime le elo pour la mini map je pense, puis moi je la regarde donc vive les ward

        je trouve les critères silver -> gold très faible voir ridicule …

        • Øslõh dit :

          Alors pour te répondre encore une fois 🙂

          Les critères silver >> gold c’est tout le paragraphe ( non juste les points ) écrit + le bronze >> Silver. Car évidemment, c’est le cumul des évolutions qui permet de monter et non les seules améliorations concernant le palier.

          En outre, tu me dis que tu regarde la mini map. Fais-tu celà assez souvent ? Et meme si celà était vrai, est-ce-que tu utilise l’information en ton avantage pour créer une action ? la réponse est généralement non à ton elo 😀

          Dernier point concernant le warding, il est fait de manière random et inconsistente selon les games . Généralement, c’est du copiage de ward vu en highlight et non un warding spécifique à la game 😀

          J’espère t’avoir convaincu concernant ce point-ci 😀 et n’hésite pas à souligner ce que tu trouve faible comme critère nous pourrons en discuter 🙂

          • Anonyme dit :

            je me suis peut être mal exprimé je ne dit pas que je suis sous classé je prend mon rang comme il est :p je sais que je fait des erreurs et ne balance pas tout sur « omg elohell » « omg c’est ma team »

            je trouve que ne pas regarder sa map ou ne pas utiliser/acheter de ward est stupide, déjà en lane connaitre la position des ennemis est important donc je trouve sa logique. Plus tard en game c’est pareil push sans se prendre 5 types dessus, prendre un nash/drake/tours. mais pour les rotations je suis d accord les joueurs ne connaissent que le mid et c’est lourd.

            j’ai du mal avec le critère « commencer à utiliser les ping », même si les joueurs beaucoup ne tiennent pas compte des ping ^^’.

            Pour le farm je trouve le nombre à 20 minutes faible mais sa dépend des personnes.

            J’ai juste du mal sur les critères proposés sur les divisions que je trouve basique au jeu, même si je ne suis pas toujours de votre avis j’adore votre site et la qualité de vos articles !
            et je voit que vous accordez du temps à vos lecteurs sa fait plaisir 🙂

          • Øslõh dit :

            Je vois bien que tu n’es pas du genre à tout balancer sur ta team, ta vision de jeu semble calme et réflechie d’ou mon interet pour ton commentaire 😀

            Pour le critère utiliser des pings, il faut savoir que la majorité des pings à ton elo remplacent simplement l’ancien « SS » et n’apportent rien de concret à ta game, du fait du manque d’un leader qui prend des initiatives. Meme chose, et tu le dis toi meme, les joueurs ne regardant pas la mini-map encore une fois ne verront pas ton ping ou n’y feront simplement pas attention tellement ils sont focus sur leur lane 😀

            le farm à 20 min est signalé avec « jeu agressif », à ton elo, les lanes sont très passives. Meme si tu vois des kills, sache qu’il ne s’agit que d’un missplay ou d’une prise d’opportunité. Les trades à ton elo sont all-in et la notion d’agression ne s’y applique pas forcément 🙂

            Les critères sur les divisions te semblent peu-etre basiques car intrinsèques au jeu. Les nuances qui y découlent et le degré d’application de ces critères est ce qui caractérise chacun des elos. Je divise les critères par ordre de priorité en fonction de ton elo. Tu dois forcément te situer un peu dans chaque palier, mais la priorité doit etre donnée au critère concernant ton palier 😀

            Je te remercie encore une fois pour tes réponses très constructives et dont je m’inspirerai pour mes prochains articles ! ( je ne suis que nouveau rédacteur et donc tes remarques comptent énormèment !! 🙂 )

  5. Anonyme dit :

    Très bon guide !
    Au niveau du farm en bronze c’est très hétérogène : j’ai déjà vu une MF avec 115 cs à 15 minutes et un Malph avec 68 cs à 33 minutes, les deux en bronze III. ^^

    • Øslõh dit :

      Merci à toi pour ton commentaire,

      Pour te répondre, le farm en bot lane en bronze est plus simple à obtenir qu’en top lane du fait de la passivité du jeu.

      Le skill y est évidemment pour quelque chose et le champion également 🙂

  6. Dvaan dit :

    Bonjour,
    Beau boulot, je vais m’en servir, merci ! 🙂

    Je vois qu’il y a beaucoup de conseils en ce qui concerne la laning phase (avoir tant de CS en tel minute, match up, etc) mais que fait-on quand on est Jungler ?
    Quel est l’équivalent de CS jungle et CS en lane ? Ce que je veux dire, combien faut-il tuer de monstre dans la jungle pour avoir autant de gold qu’un laneur. Faut tuer combien de monstre en jungle pour avoir l’équivalent de 120 CS par exemple ?

    Pour passer gold, vous avez mis « agrandir votre pool de champions », 2-3 par rôle suffisent ?

    Si vous avez des pistes pour ces questions, je vous en remercie par avance,
    cordialement.

    • Øslõh dit :

      Merci à toi pour l’encouragement!
      En ce qui concerne tes questions, je vais tenter d’y répondre de la manière la plus précise possible :
      Tout d’abord, il faut savoir que 3 camps de jungle = 1 kill et que 15 CS = 1 kill, donc tes 3 camps sont équivalents à 15 CS , soit 8 camps. Ce calcul ne reflète en rien le nombre de camp à clean car le jungler doit construire un avantage qui lui permettra de mettre de la pression sur les lanes qu’il gankera. Deplus, le jungler devra atteindre ce score tout en aidant ses alliés, et c’est là que ca se complique! Ainsi, le conseil que je peux te donner est le suivant ( adapté à ton niveau ) : Si tu veux gank la bot lane, tu clean toute ta jungle bot avant de gank, ca permettra de sécuriser un farm minimum pour ne pas trop se retrouver en retard ( meme chose coté top).
      En ce qui concerne le pool de champions, il s’agit tout simplement de s’ouvrir à d’autres champions et commencer à envisager de jouer ces champions semblables à ton main actuel. Il ne sert à rien de trop s’éparpiller, un champion maitrisé vaut mieux que 2-3 joués correctement !

      J’espère avoir répondu à tes questions ! 😀

  7. Exastellar dit :

    Super article, merci la rédac’! Je vais recommander ce site à mes amis sur LoL 😀
    Je viens de passer Platine et maintenant je sais à quoi m’en tenir.. Ca a pas l’air d’être la joie cet élo :O
    Que pensez vous des OTP (one trick poney) et de la difficulté de monter le lader en ne jouant qu’un seul champion? Je ne joues moi même qu’uniquement Aurelion Sol , j’essaies de monter le plus haut possible et pour l’instant ca marche bien ! J’aurais voulu avoir votre avis là dessus.

    • Øslõh dit :

      En ce qui concerne les OTP, nous pensons que c’est un très bon moyen d’acquérir de grosses connaissances in-game à travers la maitrise des matchs-ups. En SoloQ, l’OTP est un bon moyen de monter tant la maitrise du champion permet d’outplay. Rappelle toi juste qu’a plus haut élo, apprendre à compléter ta team peut jouer en ta faveur lors des fights 😀
      En ce qui concerne Aurelion sol, le fait que le champion soit peu joué crée un effet de surprise et tes ennemis jaugent mal ta capacité à mettre des degats. Le champion reste très adapté à la ranked solo grace à sa grande mobilité. tu devra simplement respecter les assassins plus montera en elo car les joueurs gagnent évidemment en mechanics 🙂

      • Exastellar dit :

        Merci beaucoup pour la réponse!
        C’est vrai que depuis que j’ai décidé de ne jouer qu’un seul champion, je ne me soucie plus de le maitriser et je peux porter mon attention sur d’autres éléments de la game (ce que vous appelez « macro gestion ») auquels je ne faisait jamais attention avant !
        En ce qui concerne les assassins…je viens de faire une ranked contre une Leblanc qui m’a bien remis à ma place , c’est vrai que ca change du gold !
        Merci encore pour ces conseils, et désolé pour la réponse tardive ^^

  8. Anonyme dit :

    Super boulot merci

  9. Anonyme dit :

    C’est ouf le travail fait par vos Rédacteurs !
    Les articles sont pleine de vies et très bien expliquer, vétéran ou novice sur LOL pourrais le comprendre
    GJ ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.