TIER LIST SOLOQ – Patch 6.22 (update mi-patch)

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09

Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

————————————————————————————————————————————-

Important :
Riot lance sa pré-saison, nous en profitons pour lancer notre lot de changements concernant nos tierlists. Elles sont toujours adressées aux ligues Bronze / Silver / Gold et Low Platine, mais nous changeons le format.

Nos listes s’articuleront désormais autour de trois axes :

  • Les champions Meta : les champions les plus en forme du moment et qui illustrent la méta actuelle de la ligne. Ce ne sont pas forcément les champions que nous conseillons de jouer, mais plutôt ceux qu’il faut vous attendre à croiser et dont il faut vous méfier. Bien sûr, savoir et pouvoir les jouer est un plus.
  • Les champions conseillés : au-delà ou en complément des champions forts du moment, il s’agit pour chaque ligne d’une liste de champions que nous sélectionnons pour vous. Si vous hésitez ou cherchez un nouveau champion à jouer, cette liste est faites pour vous.
  • Les champions à bannir : pour chaque rôle, si vous deviez bannir un champion. Soit trop dangereux pour être laissé ouvert, soit simplement ne pas avoir à l’affronter, voici une liste possible de champions à retirer.

Même si nous considérons les informations telles que les champions joués en LCS et autres ligues pro, ou encore les plus forts taux de ban/victoire du moment, nous privilégions avant tout la réalité de la solo Q (pour les ligues concernées) et la prise en main ou la viabilité des champions conseillés.
Certains choix peuvent vous paraître étranges, mais gardez à l’esprit que nous cherchons aussi à orienter des joueurs parfois non-habitués à un rôle et pour des ligues souvent plus permissives. Nous espérons que vous apprécierez notre travail et notre point de vue.

Enfin, il se peut que nous venions ajuster cette liste en fonction de l’évolution de la meta, d’une mise à jour intermédiaire de Riot, des retours des joueurs/lecteurs, ou même d’un détail qui nous aurait échappé. Et si vous n’êtes pas familier avec le langage de League of Legends ou certains termes de joueurs que nous pouvons utiliser, n’hésitez pas à consulter notre Lexique.

Dernière mise à jour le 17.11.16

  • Retrait d’Irelia des rangs S+. La championne reste forte, mais ni sa présence ni son impact ne justifient encore un rang S+
  • Poppy passe Meta S+. Relativement présente, très simple à jouer et extrêmement puissante sur la nouvelle maîtrise Courage du Colosse.
  • Même s’il reste très fort à ce poste, nous remplaçons Kennen par Nautilus dans nos champions conseillés. Les nouvelles maîtrises de l’arbre Volonté lui redonnent un second souffle.
  • Akali n’est pas assez forte actuellement pour être conseillée (on attendra le prochain patch). Ekko la remplace.
  • Miss Fortune n’est plus S+ suite aux changements sur ses objets, mais elle garde sa place dans les champions conseillés. Vayne prend sa place en S+.
  • Karma descend de rang S+ pour passer dans les champions conseillés.

Bonne lecture !

Hightlight

Afin d’illustrer notre tier list, nous mettons à l’honneur 1 ou 2 champions dans notre vidéo spotlight de ce patch.
Tirés de nos listes, le ou les champions que nous vous présentons dans cette vidéo ne sont pas forcément les champions abusés ou sur-dominants du moment. Il s’agit d’avantage de champions que nous voulons mettre en avant pour les changements reçus sur ce patch.


Top Lane

Champions Meta : Rang S+

Yasuo est toujours aussi populaire sur la voix du haut (comme sur celle du milieu). Son arsenal de sorts lui permet de mettre sous pression ses adversaires qu’il peut facilement punir s’ils s’exposent. Il est globalement à l’aise à tous les moments de la partie, et il est capable de déployer un snowball hors norme si on lui en donne l’occasion. Surtout face à un adversaire qui réagirait mal face à lui. Même sans ça, Yasuo ne sera jamais à sous-estimer si la partie avance…

Kennen va rester fort en ce début de pré-saison. L’arrivée des assassins ne va pas ralentir le jeu et donc l’impact de Kennen ne bougera pas.  Sa présence au top laisse le champ libre à un possible champion AD sur la voix centrale, et le double AP reste de toute façon efficace. Le ninja peut continuer d’abuser de ses contrôles, de son burst à distance et de sa mobilité pour agresser et épuiser ses adversaires. À l’heure des combats d’équipe, le flanking d’un Kennen laisse redouter son arrivée dévastatrice sous R (Maelström).

Poppy s’est fait plus qu’une place sur cette top lane, forte de la nouvelle maîtrise Courage du Colosse qui lui offre une tankiness encore accrue. Toujours aussi difficile à sortir de sa ligne, la Yordle profite d’un équipement assez peu cher pour monter en puissance, tout en attendant l’ouverture qui lui permettra de punir son adversaire. Plus tard au moment des combats d’équipe, Poppy est un énorme tank qui s’occupera à encaisser les dégâts pour son équipe tout en perturbant le placement de l’équipe adverse. A ne pas sous-estimer!

Jayce monte en puissance quand vous montez en ELO (car plus difficile d’accès). Le séducteur profite d’une meta qui lui convient autant dans sa forme que dans la durée moyenne des parties, et le peu de changements que nous entrevoyons pour cette ligne du haut ne devrait pas changer la donne. Jayce est très complet et agressif, et il domine la plupart de ses match up par sa portée et son poke. Plus tard dans la partie, il peut se regrouper et faire pleuvoir ses orbes pour affaiblir l’équipe adversaire, ou s’orienter vers du split push.

Champions conseillés

Poppy est actuellement le choix de la sécurité pour cette top lane. Très simple mécaniquement, il est difficile de sortir la Yordle de sa ligne. Elle tient relativement bien contre tous les champions (ou presque) et aura même quelques bons match ups entre sa tankiness, l’anti-charge de son Z (Présence immuable) et les dégâts de son combo. Son passif (Ambassadrice de fer) lui assure même un peu de farm si jamais elle est zonée, ou un poke à ne pas trop négliger. Poppy se joue en 12/0/18 pour profiter des nouvelles maîtrises (Intrépide et Force du Colosse) qui renforcent encore un peu plus ses points forts, et elle se monte tank autour de la Cape Solaire, du Gantelet Givrant et généralement d’un Visage spirituel. Son rôle sera de tenir son poste avant de venir tanker pour son équipe, de bloquer les carry adverses lors des combats, d’enlever les menaces immédiates ou la front lane adverse de son R (Verdict de la Gardienne), voire de désengager avec. Poppy n’est pas playmaker, mais extrêmement solide.

Yorick s’est un peu la force tranquille des lanes bully, car la force d’un Yorick réside surtout dans sa puissance de push depuis une position reculée (ou presque). Il suffit d’être patient et de jouer sans prendre de risque le temps de lever ses goules. Une fois levées, tentez de connecter votre E (Brume endeuillée) sur le champion adverse : poursuivez l’agression si ça touche, contentez vous de pousser la vague en cours sinon. Une fois son R (Élégie des Îles) débloqué, le Berger des âmes mettra véritablement à mal la ligne adverse, le champion adverse s’il s’y trouve, ou sa tourelle dès qu’il s’en écarte. Yorick se monte en 12/0/18 pour profiter du soin de son A (Derniers sacrements) et de la Poigne de l’immortel tout en restant menaçant si son adversaire s’expose. Il démarre souvent sur une Force de la Trinité avant de s’orienter Bruiser (Plaque du mort, Visage spirituel), mais nous le conseillons porté encore davantage vers le split push en l’équipant d’un Portail ZZ-Rot juste après votre Trinité. Si votre adversaire s’écarte un peu trop de sa ligne, ses bâtiments seront à vous sans l’ombre d’un doute !

Nautilus est de retour, et si vous préférez les tanks aux bruisers ou assassins du moment,  alors il est fait pour vous. Le style de Nautilus change assez peu, et même s’il manque un peu de dégâts sur cette top lane il compense d’un assez bon contrôle de sa ligne, notamment via son E (Réplique). Nautilus est difficile à tomber car son kit de sorts lui permet énormément de largesses. Mais il devra souvent patienter jusqu’à la venue de son jungler pour offrir ou prendre un kill sur son adversaire qui aura du mal à s’échapper de tous les contrôles dont dispose le Titan. Nautilus patiente ainsi jusqu’à s’équiper d’un Portail ZZ-Rot afin de refuser l’accès à sa tour, jusqu’à inverser petit à petit le rythme des vagues vers les tours adverses. Nautilus a adopté un 12/0/18 monté autour des nouvelles maîtrises de l’arbre Volonté qui renforcent pour lui aussi les domaines dans lesquels il était déjà fort. A moins que vous ne préfériez l’option Méditation et Bandit qui permettent de mieux tenir les débuts de parties. Côté équipement, privilégiez le ZZ Rot avant les classiques Cape Solaire, Gantelet Givrant ou Médaillon de l’Iron Solari.

Bans conseillés


Yasuo
est un ban de sécurité car même s’il est très demandeur mécaniquement, il est trop facile de voir un coéquipier se laisser abuser par sa mobilité et son burst dès le début de partie. Un bon Yasuo c’est en général la chose que vous ne voulez pas voir dans l’équipe adverse. Autant ne pas prendre le risque.


Kennen
est l’un des champions les plus forts du moment, en plus d’être pénible à affronter sur sa ligne. Un Kennen est trop rapidement efficace, et c’est un risque de le laisser ouvert.

 Jungle

Champions Meta : Rang S+

Rengar sort de sa mise à jour, et alors que son R (Chasseur-né) et son Collier de dents ont été ajustés pour être moins frustrants (pour tout le monde), le Félin trouve dans ces changements un buff des dégâts et ratios de tous ses sorts. Ce nouveau Rengar doit désormais être plus précis pour assurer ses kills, mais une fois en main son potentiel de 1v1 n’a rien perdu. Alors que son A (Esprit sauvage) peut désormais s’éviter, une bonne maîtrise est souvent récompensée d’un kill comme autrefois (et c’est encore plus vrai dans les ligues plus faibles). Le nouveau collier lui assure toujours de pouvoir snowball, potentiellement plus rapidement qu’avant s’il choisit correctement ses cibles. Enfin, quelques nouveaux outils viennent compléter la panoplie. Notamment un anti-contrôle… en avait-il besoin ?

Zac devrait se maintenir dans cette meta, et ce malgré la montée en puissance des assassins et la disparition de la maîtrise Force des âges. Moins « gros » par défaut, Zac fait partie de ces junglers qui sauront profiter de sa remplaçante, Courage du Colosse, en parvenant à l’activer sur chacun de ses ganks. Zac reste ainsi ce monstre de flanking, surgissant de nulle part sur son E (Fronde) et divisant les rangs adverses de son R (Boing !). Pénible à gérer, son passif (Division cellulaire) offre même un peu de souplesse au champion.

Kha’zix reçoit des changements très intéressants également et il s’impose un peu plus comme un incontournable de la jungle dans ce début de meta assassin, contre laquelle il peut largement tirer son épingle du jeu. Kha’zix a besoin d’une meilleur vision de jeu pour être efficace et il fait face à de nouveaux choix d’évolution. Si sa base de dégâts sur une cible isolée est ajustée, il gagne désormais en dégâts sur le temps face à elle(s). Kha’zix est ainsi plus efficace dans le contrôle de sa jungle, et moins frustrant pour les cibles qu’il peut surprendre. Sans doute un peu moins fort sur son ancien pic de puissance (anciennement au niveau 6), l’insecte du néant doit attendre le niveau 11 pour retrouver (voire dépasser) la puissance qu’il pouvait déployer.

Champions conseillés

Amumu a l’avantage d’être très versatile, et il peut autant remplir le rôle de tank que combler un manque d’AP dans votre équipe. Relativement facile à jouer, seul son A (Jet de bandelette) demande finalement un peu de précision (que l’on peut minimiser avec un Smite du Traqueur), et son R (Malédiction d’Amumu) se repose surtout timing et bon positionnement pour être game breaker. Peu à dire sur ce champion connu de tous, sinon qu’on vous le conseille dans sa version hybride AP/Tank plus facile à jouer, grâce à l’impact de votre R. Il se monte alors en 12/0/18 et se démarre avec un Enchantement : Échos runiques. Équipez vous ensuite d’un Sceptre de Rylai si vous et votre équipe menez la partie, sinon d’une Cape Solaire pour assurer un peu de tanking. Puis complétez l’autre. Vous cumulez ainsi de bons dégâts à une assez bonne tankiness. Achevez le tout d’un Sceptre Abyssal ou d’un Voile de la Banshee avant de récupérer un Ange gardien ou une Cotte épineuse (selon l’état de la partie toujours). Vous ferez peser une énorme menace sur les combats d’équipe par votre simple présence.

Hecarim est relativement simple d’accès, et la perte de la Force des âges devrait se compenser avec les nouvelles maîtrises qui renforcent encore un peu plus sa puissance d’engagement : Sang frais et Courage du Colosse. Hecarim reste également à l’aise dans cette nouvelle jungle, entre son soin, ses dégâts AOE et le support des nouvelles plantes qui amoindrit un peu son début de partie parfois difficile. Le centaure se joue en 12/0/18 et cherchera toujours à compléter sa Force de la Trinité au plus vite. L’enchantement : Titan cendré est quasiment obligatoire avec la disparition de la Force des âges, et Hecarim endosse ainsi ce rôle de bruiser qui engage pour son équipe, prêt à terroriser les rangs adverses et à retirer complètement un carry adverse de l’équation.

Vi est l’option (plus) offensive dans nos champions conseillés. Vi profite de la meta plus early et qui se snowball de nouveau depuis la phase de laning. Elle est un ganker redoutable et son A (Brise-coffre) viendra bien souvent forcer un flash dès son premier gank au top ou au mid (parfois les 2), car l’encaisser peut trop facilement être synonyme de mort concédée. Une fois le flash consommé, c’est un appel à revenir pour le Cogne de Piltover. Pour être parfaitement efficace avec Vi, il faut apprendre à profiter du passif du son Z (Coups fracassants) pour infliger très vite d’énormes dégâts en profitant de ses effets, ou à bien orienter votre Brise-coffre pour repousser l’ennemi vers vos alliés. Quant à son R (Marteau-Pilon), il assure bien souvent un kill en phase de lane, ou permet d’aller chercher un Carry lors des combats (tout en semant un peu de chaos sur votre chemin). Vi aura tendance à elle aussi aller chercher la Force du Colosse dans un 12/0/18 qui vous permet d’encaisser la réaction adverse après votre engagement. À moins que vous ne préfériez l’option plus all-in du Décret du Lord fulminant. Privilégiez un équipement AD que vous pourrez orienter bruiser dans un second temps, mêlant dégâts à une tankiness suffisante. Et alors que la Force de la Trinité reste extrêmement populaire et efficace sur la championne, n’hésitez pas à lui préférer le Couperet noir si la composition adverse laisse présager un trop plein d’armure.

Bans conseillés


Rengar est beaucoup trop fort actuellement si il snowball. Et la légende veut que le Rengar adverse finisse toujours par être feed… Très fort et surtout très populaire suite à sa mise à jour, c’est sans doute le jungler à enlever de la sélection.


Zac est resté efficace, et à moins de le prendre de vitesse il deviendra rapidement trop difficile à tuer pour votre équipe. Donc à moins de vouloir le sécuriser ou d’avoir confiance dans votre jungler pour le contrôler, c’est sans doute plus sage de le bannir.


Mid Lane

Champions Meta : Rang S+

Talon est selon nous le grand gagnant de ce 6.22. La mise à jour est assez complète, et à l’image de Rengar il a gagné sur un peu tous les plans : utilitaire, dégâts, ratios. Son combo est plus dévastateur qu’avant, avec un saut ciblé sur sa victime et un Z (Ratissage) qui applique un ralentissement amplifié. Et si son R (Assaut ténébreux) n’a pas tellement changé, c’est surtout son nouveau E (Voie de l’assassin) qui le rend si dangereux ! Si Talon parvient à prendre l’avantage sur sa voie, ce nouveau sort lui permet de se déplacer entre les voies et dans la jungle comme personne, ce qui est fort autant pour décaler que pour tendre des pièges ou s’échapper.

Syndra devrait continuer de dominer cette meta early/mid game, d’autant plus que ses dégâts de base lui permettent de dominer la plupart des assassins dès les premiers niveaux. Son niveau 6 est bien souvent synonyme de kill, son R (Déchaînement de puissance) lui offrant un énorme burst qui surprendra toujours ses adversaires. Et si elle s’assure de prendre l’avantage, depuis la portée de son poke, ses dégâts et le snowball qu’elle peut mettre en place, Syndra peut très rapidement dominer la partie. Une fois sa ligne écrasée, Syndra se fera un plaisir de tuer son adversaire en boucle s’il s’expose, le jungler adverse si elle le croise, ou d’enlever quasiment instantanément un carry dès le début des combats.

Viktor est relativement à l’aise face à beaucoup de champions de cette ligne, et il profite de sa portée et de son kit de sorts pour progresser tranquillement jusqu’à pouvoir arracher ses adversaires qui auront du mal à lui résister après la complétion d’un Sceptre de Riley ou d’un Fléau de la Liche (véritables boosts dans l’arsenal du champion). Viktor met un peu plus de temps à obtenir son (vrai) premier pic de puissance qu’une Syndra, mais il est tout autant capable de snowball sa partie et les combats d’équipe.

Champions conseillés

Malzahar est très simple à prendre en main, et reste efficace malgré des bans qui ne tournent plus autour de lui. Il peut se révéler assez faible dans les tous premiers niveaux, mais après un premier achat et quelques points dans son E (Visions maléfiques), sa phase de laning et son farming sont finalement largement simplifiés, le dot et son Z (Nuée du néant) assurant bien souvent l’essentiel pour lui. Malzahar condamne alors son adversaire à rester sur sa ligne en lui faisant redouter son R (Poigne du Néant) qui peut permettre de sécuriser un kill si ses E et Z ont été appliqués avant, ou si son jungler se synchronise avec lui. Mais avant d’agresser son adversaire plus franchement il faudra attendre de compléter un Morellonomicon et un Sceptre de Rylai. Alors ses créatures pourront ralentir et grignoter ses adversaires. Malzahar se joue en 18/12/0, et son équipement se complète en général de pénétration magique.

Ahri reste globalement à l’aise dans un peu chaque meta, s’adaptant à ses adversaires et au rythme des parties sans réellement souffrir de mauvais match up. Elle assure un bon farm relativement facilement de son A (Orbe d’illusion) tout en agressant son adversaire, qu’elle pourra burst en un combo si son E (Charme) trouve sa cible. Son niveau 6 lui offre un excellent burst tout en lui permettant de se repositionner lors des combats. Excellente tenue de ligne, très bonne capacité à décaler, et snowball toujours efficace : voilà ce qui fait d’Ahri un laner à conseiller. Elle se joue autour du Décret du lord fulminant dans un 12/18/0 classique, et s’équipe d’un Morellonomicon avant s’orienter généralement vers un boost de son burst et de sa mobilitié (Sceptre Abyssal, Echo de Luden…).

Anivia joue de son contrôle de l’espace, même s’il faut désormais connecter votre Gelure plusieurs fois à votre A (Lance de glace) ou votre R (Tempête glaciale) pour retrouver les dégâts d’avant nerf (6.19), surtout après un premier retour avec uniquement une Larme de la déesse en poche. La phase de laning du Cryophénix reste malgré tout relativement simple une fois que l’on s’habitue à son rythme. Anivia s’en sort surtout bien face aux assassins mêlée du moment qu’elle peut zoner voire écraser s’ils se laissent poke un peu trop, alors que son passif (Renaissance) rendra hésitant les all-in adverses. Lors des combats d’équipes, il faut s’assurer un bon positionnement mais son kit de contrôles et ses dégâts lui permettent bien souvent de dominer tout en divisant les rangs ennemis. Le Décret du lors fulminant est très facile à activer pour Anivia, ainsi le 12/18/0 est largement conseillé. Côté équipement, visez le scaling : Bâton de l’archange, Bâton séculaire, Rabadon et pénétration magique.

Ekko vient remplacer Akali dans les champions conseillés (d’ici un possible buff de la championne).  Légèrement modifié, le Ekko AP a trouvé dans ce patch un petit boost de sa puissance. Le gameplay du Fractureur du temps n’a pas tant changé, mais les changements dus à ce patch sur cette ligne centrale (et sur le reste de la carte) permettent à Ekko de s’y plaire de nouveau. Son rythme de jeu profite de la nouvelle maîtrise Sang frais, les ajustements sur les objets AP lui conviennent, et son R (Chronofracture) progresse mieux sur l’AP désormais tout en lui offrant un énorme atout face aux lignes agressives que l’on peut rencontrer en ce moment. Habituez-vous au champion avant de vous lancer dessus en parties classées, et il faudra souvent plus d’une cinquantaine de parties avant d’être vraiment à l’aise dans toutes les situations. Mais si son style vous convient, Ekko est un champion redoutable et qui restera quoiqu’il arrive un champion dont il faut se méfier. Il se joue en 12/18/0, et nous conseillons un build Burst et 40% de Réduction de délai: Morellonimicon, Scepte Abyssal, Protoceinture Hextech (ou un Fléau de la Liche, si l’un des deux derniers objets ne s’avère pas nécessaire à votre partie). A compléter d’un Ange Guardien ou d’un Rabaddon.

Bans conseillés


Talon
est un trop gros danger pour être laissé ouvert et potentiellement offert à l’équipe adverse. À retirer, à moins que votre équipe ne puisse (et veuille) le sécuriser en 1er choix.


Syndra
peut dominer sa ligne et déployer un snowball hors norme. C’est un trop gros risque que de la laisser disponible, même si tous les joueurs de Syndra n’ont sans doute pas le niveau requis.

AD Carry

Champions Meta : Rang S+

Vayne est sans aucun doute l’ADC dominant de ce patch. Alors que la meta plus agressive et des parties se terminant plus vite auraient pu lui nuire, le Chasseur Nocturne s’est parfaitement adapté. Son équipement s’est largement réorienté vers les coups critiques (Poignard de Stattik, Lame d’infini…), et la championne est ainsi très à l’aise face aux champions fragiles qui tentent de dominer la meta. Le passage de son R (Combat ultime) d’un bonus de camouflage à une invisibilité la rend encore plus délicate à gérer lors des combats. Elle peut alors littéralement tuer en trois coups ses adversaires grâce au bonus de son A (Roulade), qu’elle priorise désormais, et du troisième Z (Carreaux d’argent).

Jhin est un ADC qui reste à l’aise, capable de déployer des dégâts colossaux tout en étant utile pour son équipe très tôt dans la partie via sa portée et ses contrôles. Le Virtuose a cependant besoin d’une équipe capable de le protéger pour être pleinement efficace et lui permettre de lier l’immobilisation de son Z (Floraison mortelle). Mais bien entouré, il est véritablement à craindre. Bien maîtrisé (ou bien protégé), le champion compense même son manque de mobilité par ses mécaniques de kiting, et il peut sortir de loin derrière pour rejoindre les combats grâce à la portée de ses sorts et infliger d’énormes dégâts à distance.

Champions conseillés

Lucian reste présent même s’il n’est plus l’ADC ultra dominant qu’il a été plus tôt en saison 6. Et même si les tireurs tendance du moment peuvent le gêner, le champion tire partie de la nouvelle Ferveur du Combat (gain d’AD). Lucian est très nerveux et il se prend assez vite en main mais n’hésitez pas à lui consacrer quelques parties d’entraînement afin de bien comprendre comment exploiter au mieux sa mécanique de double-tir de son passif (Pistolerot). Il se joue en 18/12/0 et son équipement est revenu autour de la Faux spectrale et de la Lame d’infini (les changements sur la Létalité ne lui permettant plus de dominer les débuts de parties comme il a pu le faire).

Jinx s’assure un farm simplifié par son A (Flip Flap !) en forme de minigun, et punit de sa forme Lance-roquettes un adversaire qui s’exposerait un peu trop à sa portée ou à son Z (Zap !). Pour le reste, Jinx est assez simple à prendre en main et vise le late-game avant tout. Car c’est bien en mid/late game qu’elle brillera sur l’activation de son passif (Enthousiasme), détruisant alors cible après cible si on lui en laisse l’accès, bâtiments inclus. Gardez tout de même en tête que Jinx n’a aucune mobilité, et qu’elle doit être largement protégée pour être efficace. Il lui faut donc un support adéquat. Jinx se monte en 18/12/0 (ou en Ferveur du Combat, au choix). Elle essaye généralement de revenir de son premier achat avec un Glaive BF en poche, avant de s’orienter vers un Ouragan de Runaan afin de minimiser l’attente du prochain pic de puissance. Pour le reste c’est un ADC old school : Soif-de-sang, Canon ultrarapide, Salutation de Dominik…

Miss Fortune est assez simple à prendre en main. Son burst est compris et efficace après une quinzaine de parties, et alors que vous progresserez dans les paliers, vous continuerez de perfectionner votre jeu dessus jusqu’à parfaitement la maîtriser. Si vous optez pour un build Létalité, Miss Fortune se joue agressivement sur son poke et tente d’abuser de la maîtrise Toucher du feu mortel d’un 18/12/0. Orientez-vous dans ce cas pour un équipement qui privilégie Drakthar, Youmuu et Couperet afin de descendre très vite vos cibles. À l’inverse et si vous préférez une option plus sage, le 18/12/0 reste une option très viable. Plus classique, il fait davantage pour les combats d’équipe prolongés et se monte autour de la Faux spectrale et de la Lame d’Infini. Apprenez tout de même à jongler entre vos pics de puissance, plus espacés dans ce build.

Bans conseillés

Aucun. À moins que vous ne redoutiez vraiment un ADC en particulier, nous estimons qu’aucun ADC ne mérite de prendre un slot de ban à l’heure actuelle.

Support

Champions Meta: Rang S+

Blitzcrank est un support réellement craint malgré une phase de laning qui peut vite devenir ingrate. Il n’en demeure pas moins redoutable et redouté. Le Golem peut condamner ses cibles s’il gère suffisamment bien ses agressions (et touche ses Grappins propulsés), et il dispose d’un peel appréciable via son E (Poing d’acier). Blitz demeure ce support capable du meilleur comme du pire en lane, mais qui sera dans tous les cas game breaker en fin de partie sur le moindre grappin réussi.

Zyra se sert de sa capacité à immobiliser un ennemi et à lui infliger d’énormes dégâts pour zoner et prendre le contrôle de la voie du bas. Attention tout de même à vos ronces qui peuvent rendre difficile le travail de last hit de votre ADC, ou aux duos adverses capables de vous all-in car Zyra reste très fragile. Une fois votre R (Ronces étrangleuses) débloqué, il sera temps de découper toute une équipe ou d’aider à valider rapidement un objectif comme un Dragon ou le Baron Nashor.

Champions conseillés

Janna n’est jamais totalement hors meta, surtout pas en solo Q, et surtout pas quand les assassins se font pressants. Sur sa ligne, Janna assure son tireur de sa protection et gêne énormément la duo adverse de son poke et de ses contrôles. À l’heure des combats d’équipe, son poke continue de gêner les rangs ennemis et son R (Mousson) permet de repousser un engagement ou un go-in adverse, tout en assurant son équipe de son soin. Janna peut ainsi gérer l’espace pour garder ses alliés en position de sécurité. Il vous faudra sans doute consacrer 20 à 30 parties avant d’être parfaitement à l’aise avec votre rôle et vos outils, car Janna s’occupe autant de ses alliés que de ses ennemis. Son 0/18/12 rend ses soins et boucliers encore plus efficaces, alors que le support tirera sans doute partie des nouveaux objets de support et notamment du récent Rédemption qu’elle couplera à son Encensoir ardent (mais la Pierre et le Rubis de vision reste votre priorité !).

Morgana est un support qui contre de son E (Bouclier noir) les agressions d’un Blitz, d’un Thresh ou d’une Leona pour ne citer qu’eux. Elle peut également lier de bons dégâts sur son A (Sombre dessein) et son Z (Terre maudite) qui lui permettent de facilement tirer partie de la Lame du voleur de sorts et de ses évolutions. Généralement jouée en 0/18/12 afin de renforcer la pression qu’elle peut mettre de son A ou de son Z, vous pouvez tenter de rentabiliser votre Lame du voleur de sorts en abusant de votre Z (attention à votre mana !), ou patienter jusqu’à connecter votre Sombre dessein afin de maximiser vos dégâts. Les dégâts de Morgana suivent d’ailleurs très bien un équipement plus AP que les autres supports et lui permettent de semer le chaos dans les rangs ennemis lorsqu’elle active son R (Chaînes spirituelles), sort qui peut justifier la présence d’un Sablier de Zhonia dans l’inventaire de la dame. À noter également le nouveau Rédemption qui pourrait séduire plus d’un joueur de Morgana, et il ne serait pas étonnant de la voir renforcer son rôle de support (via son Bouclier noir) grâce à ce genre d’objets.

Karma est un support très agressif, capable de diriger la bot lane et de carry une partie. N’hésitez pas à abuser de son poke très violent et de ses bons dégâts pour agresser sans cesse le duo adverse, tout en prenant garde à votre mana. Son boost de vitesse et les contrôles apportés par son A (Flamme intérieure) ou son Z (Volonté concentrée) lui permettent de jouer autant agressivement que défensivement, et font de la championne un ennemi redoutable capable de punir une erreur de positionnement adverse afin de préparer les kills pour son équipe (ou pour elle-même). Karma se joue en 0/18/12 et vient profiter elle aussi du nouveau Rédemption qu’elle combine volontier à l’Encensoir Ardent et à un peu d’AP.

Bans conseillés


Blitzcrank
peut trop souvent condamner un ADC ou un support inattentif à bas ELO, et faire snowball sa ligne (et la partie) pour son équipe. C’est sans doute le choix le plus sécuritaire pour ce poste. Cette priorité de ban peut se ré-orienter sur Zyra lorsque vous montez en ELO, mais en attendant c’est bien de Blitz que l’on parle.


Zyra
est très pénible à affronter en ligne et représente une vraie menace, source d’AP, malgré son rôle de support. Si vous commencez à la voir fleurir dans vos parties, un ban semble tout à fait approprié.

 

 

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

Vous aimerez aussi...

17 réponses

  1. Arikaran dit :

    Vous avez oublié de notifier que Kennen fonctionne très bien avec la nouvelle maîtrise courage du colosse.

    Vayne est pas mal aussi avec la nouvelle lame de Drakthnarr vu qu’elle peut proc facilement le passif avec sa roulade.

    • xWormer dit :

      Salut Arikaran,

      Kennen peut activer le Courage du colosse mais ce n’est pas idéal dans l’optique du champion. Le Décret lui permet de mettre encore plus de pression dès le début de partie et c’est bien tout ce qu’il cherche. C’est encore plus vrai lorsque l’on compare l’arbre de Volonté à l’arbre d’Ingéniosité: Kennen perd énormément à s’orienter sur la Volonté (dégâts, délai de récupération…) pour gagner sur des détails dont il n’a pas besoin (résistance, régénération…).

      Au sujet de la Draktharr, même si elle n’est pas hors sujet sur Vayne elle n’en profite véritablement que pendant l’ulti alors que le build coups critiques lui profite tout le temps. A la limite en dernier objet, en remplaçant la Soif de Sang peut être. Mais le bouclier de la Soif-de-Sang permet à Vayne de survivre sur un all-in, c’est dommage de s’en passer.

      Bref, voici pour tes remarques.
      Sinon nous n’entrons pas dans le détail de l’équipement ou des maîtrises pour les champions meta, afin de pouvoir le faire encore davantage pour les champions conseillés. Mais n’hésite pas à partager tes questions ici, on y répond avec plaisir!

      • Arikaran dit :

        Je suis tout à fait d’accord avec vous mais la maîtrise courage du colosse peut être vraiment forte avec Kennen. Je m’explique :
        – La maîtrise est actuellement OP.
        – Kennen peut la proc hyper facilement avec son kit de sort et son ulti (avec 40% de CD on peut la proc sur chaque ulti sans gaspiller la maîtrise).
        – La maîtrise fonctionne parfaitement avec le core item de Kennen à savoir le Tourment de Liandy vu qu’il offre des PVs qui augmente le bouclier de courage du colosse. A cela on peut ajouter un Rylai qui peut permette à Kennen de ralentir toutes les cibles sous son ulti en plus de ses stuns par intermittence et d’augmenter encore la puissance de courage du colosse, ce qui fait qu’un Flash In + R de Kennen donne quasiment un Teamfight gratuit (Team adverse <= Slow + Stun + Dégats).
        – Courage du colosse permet aussi à Kennen de tempo un peu plus avant d'utiliser son Zhonya voir de ne pas l'utiliser vu le bouclier que la maîtrise peut donner. Ce qui permet également de pouvoir utiliser le Z de Kennen une deuxième fois vu qu'on est pas sous Zhonya.
        – On peut dive plus facilement avec. (J'ai déjà fait un dive en stunnant l'adversaire via le kit de sort de Kennen pour l'empêcher de s'échapper, et ensuite de ressortir FullLife grâce à courage du colosse (sans avoir besoin d'utiliser le Zhonya comme décrit ci-dessus).

        Donc oui on perd les quelques dégâts qu'offre le décret mais en contrepartie on peut compenser la nature squishy de Kennen et trade plus facilement tout en prenant moins de risque.

        Conclusion : cela permet d'avoir un Kennen un peu plus tanky tout en faisant des dégats, et également d'utiliser toute la capacité utilitaire de Kennen.

        Note : je joue OTP Kennen en ce moment (sauf Jungle et j'ai arrêter de faire Kennen ADC vu que mon niveau en ADC n'est pas assez bon pour prendre un pique exotique comme lui), mais je vous conseille Kennen Support (avec courage du colosse c'est pas mal). D'ailleurs, pourquoi ne pas faire un article sur les picks exotiques (mais viable) du moment ?

        • xWormer dit :

          Je n’ai pas dit que la maîtrise ne fonctionnait pas, simplement qu’elle apporte moins pour le rôle de Kennen sur une solo lane. Ce que tu parviens à faire avec 18 pts en Volonté, tu le feras mieux et plus vite en 1v1 avec un Décret, et tu as le Zhonia pour les combats d’équipe.
          Après en lisant ton commentaire je trouve ça intéressant pour du Supp. Sans être convaincu, mais au moins à tester! 🙂

          • Arikaran dit :

            En support

            Point forts :
            – Bons dégâts pour pokes (+ passif du Z qui fait de bons dégats : 80% de l’AD en plus sur une AA)
            – Capacités à stun (+ stun en aoe avec le R)
            – Bon dégâts de base
            – Bonne move speed avec le E pour fuir/chase/stun (avec le passif des marques de Kennen)

            Point faibles :
            – Squishy => à compenser avec des items PVs + Zhonya pour l’amure et la compatibilité avec l’ulti
            – Pas facile de peel si on n’arrive pas à poke ou stun les adversaires (toujours stacker un Z pour défendre ou attaquer)
            – Pas de soins ni de bouclier pour l’adc

            C’est plutôt un support agressif, je le joue soit avec la lame du voleur de sorts pour bien poke (actif du dernier item qui marche bien pour chase afin d’utiliser les stuns de Kennen), soit avec le bouclier runique pour tanker plus (actif qui marche bien avec l’ulti).

            Pour les trades en botlane je cherche toujours à stun l’adc + le support en face afin de laisser mon adc libre pour les découper. Sinon je me concentre à stun l’adc en face tout en l’affaiblissant pour tempo afin que mon adc se débarrasse du support ennemi (s’il ne peut pas focus celui d’en face à cause du support ennemi.).

  2. Amoth dit :

    Bonjour,
    Que pensez vous de Twitch ? Il est actuellement le meilleur adc avec Vanne et vous n’avez fait aucun commentaire sur lui…

    • xWormer dit :

      Salut Amoth!
      Nous ne pensons pas que Twitch soit le ou l’un des meilleurs ADCs actuellement.
      Il est assez en forme, il a un bon win rate, mais il n’a pas une présence incroyable (moins de 10%). Il a sans doute l’avantage d’être plus efficace que Vayne en début de partie et se maintient par la suite, là où Vayne doit toujours patienter un peu avant de connaître un énorme pic de puissance en fin de mid-game. Mais il reste particulier à jouer, notamment dans sa relation avec son support.
      C’est sans aucun doute un très bon ADC, mais pas S+ pour le moment.
      Quant aux champions conseillés, on lui en a préféré d’autres pour le moment. Mais on suit l’évolution de la meta (qui bouge encore énormement), et s’il continue de monter il rentrera dans nos listes 🙂

  3. Wukyo dit :

    Je pense que Vayne fait partie des godtiers en adcarry en ce moment. Elle possède le meilleur winrate à son poste. La chasseuse possède des dégâts monstrueux en mid lategame.

    • xWormer dit :

      Salut Wukyo!
      On discute justement de mettre la liste à jour avec l’équipe, et tu serai passé 2h plus tard Vayne aurait été placé en S+ Meta! Il y a eu plus d’impact que prévu sur la bot lane, et Vayne s’en sort extrêmement bien.
      Merci pour ton com’ (et je me lance sur la maj).

  4. Brimel dit :

    A propos des sorts de Talon, il me semble que son sort est nommé « Voie de l’assassin » plutôt que « Voix de l’assassin » ^^

  5. Asheurr dit :

    En midlane j’aurais aussi conseillé Orianna vu à quel point le champion est safe entre autre.

    • xWormer dit :

      Oriana est assez forte actuellement, en effet. Mais elle demande pas mal de temps de jeu avant d’être parfaitement efficace.
      Nous suivons attentivement l’évolution de la meta, notamment pour quelques postes ou champions (Akali, les ADC…) et il n’est pas impossible que nous venions mettre tout ça à jour à mi-patch.

      Merci pour ton commentaire 🙂

  6. Anonyme dit :

    Bonjour,
    Une petite erreur : on parle de Yorick dans les champions conseillés, mais c’est l’image de Darius qu’on voit.
    Et je ne joue pas MF, mais j’ai l’impression que la Draktharr n’est plus terrible sur elle en raison des modifications qui visent à en faire un objet purement d’assassin.

    • xWormer dit :

      Image corrigée, merci!
      MF se joue toujours à la Draktharr pour le moment, peut être par habitude. On reste attentif au build et à ses évolutions en ce début de pré-saison, on viendra repréciser ou corriger au besoin 🙂

  7. Hielak dit :

    Attention sur la top lane vous conseillez Yorick et vous avez mis la miniature de Darius…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.