TIER LIST SOLOQ – Patch 8.18

  • c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09

Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

————————————————————————————————————————————-

Important :

Nos tierlists s’adressent aux ligues Bronze / Argent / Or et bas de Platine.
Les champions qui la composent s’articulent autour de 2 axes:

  • Les champions Méta : les champions en forme du moment et qui illustrent la méta actuelle de la ligne. Ce ne sont pas forcément les champions que nous conseillons de jouer, mais plutôt ceux qu’il faut vous attendre à croiser et dont il faut vous méfier. Bien sûr, savoir et pouvoir les jouer est un plus.
  • Les champions conseillés : au-delà ou en complément des champions forts du moment, il s’agit pour chaque ligne d’une liste de champions le plus souvent simples d’accès et que nous sélectionnons pour vous. Si vous hésitez ou cherchez un nouveau champion à jouer cette liste est faite pour vous.

Afin de compléter cette liste, vous trouverez en fin d’article un exemple type des bans à viser lors de la sélection de champions: champions soit trop en forme pour être laissés ouverts, soit simplement pénibles à affronter.

Même si nous considérons les informations telles que les champions joués en LCS et autres ligues pro, ou encore les plus forts taux de ban/victoire du moment, nous privilégions avant tout la réalité de la solo Q pour les ligues concernées et la prise en main ou la viabilité des champions conseillés.
Certains choix peuvent vous paraître étranges mais gardez à l’esprit que nous cherchons aussi à orienter des joueurs parfois non-habitués à un rôle et pour des ligues souvent plus permissives. Nous espérons que vous apprécierez notre travail et notre point de vue.

Enfin, il se peut que nous venions ajuster cette liste en fonction de l’évolution de la méta, d’une mise à jour intermédiaire de Riot, des retours des joueurs/lecteurs, ou même d’un détail qui nous aurait échappé.
Et si vous n’êtes pas familier avec le langage de League of Legends ou certains termes de jeu que nous pouvons utiliser, n’hésitez pas à consulter notre Lexique.

Dernière mise à jour le 14.09.18

Bonne lecture !

Top Lane

Champions Méta : Rang S+

Garen n’aura que très peu ressenti son nerf au patch précédent. Toujours aussi simple à jouer et libre de se montrer dominant sur sa ligne du haut, Garen conserve sa place encore pour ce patch.

Irelia a largement regagné en puissance, suffisamment pour reprendre sa place dans nos listes. Son kit de sorts et sa puissance actuelle lui permettent d’abuser de la meta actuellement rencontrée sur cette ligne.

Jax conserve également son rang, la meta actuelle ne le menaçant pas assez directement. De quoi le laisser grossir et progresser tranquillement jusqu’à surpasser ses adversaires.

Champions conseillés

 

Gangplank n’est pas à placer dans toutes les mains, mais si vous maîtrisez ses bases il se montrera alors parfaitement efficace à l’heure actuelle. Et c’est notamment dû à l’absence (du moins au recul) des champions les plus à mêmes à le déranger en début de partie et avant qu’il ne commence à surclasser ses adversaires. Le Fléau des mers n’a pas bougé et se joue toujours sur la répétition de ses A (Pourparlers) qui lui permettent de bâtir son avance sur le plan économique. Il s’agira ensuite de savoir correctement positionner et utiliser vos barils pour menacer vos adversaires et détruire les combats d’équipe, tout en profitant de votre ultime global pour assurer votre présence sur la carte. Gangplank se joue le plus souvent encore avec des runes Inspiration + Sorcellerie qui renforcent encore davantage l’impact de ses Pourparlers. Selon votre adversaire ou votre style de jeu, nous vous conseillons tout de même d’essayer les runes Volonté + Sorcellerie (en optant pour Armure d’os et Chrysalide): si elles ne permettent pas de creuser davantage l’écart aux golds, elles auront l’avantage de vous offrir une meilleure tenue de ligne (et l’un dans l’autre, de finir par creuser l’écart). Côté équipement, la Force de la Trinité reste une première étape nécessaire tant le pic de puissance qu’elle apporte est grand. Après quoi Gangplank renoue avec ses premières amours et s’oriente vers un équipement agressif: Sterak, Youmu, Lame Tempête…

Sion est sans doute le tank le plus efficace à l’heure actuelle. Du moins en solo Q, et pour le peu de mécaniques qu’il demande. Si le Sion comète est toujours jouable, la version Optimisation glaciale a l’avantage de renforcer encore un peu plus l’utilité du champion lors des ganks de son jungler ou lors des combats d’équipe. Et c’est bien pour cette raison que vous le choisirez, et non pour trouver un champion ultra-dominant et capable d’écraser sa ligne (encore que, ça peut toujours arriver). Sion a toujours pour objectif premier de grossir et de devenir cette énorme ligne de front, si difficile à gérer et capable d’engager pour son équipe et de perturber les combats à sa guise. Votre objectif premier sera s’assurer votre équipement pour assumer votre rôle. Depuis des runes Inspirtation + Volonté (où il faut privilégier Philtre de Chronodistortion et Plaque d’Os), votre objectif sera avant tout de tenir votre ligne et de vous montrer pénible pour votre (puis vos) adversaire(s). Enorme tank, vous devrez être prêt à engager les hostilités pour vos coéquipiers puis à perturber les lignes adversaire. Pour votre équipement, c’est sans surprise que nous conseillons les classiques Cape Solaire, Casque adaptatif, Warmog et autres Cœur gelé.

Darius est en légère baisse de forme, mais il n’est pas à oublier pour autant. Relativement simple à jouer, Darius profite d’un début de partie extrêmement puissant et qui trompe encore beaucoup de joueurs de solo Q. Et si ça peut se gâter un peu pour lui après un premier retour, il lui « suffit » toujours d’avoir pris un peu d’avance pour poursuivre sa domination et devenir ce champion intenable et si pénible à affronter. Bruiser par définition, Darius couplera alors d’énormes dégâts à une très bonne résistance. Le plus difficile sera finalement de bien appréhender vos dégâts, et d’être capable de tenir votre adversaire de ligne sous pression sans pour autant vous vider de votre mana à tout va. Darius se joue en Précision + Volonté, et s’équipe désormais volontiers d’une Force de la Trinité, qu’il complète le plus souvent d’un Sterak avant de faire monter ses résistances: Plaque du mort, Visage spirituel…

Jungle

Champions Méta : Rang S+

Kayn peut se montrer autant dominant que versatile, profitant de trajectoires de gank exclusives qui lui permettre de surprendre les laners adverses. Si récupérée rapidement, sa forme finale lui permettra d’enterrer une ligne choisie, ou de s’adapter aux compositions des deux équipes. Ce qui fait de Kayn un jungler de premier choix à l’heure actuelle.

Graves est un champion toujours très à l’aise dans sa jungle et en duel, et ce dès le début de partie. Un avantage qui lui permet de profiter de toute la liberté qu’il peut espérer pour s’exprimer, tant dans sa jungle que lors de ses ganks.

Jax se maintient également à ce poste, profitant d’un rythme qui lui permet finalement de grossir et de s’exprimer. Si le champion s’exprime surtout une fois la Trinité en poche, ses ganks restent suffisamment redoutables pour justifier ce rang, et ce même plus tôt dans la partie.

Champions conseillés

Warwick est un champion tout indiqué aux junglers moins aguerris, ou cherchant un champion efficace tout en étant simple à comprendre et à jouer. Warwick nettoie ses camps avec une facilité déconcertante jusqu’à trouver le chemin de ganks qu’il peut mettre en place très tôt et très rapidement si sa victime avait la mauvaise idée de rester en ligne avec trop peu de PV. Et c’est bien sur le début de partie que se doit d’appuyer Warwick, peu de champions pouvant le contester dans les premières minutes de jeu et alors que sa puissance a tendance à s’épuiser lorsque les parties s’éternisent. Depuis des runes Précision + Sorcellerie, démarrez la partie avec un Collier rafraichissant afin de compléter votre Tiamat au plus vite pour accélérer le nettoyage de vos camps et d’assurer votre présence lors de ganks réguliers. Optez pour le Sabre de l’escarmoucheur, et occupez-vous à faire monter vos PV et vos résistances: Titan cendré, Visage spirituel, Plaque du mort… Si votre début de partie vous le permet, compléter rapidement l’Hydre titanesque ou vous lancer sur une Force de la Trinité est également possible.

Amumu a retrouvé sa place dans cette jungle relativement équilibrée et ouverte depuis plusieurs patchs maintenant. Si l’Enfant momie s’essayait déjà à retrouver son poste, Riot lui a offert au patch précédent un bonus de résistance non négligeable sur le passif de son E (Colère), le sort progressant désormais avec son équipement. On pouvait hésiter sur l’équipement à prendre pour Amumu, entre dégâts magiques (ce choix le fragilisant en fin de partie) et résistances (ce qui le force à compter sur ses coéquipiers). Le voici rassuré et désormais capable de monter un équipement que l’on pourrait qualifier de bruiser magique. Depuis des runes Volonté + Sorcellerie (avec Armure d’os), n’hésitez pas à vous équiper d’AP une fois votre Titan cendré complété: le Rylai et le Liandry sont tout indiqués pour ce nouveau choix d’équipement. Faites monter vos résistances par la suite, et vous aurez alors le mix parfait entre dégâts et résistances.

Vi a entamé un retour timide depuis quelques patchs, la championne se montrant autant à l’aise dans ses duels que lors de ses ganks. Résolument orientée vers la destruction des lignes ennemies, Vi devra malgré tout assurer son économie, la Trinité restant une étape généralement nécessaire dans l’équipement de la championne. Et si Vi renvient en force, c’est surtout et avant tout pour la puissance de ses ganks qui combinent contrôles et dégâts. Pour vous montrer tout à fait à l’aise sur Vi, nous vous conseillons des runes Domination + Précision (en optant pour Chasseur ultime, même si Chasseur vorace peut se montrer très bon également) qui vous permettront de terroriser vos adversaires de vos R (Marteau-pilon) lancés à répétition. Pour le reste, le plus important à assurer sera de toucher votre A (Brise-coffre) et de savoir profiter de votre E (Force excessive) en tant que réinitialisation de vos auto-attaques (afin d’activer votre Z plus rapidement). Vi se doit de rapidement assurer sa Force de la Trinité après son enchantement Guerrier, avant de s’équiper en pur bruiser: Sterak, Plaque du mort, Ange gardien…

 

Mid Lane

Champions Méta : Rang S+

Zed est redoutable, surtout s’il parvient à prendre le meilleur sur son adversaire. Il ne fait alors aucun doute qu’il sera capable de profiter de son avantage ailleurs sur la carte.

Yasuo est un champion qui reste très populaire, toujours capable d’abuser de ses adversaires de solo Q lorsqu’il est suffisamment bien joué… ou pas assez bien contrôlé.

Ahri se montre très à l’aise depuis plusieurs patchs déjà, et représente un choix très stable à l’heure actuelle. Suffisamment pour justifier ce rang.

Akali est maintenu à ce rang malgré des stats pas toujours à son avantage. Mais son taux de bans et le potentiel qu’elle représente nous invitent à la conserver ici encore pour le moment.

Champions conseillés

Malzahar est un très bon champion à conseiller. Une fois habitué au rythme dicté par ses E (Visions maléfiques) et Z (Nuée du néant), Malzahar vous offre un champion finalement assez simple à jouer et capable de se tenir hors de portée de gank ou des contrôles adverses. Et ces deux sorts se montrent même d’une grande aide aux joueurs ayant du mal à last hit, l’exercice étant largement simplifié dès que le mage dispose d’assez d’AP. Votre A (Appel du néant) et votre passif sont à conserver autant que possible pour vous prémunir des ganks ou des assauts de votre adversaire de ligne. Malzahar s’équipe de runes Sorcellerie + Inspiration qui renforcent largement son dot (Visions maléfiques). Si votre adversaire s’expose un peu trop aux rebonds de vos Visions, ou simplement si vous parvenez à lui appliquer directement dessus, vous grappillerez petit à petit ses PVs en combinaison de vos Nuées. Une fois votre niveau 6 récupéré, et si vous avez déjà entamé sa santé, n’hésitez pas à saisir la moindre opportunité pour appliquer votre combo afin de l’achever: E, Z, R. Dans le cas contraire, appelez votre jungler afin de combiner votre Poigne du néant à son gank. Résultat garanti. Côté équipement: Luden et Bottes de Lucidité, à faire suivre des Rylai, Liandry, Bâton du vide et Rabadon.

Anivia a l’avantage de s’en sortir assez bien face à la majorité des champions de la liste précédente. Lorsqu’elle est suffisamment bien jouée et qu’elle conserve ses distances, ses sorts (et son passif) lui permettent généralement de survivre aux assauts des assassins listés plus hauts. Jusqu’à pouvoir les dominer, s’ils s’exposent un peu trop où une fois que la partie a progressé. Car Anivia représentera toujours une menace lors des combats d’équipe où elle est capable de pleinement s’exprimer et de punir sévèrement quiconque s’exposerait à ses gelures. Jouez la avec des runes Sorcellerie + Inspiration, et contentez-vous dans un premier temps d’assurer le contrôle de votre ligne jusqu’à acquérir (et charger) votre Larme de la Déesse. Conservez votre A (Lance de glace) pour contrer les assauts de votre adversaire, et grappillez ses PVs de vos E (Gelure) tout en gérant votre mana. Votre but premier est de l’empêcher de vous agresser, le temps pour vous d’assurer votre économie et votre équipement. Une fois le Bâton séculaire et l’Archange en poche, il est temps de commencer à abuser de votre R (Tempête glacial) pour contrôler le terrain (ou les sbires) et de songer à connecter vos E (Gelure) plus agressivement pour profiter des dégâts doublés. Lors des combats d’équipe, Anivia contrôle l’espace de son ultime et divise les rangs adverses de son mur de glace. Complétez votre équipement d’un Rabadon, d’un Bâton du vide ou encore d’un Zhonia.

 

AD Carry

Champions Méta : Rang S+

Kai’sa peut se montrer très dominante lorsqu’elle est bien jouée ou mise dans les bonnes conditions, notamment une fois ses premiers objets en poche. Le plus dur restant pour elle sa phase de ligne, possiblement encore délicate face à certains champions.

Jhin a l’avantage de pouvoir tenir à distance ses adversaires jusqu’à venir leur coller sa 4e balle ou activer le passif de la Lame Tempête, objet qui s’est largement imposé dans son inventaire.

Miss Fortune est largement montée en puissance et en popularité, la belle se montrant ultra-dominante lorsque couplée au bon support (capable de maintenir avec elle le duo adverse sous pression).

Champions conseillés

Lucian est un ADC qui reste complet et très nerveux, et qui accueille ce patch avec un plaisir non-dissimulé (ratio du A légèrement augmenté). Mais il faut savoir que les champions que l’on croise actuellement sur la ligne ne lui offrent que peu de bons duels (sur le papier en tout cas). Si vos mécaniques sont suffisantes, vous serez toujours capable d’appuyer sur sa phase de ligne et d’abuser de son passif (Pistolero) pour progresser vers le milieu de partie. Et Lucian se montrera encore davantage dominant une fois une Lame du roi déchu en poche, à moins que votre préférence (ou la situation) n’aille vers la Faux spectrale en premier choix. Nous conseillons des runes Précision + Sorcellerie afin de tirer partie de son style de jeu plus nerveux. Ou fois les deux objets précédents assurez, vous aurez le choix entre un Couperet noir, un Danseur fantôme ou un Canon ultra-rapide (selon votre préférence), à compléter d’une Lame d’infini.

Jinx est revenu en forme depuis les modifications apportées sur les dégâts supplémentaires de son A (Flip flap!) et de la Lame tempête. La Gâchette folle de Zaun peut ainsi infliger des dégâts conséquents lors des escarmouches et combats d’équipes. Jinx n’a pas tellement changé et priorise toujours son A (Flip flap!) pour assurer sa phase de ligne et ses dégâts futurs. Elle aura toujours besoin d’un support capable de la protéger afin de la laisser s’exprimer. C’est plus que jamais en milieu de partie (ou en toute fin) qu’elle tirera son épingle du jeu sur l’activation de son passif. Optez pour des runes classiques Précision + Sorcellerie, et essayez-vous à la Lame tempête afin de profiter encore davantage des dégâts (critiques) de Poiscaille. Le reste est plus classique, et s’articule autour d’un Ouragan de Ruunan, d’un Canon ultra-rapide et de la Lame d’infini.

Support

Champions Méta : Rang S+

Pyke a prouvé qu’il fallait se méfier de lui, le support étant capable de prouesses lorsqu’il trouve les bonnes opportunités. Autant plaisant à jouer qu’il n’est frustrant de l’affronter.

Morgana s’adapte parfaitement aux duo actuels, quels qu’ils soient ou presque. Capable d’assumer un rôle de pur support, de poke ou encore d’AP (prenant même parfois le poste d’ADC), l’Ange déchu conserve une très bonne forme.

Nami apporte poke, soins, contrôles et capacité d’engagement. Capable de littéralement sublimer son ADC, l’Aquamancienne est parmi ce qu’il se fait de mieux à l’heure actuelle et à ce poste.

Thresh revient de plus en plus dans nos parties, à tel point qu’il aurait été injuste de ne pas le nommer ici. Peut être plus délicat d’accès que les autres supports de cette liste, le Garde aux chaines se présentent dans un rôle plus playmaker et versatile.

Champions conseillés

Sona embrasse la mode des supports AP pour venir profiter de son poke et rassurer son coéquipier de son soin. Dans un style un peu moins direct que Brand ou Fiddlestick, Sona doit se jouer de façon agressive afin de se montrer efficace. Il s’agit ici de bien comprendre le fonctionnement de son Accord de puissance. Pour profiter pleinement des dégâts de ce passif, il s’agira de charger 2 sorts en amont afin de libérer votre Accord de puissance Staccato tout juste chargé par un A (Hymne à la bravoure). Bien positionnée, Sona relâche ici un combo dévastateur et difficile à éviter. Selon la situation, il s’agira de parfois le charger en Diminuendo (Accord chargé au Z) ou en Tempo (Accord chargé au E) afin de garder l’avantage en toute situation. La tâche relève finalement plus de la bonne observation et anticipation que du génie mécanique, tant que votre Accord de puissance est maintenu à 2 charges. Une fois votre R (Crescendo) déverrouillé, vous gagnerez en plus une énorme puissance d’engagement. Et puisqu’on vous disait que Sona embrassait la méta des supports AP… équipez-vous de runes Sorcellerie + Inspiration, et empressez-vous d’acquérir une Larme de la déesse. Récupérez ensuite votre Oeil des veilleurs et un Fléau de Liche avant de complétez votre Archange. Assumez l’AP jusqu’au bout et complétez d’un Bâton du vide ou d’un Ludden.

Brand dispose de dégâts qu’on ne peut ignorer et capables de terroriser le duo adverse. Brand sera donc choisi pour dominer et pour zoner ses adversaires de ligne, grignotant leur santé jusqu’à les exposer à ses alliés (ou à ses propres dégâts). Il devra cependant prendre garde à son positionnement tout en s’assurant de trouver régulièrement la bonne occasion d’appliquer son poke et ses combos, et en faisant de son mieux pour ne pas (trop) gêner son ADC dans son exercice de last hit. Et il n’y a finalement pas beaucoup plus à dire sur le champion, qui abuse surtout de ses dégâts et punit de son étourdissement et de son passif lorsque l’occasion de présente. Brand se joue avec des runes Sorcellerie + Domination afin d’augmenter la pression qu’il exerce naturellement, et il s’équipe de davantage d’AP: Œil de veilleurs, Liandy, Rylai, Ludden ou encore Morellonomicon…

Leona revient logiquement en force, avec le recul de certains supports qui la dérangeaient un peu trop (Brand, Fiddle…). Si l’horizon n’est pas parfaitement dégagé pour elle, elle peut néanmoins de nouveau exister et retrouver sa place sur la ligne du bas. Rien n’a réellement changé directement pour elle, la machine à contrôles abusant toujours de sa force d’engagement et de peel. Prenez tout de même gare à ne pas engager à tout va, et à vous assurer que votre coéquipier est bien en position de vous suivre. Contentez-vous de le protéger et de le rassurer sinon. Pour le reste, Leona se joue en Volonté + Inspiration (avec Armure d’os) et s’équipe du kit du parfait petit support tank: Œil de l’Équinoxe, Vœu du chevalier, Solari, ou encore Zeke et Rédemption.

Bans

Voici un exemple de 10 bans que l’on pourrait vouloir faire actuellement sur la faille.
Ils ne prennent pas en compte vos envies ou maîtrises, et se concentrent donc sur la forme (pressentie) de certains champions en solo Q.

 

c27e554aae3b9803d9558f354e9b1c09Utilise le code — progressersurlol — pour bénéficier de 10% de réduction chez notre boutique partenaire !

Rends toi sur http://boutiqueleagueoflegends.com/

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. ghiden dit :

    Salut je suis silver 2 (en promo pour silver 1) mon nom d’invocateur est « BAK XIII » (EUW).
    Je main Sona, et je la joue avec un build nucléaire : Bane Lich, Rabadon, Ardent Censer, Void Staff.
    J’ai un winrate de 61% et 330k pts de maitrise.
    C’est un build très agressif, un peu long à mettre en place, mais il n’y a rien de mieux pour se sortir de l’elo hell, ça assure un support de qualité alors qu’à cet elo les supports sont souvent autofill.
    Sona est un champion au kit complet : movespeed (escape + int) damage ( self + ally ) heal (+shield) et un ulti qui stun toute la team adverse.
    Avec un flash et une ignite et quelques wards, il y a des très beaux moves à faire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.