TIER LIST SOLOQ – Patch 9.11

Bonjour à tous,

Et bienvenue dans cette Tierlist pour le patch 9.11

 

Important :

Nos tierlists s’adressent aux ligues Bronze / Argent / Or et bas de Platine.
Les champions qui la composent s’articulent autour de 2 axes:

  • Les champions Méta : les champions qu’il faut vous attendre à croiser lors de vos parties. Savoir et pouvoir les jouer est un plus.
  • Les champions conseillés : quelques champions que nous sélectionnons pour vous. Le plus souvent efficaces et simples d’accès, pouvant contrer certains des champions précédents, ou simplement si vous cherchez un nouveau champion à jouer.

Même si nous considérons les champions joués sur la scène pro, ou encore les taux de ban et victoire du moment, nous privilégions avant tout la réalité de la solo Q pour les ligues concernées et la prise en main ou la viabilité des champions conseillés. Gardez à l’esprit que nous cherchons aussi à orienter des joueurs parfois non-habitués à un rôle et pour des ligues souvent plus permissives. Nous espérons que vous apprécierez notre travail et notre point de vue.

Enfin, il se peut que nous venions ajuster cette liste en fonction de l’évolution de la méta, d’une mise à jour intermédiaire de Riot, des retours des joueurs, ou même d’un détail qui nous aurait échappé.
Et si vous n’êtes pas familier avec le langage de League of Legends ou certains termes de jeu que nous pouvons utiliser, n’hésitez pas à consulter notre Lexique.

Dernière mise à jour le 01.06.19

Bonne lecture !

Top Lane

Champions Méta

Darius est toujours prêt à assoir sa domination. Le champion se contrôle assez bien, mais la solo Q lui offre généralement trop de liberté dont il profite largement.

Nasus finira tôt ou tard par arracher les tours adverses tout en piétinant ses ennemis.

Aatrox est capable d’écraser sa ligne et son adversaire, jusqu’à pouvoir abuser de ses contrôles et de ses dégâts lorsqu’il rejoint la mêlée.

Jax est un duelliste hors pair, capable d’agresser et d’épuiser ses adversaires. Son début de partie reste son plus grand point faible, et celui sur lequel il faudra vous appuyer pour le contrer (ou l’épauler, selon le cas).

Champions conseillés

Garen conserve un très bon état de forme en solo Q. Garen vise à tenir sa ligne tout en essoufflant son adversaire d’assauts répétés. Privilégier le A (Coup décisif) permet d’assurer un poke régulier tout en pouvant reculer. Privilégier le E (Jugement) permet notamment de pousser votre ligne. Et il n’y a pas tellement plus à dire sur Garen, sinon que sa puissance se gagne sur la durée: l’absence de mana et sa régénération passive forcent ses adversaires à un choix parfois difficile: rester et s’exposer au risque de périr sur une activation prochaine de votre R (Justice de Demacia), ou retourner à la fontaine et sacrifier tous ces sbires que vous aurez déjà envoyés sous tour? Garen se joue en Volonté + Précision (avec Second Souffle) et s’équipe des classiques Couperet Noir, Gage de Sterak, Plaque du Mort et Visage spirituel.

Urgot est un lane bully capable d’écraser sa ligne, avec l’avantage de se montrer à l’aise face à la majorité des champions cités jusqu’à présent. Champion à distance, Urgot met à mal la plupart des champions qu’il agace de son poke jusqu’à les menacer d’un possible R (Règne de la terreur), qui conclura un échange engagé à votre avantage ou punira un adversaire hésitant à rentrer à la fontaine malgré un pool de PV trop bas. Urgot se joue en Précision + Volonté (avec Conquérant et Plaque d’os), et s’équipe du kit du parfait bruiser à distance: Couperet Noir, Maillet gelé, Danse de la mort et un peu de résistances.

Malphite n’est pas le champion que l’on croise le plus en ce moment, et pourtant le Monolithe dispose toujours de beaux arguments à faire valoir: très simple à jouer, Malphite a l’énorme avantage de ne jamais être hors partie et de pouvoir détruire l’équipe adverse à tout moment de sa force d’engagement. Il est cependant important de vous le déconseiller fortement face à Nasus ou Garen, qui abuseront trop facilement de vous. Excellent tank capable de bouleverser une partie de ses R (Force indomptable), Malphite se joue en Volonté + Sorcellerie (avec Second Souffle) et s’équipe d’une Cape solaire et d’une Cotte épineuse, à compléter des résistances nécessaires selon vos adversaires.

Jungle

Champions Méta

Maître Yi reçoit un nouveau mais sans doute trop léger nerf. Le champion une fois nourri reste écœurant dans un contexte de solo Q, où trop de joueurs déjouent trop facilement face à lui.

Kayn punit les lignes adverses de trajectoires exclusives trouvées de son E (Passe-murailles) afin de mettre en place un snowball difficile à tenir une fois nourri et sous forme d’Assassin.

Hecarim galope pour traverser la jungle et punir les laners adverses de ganks expéditifs, tout en proposant une très belle force d’engagement pour son équipe.

Champions conseillés

Amumu a retrouvé sa place dans la jungle depuis le buff de son passif (patch 9.8). Si ce même passif retourne à son état de départ sur ce patch, l’Enfant momie reste cependant suffisamment puissant en plus d’être extrêmement simple à jouer. Il est conseillé de démarrer au Z (Désespoir), puis de privilégier le E (Colère) afin d’assurer un nettoyage plus rapide des camps. Par la suite, le A (Jet de Bandelette) permet de traverser plus rapidement la jungle, et de venir clouer au sol un adversaire malheureux qui ne parviendrait pas à l’éviter. Une fois votre R (Malédiction d’Amumu) débloqué, il sera temps de condamner le moindre laner qui tomberait dans vos filets, ou à terme l’ensemble de l’équipe adverse si vous parvenez à trouver l’ouverture. Amumu se joue en Volonté + Précision et s’équipe en tank AP afin de cumuler résistances et dégâts magiques: Titan cendré, Masque Abyssal, Liandry et Cotte épineuse.

Jax profite du rythme un peu à part de la jungle pour progresser à son rythme et devenir ce monstre de late game. En cours de route, n’hésitez pas à venir abuser de votre combo E (Contre-Attaque) + A (Frappe bondissante) pour venir étourdir un adversaire et offrir ainsi l’avantage à votre coéquipier (ou même à valider le kill pour vous). Jax se joue en Précision + Inspiration (avec Conquérant), et cherche à valider sa Trinité au plus vite une fois son Rasoir sanglant en poche. Récupérez la Lance de Shojin, puis décidez entre Survivabilité (Sterak, Ange Gardien) et All-in (Guinsoo, Pistolame Hextech…).

Vi est un énorme ganker une fois son niveau 3 acquis, niveau où elle acquiert son A (Brise-Coffre), sort tant redouté par ses ennemis et qu’il est généralement conseillé de prioriser par la suite. Si le plan de jeu de Vi se comprend assez vite (nettoyer vos camps le temps d’atteindre une ligne à punir), il faudra surtout apprendre à maîtriser votre charge et le combo de base de la championne (charge touchée, auto-attaque, Force excessive). Privilégiez les trajectoires depuis le dos de votre adversaire, votre charge l’exposant alors aux dégâts de vos alliés. Une fois le R (Marteau-pilon) en poche, la tâche en est d’autant plus simplifiée. Vi se joue le plus souvent en Volonté + Précision (avec Carapace Miroir) et s’équipe d’un enchantement Guerrier à faire suivre au plus vite d’une Trinité, d’un Sterak, d’une Plaque du Mort et d’un Ange gardien.

Mid Lane

Champions Méta

Zed est redoutable, surtout s’il parvient à prendre le meilleur sur son adversaire. Il ne fait alors aucun doute qu’il sera capable de profiter de son avantage ailleurs sur la carte.

Yasuo est un champion qui reste très populaire, toujours capable d’abuser de ses adversaires de solo Q lorsqu’il est suffisamment bien joué… ou pas assez bien contrôlé.

Sylas cumule contrôles, lourds dégâts et énorme capacité de régénération, en plus de proposer un ultime très versatile (en volant celui de ses adversaires).

Champions conseillés

Ahri est un champion qui ne souffre pas de réel mauvais match-up, car la championne se comprend très rapidement et peut largement s’adapter à son adversaire. Si l’occasion vous est donnée, n’hésitez pas à le punir et à prendre vous même l’avantage: son A (Orbe d’illusion) offre un très bon poke qui a l’avantage de passer au travers des sbires, alors qu’on ne présente plus son E (Charme) qui lui permet de punir quiconque s’y expose. A l’inverse si votre adversaire vous force à reculer, votre A permet d’assurer le farm à distance tout en rénégérant régulièrement votre vie, et il sera toujours temps d’aller chercher une cible plus simple sur les lignes du bas ou du haut. Ahri se joue en Inspiration + Domination afin de profiter de l’Optimisation glaciale, qui simplifie largement l’application de votre Charme. La championne s’équipe des Morellonomicon, Rabadon, et Bâton du vide. Insérez le Zhonia quand nécessaire.

Lux peut se montrer insupportable lorsqu’elle est correctement jouée: suffisament en retrait pour ne pas s’exposer, mais parvenant malgré tout à faire pleuvoir son poke. Si la championne se comprend assez vite, il faudra quand même lui donner un peu de temps de jeu afin de travailler votre positionnement et apprendre à ne pas vous exposer inutilement. Vous augmenterez votre puissance de poke en priorisant le E (Anomalie radieuse), point fort de la mage, tout en gagnant en contrôle de ligne. Suivra naturellement votre A (Entrave de lumière), qui condamnera n’importe quel enemi qui se retrouverait piégé une fois votre Puissance magique suffisamment élevé pour faire parler votre R (Eclat final). Lux se joue en Sorcellerie + Inspiration et s’équipe rapidement d’un Sceau noir, qui évoluera en Mejai une fois suffisamment rempli. Optez ensuite pour un Rabadon, un Bâton du vide et un Zhonia.

Morgana a perdu de sa superbe pour ce poste, à force de nerfs reçus lors des patchs précédents. Mais elle reste largement assez puissante pour être encore conseillée, tant elle est simple à jouer. En tant que mage support, Morgana abusera dans un premier temps du contrôle de ligne offert par son E (Tourment ténébreux) avant de placer son A (Entrave sombre) sur son adversaire exposé. Et il n’y a pas tant de plus à expliquer sur la championne, sinon qu’il faudra apprendre à bien maîtriser votre R (Chaînes spirituelles) sans vous exposer à tout prix. A l’image d’Ahri et pour les mêmes raisons, Morgana se joue en Inspiration + Sorcellerie. Elle s’équipe quant à elle d’un Bâton séculaire puis d’un Zhonia, l’objet se cumulant parfaitement à votre R. Liandy et Rylai trouveront eux aussi une place de choix dans votre sac.

AD Carry

Champions Méta

Kai’sa peut se montrer très dominante lorsqu’elle est bien jouée ou mise dans les bonnes conditions, notamment une fois ses premiers objets en poche.

Jinx aura besoin d’un peu plus de protection, mais la folle gâchette de Zaun finira par assumer son statut d’hyper carry.

Ezreal est sans doute plus demandeur mécaniquement, mais une fois correctement joué il se montre autant pénible à affronter qu’efficace.

Champions conseillés

Sivir dispose d’une énorme force de push dès les premiers niveaux, point sur lequel il faut savoir appuyer. Couplée au bon support, Sivir saura mettre sous pression le duo adverse et de les condamner à jouer sous leur tour. Sans vous exposer inutilement mais tant que votre vision vous le permet, il faudra savoir en abuser pour grignoter les PV adverses de vos Z (Ricochets) ou A (Lame boomerang). Si la championne ne propose pas de mécaniques complexes, il faudra cependant assurer un positionnement irréprochable, car même si le E (Bouclier magique) peut aider, vous n’aurez droit qu’à une chance et son temps de recharge est relativement long. Sivir se joue en Précision + Inspiration, et s’équipe d’une Faux spectrale, d’une Lame d’infini et d’un Danseur Fantôme. Au besoin, n’hésitez pas à abuser d’un Statikk pour renforcer encore la pression mise en ligne.

Xayah cumule de bons contrôles à ses dégâts. La Rebelle peut agresser régulièrement, au travers des sbires, et en menaçant d’un possible étourdissement si elle parvient à lier ses plumes à son E (Appel des lames). Et c’est bien là que vous progresserez le plus avec elle, en apprenant à utiliser vos plumes et votre espace au mieux afin de menacer vos adversaires de vos étourdissements. Quant à son R (Rafale de plumes), il permet autant de piéger et de burst une cible que d’éviter une compétence importante de l’ennemi. Xayah se joue en Précision + Inspiration, et cherchera à s’équiper d’une Faux spectrale et d’une Lame d’infini. Un Canon ultra-rapide sera rapidement important dans votre sac, à compléter d’un Danseur Fantôme et d’une Soif-de-sang.

Support

Champions Méta

Pyke cumule mobilité, contrôle et bons dégâts. Bien maîtrisé, c’est sans contestation l’un des tous meilleurs supports du moment.

Nautilus s’est largement imposé depuis quelques patchs, apportant ses énormes contrôles de foule et toute sa résistance à son équipe.

Thresh est un support qui sera toujours efficace en solo Q, d’autant plus lorsque la meta lui convient. Et c’est le cas en ce moment.

Champions conseillés

Morgana est également à conseiller au poste de Support. Dans un rôle davantage de protection, Morgana perturbe tout autant (sinon plus) le positionnement du duo adverse, et pourra toujours venir punir de son A (Sombre dessein) une cible isolée ou un peu trop exposée. Mais il s’agira ici de vous soucier davantage de votre coéquipier, afin de le mettre dans les meilleurs conditions pour la suite. Au rôle de support, Morgana se joue en Sorcellerie + Inspiration et s’équipe forcément d’un Œil des veilleurs. A faire suivre d’un peu d’AP si vous finissez par recevoir quelques kills (Zhonya, Ludden…), ou d’utilitaire sinon (Ombres jumelles, Rédemption…).

Janna brille surtout par la protection qu’elle apporte. Elle reçoit un nerf qui vise à diminuer ses dégâts, mais ce n’est pas pour ça que nous vous la conseillions. Janna s’illustrera par sa capacité à perturber le duo adverse (voire l’équipe complète!) de ses A (Vent hurlant), tout en protégeant son allié de son E (Œil du cyclone). La portée de la championne lui permet de jouer très en recul, tout en prévoyant les trajectoires adverses à couper de vos tornades. Et que dire une fois son R (Mousson) débloqué? Bien positionné, c’est toute votre équipe que vous assurerez tout en refusant les assauts adverses. Janna se joue en Sorcellerie + Inspiration, et s’équipe d’Œil des veilleurs, d’un Encensoir ardent, d’une Rédemption et d’un Graal impie d’Athene.

Sona abuse de son poke et de ses soins. Relativement simple à prendre en main, il s’agit de bien comprendre le fonctionnement de son Accord de puissance. Pour profiter pleinement des dégâts de ce passif, il faut charger 2 sorts en amont avant de libérer votre Accord de puissance Staccato tout juste chargé par un A (Hymne à la bravoure). Bien positionnée, Sona relâche ici un combo dévastateur et difficile à éviter. Selon la situation, il faudra parfois charger un autre accord et vous adapter. La tâche relève plus de la bonne observation que du génie mécanique, tant que votre Accord de puissance est maintenu à 2 charges. Une fois votre R (Crescendo) déverrouillé, vous gagnez une énorme force d’engagement. Sona se joue en Sorcellerie + Inspiration, et s’équipe avant tout d’un Œil des veilleurs. Assurez ensuite Encensoir, Rédemption et Graal, mais n’hésitez pas à tenter un peu d’AP avec un Graal, un Fléau de Liche ou même d’un Mejai si vous aviez opté pour un Sceau noir en début de partie.

 

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Anonyme dit :

    Nickel, merci je ne pensais pas à vous revoir, je suis hyper content

  2. Ayrox dit :

    Je vous ai envoyé pleins de messages sur Twitter pour savoir si vous alliez revenir. Je suis trop content ! Votre retour est définitif ?

  3. Ayrox dit :

    OUI ENFIN LE RETOUR :O <3

  4. Anonyme dit :

    le retour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.